Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LE BLOG D'UNE FEMME PASSIONNEE DE POLITIQUE

 

ACTUALITE LOCALE, NATIONALE OU INTERNATIONALE :

 VENEZ DIALOGUER AVEC MOI !

Recherche

10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 10:45

Arlette-Chabot.jpgAprès la défection de Vincent Peillon en dernière minute il y a quelques mois, Arlette Chabot a dû chambouler le plateau de son émission "A vous de juger" pour permettre aux différents intervenants de ne pas se rencontrer.

R i d i c u l e !

Tout le monde demande un débat démocratique et les plus concernés - syndicats, PS - refusent de dialoguer en public sur la réforme des retraites.

Et pourtant, Arlette, récemment évincée de la Direction de l'Information de France 2, s'était fait faire un brushing à la Laurence Ferrari (toutes proportions gardées, car elle est en ce moment beaucoup plus mince que cette dernière !). Après cette émission, elle pourrait peut-être disparaître tout simplement !

Martine Aubry, bien que première secrétaire du PS, avait refusé l'invitation, ayant sans doute eu peur que la discussion ne dégénère sur les Rom's qu'elle est en train d'expulser dans son fief du grand Nord.

Bonne aubaine pour Ségolène qui n'a pas manqué de s'engager, au nom du PS, à ramener l'âge légal de la retraite à 60 ans, dès qu'elle serait présidente de la République. Bien sûr, elle ne l'a pas dit comme çà, mais pour moi cela revient au même. J'ai par ailleurs beaucoup apprécié sa tirade sur le talisman que lui avait transmis François Mitterrand quelques semaines avant sa mort ! 

Dans les coulisses de l'émission, ce fut un chassé-croisé de partisans du Premier Ministre, puis de Ségolène Royal, afin que chacun puisse se sentir soutenu par ses meilleurs amis et ennemis.

Si cela n'était pas si triste, on pourrait en rire, mais l'avenir des "centaines de millions de Français" que nous sommes (cf. Ségolène lundi dernier sur Europe1), est un sujet trop sérieux pour s'en gausser.

Eriam

Repost 0
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 13:59

Nothomb.jpgChaque année à la même époque, je vous fais part de mes premiers choix en matière de nouveaux romans. Ma petite chronique s'adressera cette fois directement à une écrivaine que j'aime pour son style étrange et fluide, sous forme de lettre qu'elle lira, je l'espère, jusqu'au bout, elle qui est si friande de courrier des lecteurs.

"Chère Amélie Nothomb,

En deux heures 30 minutes à peine, j'ai dévoré votre dernier roman : "Une forme de vie", qui, une fois de plus, m'a laissée sur ma faim, ce qui est particulièrement savoureux eu égard au thème que vous traitez*.

Par ailleurs, sachant que vous êtes Belge wallonne et que la Belgique risque un jour d'être rattachée à la France où vous écoulez la plus grande partie de votre production, comment pensez-vous arriver à survivre si, d'aventure, vous deviez payer vos impôts dans notre beau pays ?

Pour terminer, vous qu'une absence de prétérition de la part d'un lecteur ferait traverser l'Atlantique ou se rendre à Oulan-Bator séance tenante, je me pose la question de savoir pourquoi vous ne demandez pas un droit de regard à votre éditeur sur les livres qui sont vendus. J'ai en effet constaté que la qualité de l'impression de votre ouvrage était particulièrement mauvaise, et que des coquilles s'étaient glissées dans sa rédaction. C'est pour moi, un manque évident de respect vis-à-vis du lecteur que vous semblez pourtant tellement chérir.

Sincèrement.

Eriam - 9/09/2010

PS. J'ai également acheté le dernier livre de Jean d'Ormesson : "C'est une chose étrange à la fin que le monde" dont je dirai que, grâce à la délicieuse et élégante légéreté de son style, je ne serai jamais rassasiée."

