Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LE BLOG D'UNE FEMME PASSIONNEE DE POLITIQUE

 

ACTUALITE LOCALE, NATIONALE OU INTERNATIONALE :

 VENEZ DIALOGUER AVEC MOI !

Recherche

12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 11:01

Encore de nouvelles révélations !

Une histoire de chiffons cette fois dont je crains d'avoir été la source lorsque, le 25 novembre, après le débat Juppé/Fillon, j'ai écrit, résumant une aimable conversation (clic) entre les deux hommes : "Un concours du meilleur costume et de la plus belle cravate ? Ils portaient tous deux une cravate rouge et un costume bleu-marine. Toutefois, celui de François semblait de meilleure facture et taillé dans un tissu de plus belle qualité. Un peu comme celui de David Pujadas qui brilla uniquement grâce au tissu de son costume."

J'ai dû, sans le vouloir, attirer l'attention de quelque journaliste méchant en quête de sensationnel pour abattre celui que les 4 500 000 voteurs et voteuses, ont choisi pour les représenter.

Cette nouvelle révélation au sujet des costumes de François Fillon est dans le droit fil (si je puis m'exprimer ainsi) de la cabale lancée contre un nanti de la République et qui doit s'en excuser chaque matin. Comment ? Il a les moyens de se faire faire des costumes d'excellente qualité et sur mesure ?

Mais il n'est pas le seul ! Pour jouer, moi aussi, le jeu de la transparence, je dois avouer aujourd'hui, qu'à une époque, ne trouvant pas dans les boutiques les vêtements qui me plaisaient, je les dessinais moi-même et m'offrais les services d'une couturière. Pas ce qu'on appelle une "grande couturière", mais elle mesurait tout de même 1m70 !

Elle prenait mes mesures, j'achetais le tissu, et elle me confectionnait des pièces uniques.

De surcroît, je la payais en espèces ! Des sommes faramineuses car c'était au siècle dernier et en francs que, pour mieux apprécier le fruit de son travail, elle transformait en anciens francs !

Vous voyez, tout le monde a quelque chose à se reprocher !

Eriam

PS. Ce dont nous sommes certains est que François Hollande n'a jamais été habillé sur mesure. Sinon, pourquoi a-t-il toujours eu une manche trop courte ?

 

 

Repost 0
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 15:45

Je suis certaine que ce titre va vous étonner. Et pourtant ! Lorsqu'on entend que les dinosaures (ex-éléphants) du PS se rallient au petit bec d'Emmanuel Macron, on a tout lieu de penser qu'il est en danger !

Le dernier en date : Bertrand Delanoë (vous vous souvenez de lui ?) qui avait bizerté depuis que son Anne avait conquis la mairie de Paris et dont on croyait qu'il coulait des jours heureux en Tunisie auprès de son valet Tawfiq, Bertrand Delanoë disais-je est revenu soutenir le petit Emmanuel ! Il ne manque plus que DSK le banni qui aurait pu faire des dégâts en ce 8 mars journée internationale des droits de la femme !

Plus sérieux - tout au moins en ce qui me concerne - Jean-Yves Le Drian, le très respecté ministre de la Guerre et des Armées, apporte également son soutien à Emmanuel ! C'est vraiment Noël pour lui !

Et pourtant, le Canard déchaîné y va de ses informations troublantes sur Emmanuel comme s'il voulait se faire pardonner d'en avoir tant révélé et de continuer ses révélations sur François Fillon.

Emmanuel Macron aurait fait organiser un grand dîner à La Vegas au salon des patrons des nouvelles technologies sans appel d'offre, aux frais du ministère de l'Economie !

J'attends pour médire, de savoir si, dans le temple sulfureux du jeu et de la gaudriole, à l'instar de DSK justement, Emmanuel se serait fait offrir quelque plaisir délictueux mais néanmoins délicieux.

Aujourd'hui c'est ma fête, je dis ce que je veux-eux, ce que je veux...

Même de grosses bêtises. Ca fait un bien fou !

Eriam

PS. Plus sérieusement, je mets en garde mes lecteurices qui voudraient voter blanc au second tour de la Présidentielle au cas où François Fillon n'y serait pas. Tout vote blanc sera un vote bleu-marine.

Ma grand-mère disait toujours : "faute de grives on mange des merles". Ou encore : "faute de corbeau on mange un merle".  Alors, pourquoi pas Macron ?

Repost 0
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 10:49

Pendant que François Fillon continue sa route en fonçant obstinément dans le mur, Emmanuel Macron en profite pour marcher de plus en plus vite. Il ne se gêne pas pour le dire : "Plus Fillon, s'obstine, plus belle sera ma victoire". Et point n'était besoin pour lui du ralliement du traître Bayrou.