*Ceux qui liront apprécieront.

Repost 0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 15:09

[...] Nicolas Sarkozy a demandé mercredi lors du Conseil des ministres au gouvernement "d'améliorer le dispositif carrières longues" et d'élargir la prise en compte de la pénibilité dans les départs en retraite, au lendemain de la mobilisation contre la réforme proposée.[...]

Cela s'appliquera-t-il également aux élus et nommés de la République ?

Eriam

Repost 0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 13:42

HemicycleAN.jpgBien que Nicolas Sarkozy ait décidé ce matin de revoir un peu le projet de réforme des retraites pour faire plaisir aux syndicalistes, ce n'est pas de cela que je souhaite vous entretenir.

Il s'agit néanmoins d'un problème de retraite : celle des membres du Gouvernement.

Vous aurez remarqué comme moi, qu'aucun des ministres et sous-ministres, femmes ou hommes, ne parle jamais de prendre sa retraite (bien qu'ils soient nombreux à pouvoir en bénéficier), et est fort marri lorsque le chef du Gouvernement lui signifie son congé.

Il y a pourtant quelquefois des frémissements de révolte contre telle ou telle mesure prise ou telle annonce faite par le président de la République. Mais ce ne sont que des bulles de savon qui disparaissent aussitôt envoyées dans l'espace médiatique. Fadela aurait dû démissionner après son petit coup de gueule concernant les Rom's. Mais il y a pire : ceux qui y pensent, le disent et ne le font pas tel celui auquel nous pensons tous, et qui a largement dépassé l'âge légal de départ en retraite !

On les entend souvent se plaindre de la pénibilité de leur travail, des couleuvres qu'ils doivent avaler, de leurs horaires de folie, de leurs voyages éclairs au bout du monde pour régler un problème ou un autre. On les voit s'assoupir pendant les réunions, mais, au bout du compte, ils s'accrochent tous à leur fauteuil ou à leur strapontin.

En général et en particulier, femmes ou hommes, les politiques essayent tous de faire durer jusqu'à leur mort leurs mandats électoraux, tout en touchant une retraite pour chacun de ceux qu'ils ont dû quitter.

Que voulez-vous, il est difficile de se passer des ors de la République !

Un tel engagement au service des Français mérite que l'on salue bien bas le dévouement de tous nos élus ou nommés, et c'est pourquoi je leur rends aujourd'hui ce vibrant hommage !

Eriam

Repost 0
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 08:26

stigmates.jpgPuisque, depuis quelques semaines l'on stigmatise à tout crin, je demande aux centaines de millions de Français qui seront dans la rue demain (cf. Ségolène Royal) pour faire reculer le gouvernement sur la réforme des retraites, qu'ils prennent bien conscience qu'ils stigmatisent eux-mêmes une certaine catégorie de Français : les retraités.

En effet, pour sauver leurs acquis, les mieux nantis en matière d'avantages et de retraites, j'ai nommé, les travailleurs du service public, vont encore une fois faire la grève et pénaliser ceux qui n'auront peut-être plus de travail dans quelques semaines, et encore moins de retraites dans quelques années.

Et à cause de qui ? Eh bien de tous ces travailleuses, travailleurs qui ont cotisé pendant 40 ans, ont eu la chance de prendre leur retraite et en jouissent déjà depuis plusieurs décennies et continueront peut-être à en jouir encore longtemps parce qu'on veut à tout prix (et à quel prix !) les conserver jusqu'à plus soif, seuls responsables des caisses vides et du trou de la Sécurité Sociale.