Il ne doute de rien. Les Français ne voudront pas de Marine Le Pen. Qu'en sait-il après tout ?

Grâce à François Fillon, le danger est partout.

Emmanuel est tellement sûr de soi qu'il a commencé à rédiger un statut pour la Première Dame de France, "Bibiche" pour les intimes. Elle ne sera pas rémunérée par la République, mais elle jouera auprès de lui le rôle qu'elle a toujours joué depuis le jour où ils se sont dit "oui" devant Monsieur le Maire du Touquet Paris-Plage le 20 octobre 2007.

Brigitte Trogneux-Macron est née à en 1953, tandis que son petit mari a attendu 1977 avant de montrer le bout de son nez. Contrairement à ce qu'il veut faire croire, il n'a pas 38 ans, mais atteindra la maturité de la quarantaine le 21 décembre 2017. Brigitte l'a déjà atteinte depuis un bon moment.

Avec trois enfants d'un premier mariage et six petits-enfants, elle risque, à 64 ans, de devenir la grand-mère la plus célèbre de France. A moins qu'entretemps elle ne décide de faire un bébé avec Emmanuel. Tout peut arriver !

Voilà ! J'ai tenté un dérivatif à la déprime qui se transforme en dépression, causée par l'occupation constante des médias par le feuilleton Fillon.

Pour terminer avec une pointe de méchanceté, mais également d'audace car je risque - surtout à la veille de la journée internationale de la femme - le déferlement des réseaux sociaux sur ma petite plume timide, peut-être les Français qui veulent voter pour Marine Le Pen vont-ils devenir raisonnables ? Après tout, ce n'est qu'une femme, et l'on sait que les Français sont misogynes.

Ca y est ! C'est écrit !

Eriam

Repost 0
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 16:07

Quelques dizaines de milliers de personnes agitant un drapeau sous la pluie représentent-elles la France ?

L'obstination de François Fillon à se maintenir en candidat de Les Républicains pour la présidentielle frise la folie.

N'a-t-il pas compris, que même innocent comme il le clame, le déclame et le réclame, les Français, surtout ceux qui ne touchent que le RSA ou le SMIC, ne peuvent admettre que sa bonne épouse soit payée 4 000 euros par mois pour un travail certainement très utile, mais beaucoup moins pénible que celui de l'ensemble des travailleurs ?

Néanmoins, l'on ne peut qu'être admiratifs devant les énormes moyens de communication qu'il déploie pour se faire pardonner son erreur, demander aux Français de l'excuser, et s'excuser lui-même de la légèreté de ses paroles lorsqu'il avait annoncé qu'il ne se présenterait jamais s'il était mis en examen.

On ne doit jamais dire : "Fontaine je ne boirai pas de ton eau". Malgré toute la pluie qui est tombée hier sur la France, annonçant la fin de notre monde républicain, il a bu, non pas le calice jusqu'à la lie, mais la coupe débordante qui l'a régénéré.

Qui pourra lui faire entendre raison ? Même Pénélope en rajoute. Mais Dieu doit-il se mêler de la situation politique de notre pauvre France au prétexte qu'elle fut la fille aînée de l'Eglise ?

Comme vous pouvez le constater, je suis désemparée. Vous aussi sans doute.

Allons-nous marcher vers la défaite en chantant ?

Un point important : comme François Fillon a monopolisé toutes les chaînes de TV et toutes les ondes radio depuis un bon mois, et, de ce fait, rendu inaudible la voix des autres candidats, je propose que ce temps soit décompté de son temps de parole officiel de campagne.

Ce ne serait que justice.

Eriam

Repost 0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 09:22

Plutôt que vous parler de l'interminable feuilleton que j'aurais envie d'intituler : "Casse-toi Fillon !", je voudrais évoquer l'incroyable mais vraie inconséquence de ce père marseillais, sans doute friand de sensations fortes, responsable de la mort de ses deux petites filles.

Au mépris des alertes météo qui annonçaient des vagues particulièrement importantes et violentes, cet homme a emmené ses deux fillettes de 4 et 8 ans se promener sur le front de mer à Marseille. Une vague les a emportés tous les trois. Le père a été repêché, la fillette de 8 ans a disparu dans les flots, et celle de 4 ans, repêchée elle aussi, est décédée à l'hôpital. Le père est sain et sauf, merci !

Je n'ajouterai rien.

Pénélope Fillon croit en Dieu plutôt six fois qu'une. Qu'elle demande à Dieu d'accueillir ces deux petits anges dans son paradis.

Eriam

Les disparus de la semaine

Ils sont si nombreux chaque semaine, particulièrement en cette période de fin d'hiver et début de printemps, que j'ai cessé de les nommer.