Mais, comme le lui conseille Tony Blair, Nicolas Sarkozy doit poursuivre ses réformes. Extrait de ses mémoires : 

[...] Nicolas affiche des dehors qu'un étranger (voire un proche) peut trouver arrogants mais qui, selon moi, définissent dans une certaine mesure l'esprit de la France et en font un pays si passionné, intéressant et extraordinaire (...) Certains jugent qu'il affronte des réformes impopulaires et que, pour être réélu, il devra les édulcorer. Je (Tony Blair) pense précisément le contraire. S'il s'éloigne de ses réformes, il perdra. Il a été élu pour le changement. L'opinion lui pardonnera ou oubliera son prétendu train de vie luxueux et les "scandales" présumés qui, de toute façon, sont grossièrement exagérés. Elle ne lui pardonnera pas d'oublier ce pour quoi elle l'a élu. Non parce que c'est un type bien, mais parce que la France veut retrouver sa grandeur. Ce qui n'arrivera qu'avec le changement. [...]

Tiens bon Nicolas !

Eriam

Repost 0
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 14:58

Trader.JPGS'il est à prévoir que les céréales russes resteront en Russie cette année au lieu de venir gonfler les stocks de l'Europe, eu égard aux incendies qui ont ravagé les champs de blé cet été, il est déjà évident que le pain coûtera plus cher.

Pourquoi ? Etes-vous en droit de demander puisque, les spécialistes nous le disent, le coût de la farine n'entre que pour 5% dans le prix du pain. Par ailleurs, le grand régulateur de la production de céréales mondial, nous indique que les greniers sont pleins à craquer et que nous ne risquons pas de pénurie. La viande devrait également être beaucoup plus chère car nos belles vaches sont aussi bien nourries que nous.

Alors, pourquoi les cours du blé grimpent-ils si haut depuis un bon moment déjà ? Bon sang ! Mais c'est bien sûr ! Encore un coup des traders ! En reniflant l'odeur de brûlé que dégageaient les champs de blé d'Ukraine, ils ont flairé la bonne affaire !

S P E C U L A T I O N !

Mais comment empêcher ces prédateurs de sucer le sang de tous les peuples pour se refaire une santé ?

La réponse vient du séduisant économiste Axel de Tarlé : les obliger à matérialiser leurs achats spéculatifs. Ils devront louer des granges et des silos et leur trafic écoeurant sera alors visible, et peut-être taxable !

Eriam

Repost 0
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 14:32

Centaines-de-millions.jpgL'inoxydable Jean-Pierre Elkkabach, qui, malgré son âge avancé, rêve toujours de s'offrir une tronche de socialiste chaque matin, et particulièrement Ségolène Royal, a été servi en ce lundi.

"Laissez-moi parler, laissez-moi parler...* Des centaines de millions de Français** sont dans la rue et on ne les écoute pas... ce gouvernement est incapable, ce gouvernement n'est pas ceci, n'est pas cela...".

Bien que fine mouche et candidate pour la primaire du PS, Ségolène n'arrive pas à se départir de la haine viscérale qu'elle nourrit à l'endroit de Nicolas Sarkozy qui lui a piqué la place qu'elle convoitait.

Je lui suggère, si elle veut se démarquer un peu de ses concurrents et non moins ennemis, de chercher, lorsqu'on lui demande quel est le programme du PS pour gouverner, un autre slogan de campagne que : "On verra comment sera la situation à ce moment-là", et surtout d'arrêter de tirer à vue sur Nicolas Sarkozy, même si elle ne l'a pas nommé une seule fois ce matin !

Eriam

* Sans doute une imitation du très célèbre "Taisez-vous Elkkabach !" de Georges Marchais.

** J'ignorais que nous étions si nombreux !

Repost 0
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 22:31

SculptureTout le monde le sait, enfin ceux que cela intéresse, le domicile de Liliane Bettencourt a été perquisitionné mercredi 1er septembre par la brigade financière.

Il paraîtrait que des serrures de tiroirs et de coffres auraient été purement et simplement violées par des policiers peu scrupuleux, trop zélés et pas assez connaisseurs en matière d'antiquités.

Et que cherchaient-ils ? Des lingots d'or que la milliardaire aurait dissimulés au fisc ? Des valises de billets verts ou multicolores ? Eh bien non, seulement de petits pense-bête qui auraient été préparés par ses proches pour permettre à Liliane de répéter, comme un perroquet, à qui elle devait dire bonjour, au revoir ou merci.

Après avoir été contrainte, pour le salut de son âme, de déshériter le dernier amour de sa vie, François-Marie Banier, la pauvre vielle dame trop riche a vu ses tiroirs retournés par des mains étrangères, et une sculpture en or appartenant à son défunt mari faire le tour de la planète parce qu'elle avait oublié de la ranger avant de laisser des journalistes photographier son bureau.

Contrairement à tout ce qui a été dit, l'objet en question était en fait un pouce en or sculpté par l'artiste César qui signifiait "Stop, j'en ai marre !"

Et voilà comment on écrit l'histoire !

Eriam

Repost 0
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 13:58

Brochen.jpgMais qui donc est cet homme à lunettes, aux cheveux totalement blancs, qui, depuis quelques jours, suit Martine Aubry partout et particulièrement à l'université de la Rochelle ?

Bon sang, mais c'est bien sûr ! C'est Monsieur Aubry, euh, pardon... Me Brochen, avocat de toutes les causes voilées, ancien collègue de Mme la maire de Lille, et qui l'épousa en 2004 après l'avoir testée au sein du conseil municipal.

Madame Delors-Aubry-Brochen - qui a gardé le nom de son ex-mari qui l'a rendu célèbre lorsqu'elle fut ministre du Travail sous Lionel Jospin - à l'instar d'Angela Merkel, a toujours laissé son dernier mari dans l'ombre. Non pas qu'il soit si séduisant, mais elle préférait "préserver sa vie privée" comme on dit chez les people.

Martine Aubry, qui ne veut pas qu'on dise qu'elle est la fille de..., ni la mère de... n'était pas non plus la femme de... jusqu'à cette fin août où elle a décidé, DSK ne s'étant pas manifesté en vue de la présidentielle 2012, de montrer celui qui, peut-être un jour, dormira avec elle à l'Elysée.

Il est toujours préférable, aux yeux des Français, d'être accompagné (e), si l'on brigue la présidence de la République, quitte à l'être mal ! (cf. Nicolas et Cécilia).

Eriam

Repost 0
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 13:41

un-euro.jpgL'an dernier, au cours de mes pérégrinations estivales à la recherche du temps perdu par Ségolène Royal, j'avais tenté de m'inscrire, pour un euro, sur le site du PS... sans succès.

Aujourd'hui, j'apprends que je ne sais plus quel député ou sénateur chiraquien veut lancer une souscription auprès des adhérents de l'UMP pour éponger les dettes contractées par Jacques lorsqu'il était maire de Paris. Je parle, bien entendu, non de ses frais de bouche exorbitants eu égard à son appétit féroce, mais des emplois fictifs qui rémunéraient grassement des feignants qui, depuis, ont certainement tout dilapidé.

Cette idée géniale proviendrait d'un accord entre Bertrand (Delanoë) et certains dirigeants de l'UMP, pour permettre à l'ancien président de la République - non solvable - de solder néanmoins son compte et s'en tirer à bon compte avec la justice.

Donner un seul euro au PS ? Vous n'y pensez pas ? Et puis, c'est quoi cette histoire ? Que ceux qui en ont profité remboursent, quitte à vendre leur chemise s'il le faut.

Je ne m'appelle pas Eriam Huppée que je sache ! Pourquoi donnerais-je un centime à l'UMP, qui le verserait ensuite à Jacques Chirac qui, lui-même, le remettrait, peut-être, à Bertrand Delanoë qui en ferait quoi ?

Je tiens donc par la présente à signifier à tous ceux qui ne cessent de me solliciter, qu'ils peuvent économiser un timbre en évitant de m'adresser quelque courrier que ce soit.

Eriam

Repost 0