Je voudrais cependant rendre hommage à un homme que j'ai côtoyé pendant de nombreuses années.

Jacques Bernier, cycliste émérite qui, en son temps, entraîna de jeunes enfants à pratiquer son sport favori, était un personnage important dans notre village, bien que très discret.

 

Toujours prêt à rendre service, il fut apprécié de tous, jeunes et moins jeunes, pour sa gentillesse, sa bonne humeur constante, son ouverture d’esprit sur le monde et sa curiosité toujours en éveil.

 

A 85 ans son fils l'avait initié aux technologies modernes en lui offrant une tablette avec laquelle il envoyait des "missives" toujours datées, par je ne sais quel mystère, du lendemain de leur arrivée. Il y faisait des mots croisés et avait souvent recours à Wikipédia pour continuer à s'instruire.

 

En ce qui me concerne, je lui avais transmis le virus de la politique, vaste sujet sur lequel nous avions tant à échanger ! Toutefois, Jacques refusait de lire mon blog pour ne pas être influencé par mes idées.

 

Au fil des années, voisins et amis, nous avons tissé avec lui des liens amicaux mais aussi, pour certains d’entre nous, des liens d’affection très forts, partageant nos joies mais également la peine de chacun dans la vie de tous les jours.

 

La semaine dernière, à l'âge de 89 ans, Jacques a été rappelé à Dieu dans son sommeil.

 

Eriam

Repost 0
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 16:08

Je ne perdrai pas de temps à répéter les formules telles que : "quand le bateau coule, les rats quittent le navire", "Fillon, le Titanic", "Le radeau de la Méduse" et autres formules aquatiques correspondant à ce que nous vivons moralement et physiquement aujourd'hui.

Ce n'est pas pour autant qu'il faut demander à Nicolas Sarkozy de revenir ! Du reste, je ne sais pas s'il aime autant l'eau. Il préfère sans doute se dorer au soleil sur les plages méditerranéennes.

Je vous demande à tous, de quelque bord que vous soyez, d'envoyer un SOS de détresse à Alain Juppé pour lui demander de nous sortir la tête hors de l'eau ! Demain, il sera trop tard ! Le bateau aura coulé.

Il vous suffit de vous rendre sur le site de la mairie de Bordeaux,  et envoyer un courrier au maire. (clic). Je vous mâche le travail.

Quelques mots suffisent. Pour ma part, pour une fois j'ai été sobre et lui ai simplement demandé de venir sauver la France !

Il y a urgence ! Je compte sur vous.

Eriam

Repost 0
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 11:16

C'est volontairement que j'ai mis un D majuscule au mot Démocratie, car elle risque bien de tomber dans les oubliettes si l'on continue à la piétiner.

J'avais voulu Alain, et on a eu François.

Ils préféraient Manuel, et ils ont eu Benoît.

François était du Centre, il est dev'nu Macron.

Et je te le dis, je n'irai pas plus loin...
 
Pardonnez-moi ce petit moment d'égarement suscité par le souvenir de la chanson de Jacques Brel : "T'as voulu voir Vierzon..."
 
J'ai en effet l'impression que nous sommes pris dans un tourbillon avec François Fillon dont on ne sait plus très bien s'il va nous entraîner dans les profondeurs des abysses, ou, dans un sursaut colossal du peuple Français, vers la victoire de la Droite sur tous ses ennemis.
 
Est-ce la lutte finale ? Allons-nous nous grouper et demain être le genre humain qui sauvera la France ?
 
Une réflexion qui en laissera plus d'un pantois, mais, une fois encore, j'ai la tête qui éclate !
 
Votre Eriam quelque peu déboussolée.

 

Repost 0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 09:59

Après m'être accordée un silence de quelques jours, je reviens vers vous.

Comme un nombre de plus en plus important de Français, j'ai de plus en plus de mal à suivre cette campagne électorale complètement folle, souvent débile, et encore plus souvent, dangereuse.

L'on peut se poser la question de savoir si un mauvais génie ne veut pas tout simplement nous voler le privilège qui est le nôtre, de pouvoir choisir nous-mêmes notre président de la République.

A cause des réseaux sociaux qui twittent sur tous les sujets, on sait plus si l'on parle culture ou politique, guéguerre ou guerre tout court.

Ce matin, je choisirai de parler d'une nouvelle qui est peut-être passée inaperçue pour certains d'entre vous : une panda du zoo de Washington, siège de la Maison Blanche où se vautre la famille Trump, a été envoyée en Chine pour y trouver un compagnon et se reproduire.

Connaissant les sentiments de Donald Trump envers la Chine, et encore plus à l'encontre des immigrés, l'on peut se demander si, lui qui se mêle de tout, a bien réfléchi avant de laisser partir une panda de nationalité américaine se faire inséminer dans ce pays qui dévore à pleines dents tout ce que la planète peut lui offrir pour étendre son empire.

A moins que, réalisant qu'il pourrait faire entrer aux USA un cheval de Troie dans le corps du panda, il ne lui refuse l'entrée au retour de son escapade, pour cause d'immigration clandestine des bébés pandas à naître.

Ceci étant dit, ne vous prenez pas trop la tête avec cette question. Même si la période de gestation d'une panda est relativement courte : de 112 a 163 jours.

Après tout, ce panda n'est pas Français !

Eriam

 

 

Repost 0
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 08:53

La théorie du complot contre sa personne avancée par François Fillon s'avère bel et bien.

En effet, nous avions appris, de source sûre, que le petit Macron avait dépêché l'un de ses ex-collaborateurs de Bercy auprès de François Hollande pour lancer l'histoire des emplois fictifs, tout en sachant que cela n'aboutirait pas à la mise en examen de François Fillon. Le PNF a mordu à l'hameçon et a lancé cette procédure destinée à discréditer le candidat de la droite trop bien élu à la primaire de la droite et du centre. Nous en sommes tous venus à douter de notre candidat.

Nous avions également appris que Ségolène Royal ne cachait pas sa préférence pour le petit Macron, et pouvions supputer que François Le Nul avait renoncé à un second mandat pour laisser le champ libre au chouchou de Madame qui commençait à faire des ravages dans le cœur des Français grâce à son charisme et son dynamisme.

La semaine dernière, remontée de François Fillon qui, bien que peinant à faire campagne, commençait à regagner la confiance de ses sympathisants, au détriment d'Emmanuel Macron qui en faisait un peu trop et commençait à lasser le bon peuple de France.

C'est alors que François Bayrou (décidément c'est un prénom incontournable !) est venu, contre toute attente, se sacrifier sur l'autel du bien-être de la France et apporter son soutien au petit Emmanuel !

Il n'en est pas à une traîtrise près ! N'avait-il pas, en 2007, tenté de faire alliance avec Ségolène Royal contre Nicolas Sarkozy ? Puis en 2012, il avait appelé à voter pour François Hollande. Et maintenant, et sans doute par opportunisme, à 73 jours de l'élection présidentielle, il se range derrière le favori du président de la République.

Hier soir, lors du dîner du CRIF, François Hollande a signé son crime en embrassant Emmanuel Macron l'adoubant ainsi définitivement pour lui succéder.

Nous pouvons nous consoler en espérant que ceux qui avaient quelque considération pour François Bayrou lui tournent le dos.

Par ailleurs, son parti est tellement confidentiel que, à part Marielle de Sarnez, lui-même, sa femme (en a-t-il une ?), son cheval et son chien, il n'y aura pas beaucoup de monde à voter pour Emmanuel Macron.

Eriam

Repost 0
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 16:18

Elle est partout et occupe l'espace à tout prix, même au prix d'emplois fictifs pour lesquels elle n'est ni coupable, ni responsable à l'inverse de François Fillon qu'elle accuse. Oui, Marine Le Pen est partout et sans doute le cœur de cible de Vladimir Poutine quand elle soutient Bachar El Assad en voyage au Liban où elle cherche à se donner une stature internationale.

Mais qui va lui clouer le bec ? J'ai remarqué ce matin la couverture de l'Express magazine sur laquelle on la voit vociférer, et sa photo m'a fait penser à Donald Trump et son bec de canard. A vous de juger.

Le temps vire à l'orage pour les canards que l'on va euthanasier par centaines de milliers dans les Landes, mettant en péril l'avenir des producteurs de foie gras que l'on ne pourra bientôt plus s'offrir, sauf à manger du foie de canard étranger, ce qui, du reste, est déjà le cas.

Un canard mériterait bien qu'on lui cloue le bec à jamais, c'est le Canard Enchaîné (à qui ?) qui bénéficie de grosses subventions sorties de notre poche.

Et maintenant il y a Bayrou (encore un François) qui, fort de sa stature de président qui n'a jamais été élu, et conscient qu'il n'y arrivera jamais, dans un magnifique geste d'abnégation, offre son soutien à Emmanuel Macron.

Pourquoi pas nous ? Si François Fillon n'est pas au second tour, bien sûr !

Eriam

PS. La personne dont je vous ai parlé hier, qui n'avait jamais eu l'intention de s'offrir un nouveau véhicule, a décidé, non pas de dilapider ses économies, mais de les offrir, sous forme de coupes de champagne, à tous ceux qui viendront à son enterrement. Que ceux qui la connaissent en prenne bonne note.

 

Repost 0