Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LE BLOG D'UNE FEMME PASSIONNEE DE POLITIQUE

 

ACTUALITE LOCALE, NATIONALE OU INTERNATIONALE :

 VENEZ DIALOGUER AVEC MOI !

Recherche

5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 09:59

Une des jumelles panda est morte cette nuit. Il n'en reste plus qu'une. C'est la première nouvelle diffusée sur les ondes très tôt ce matin.

Le zoo de Beauval est en deuil, la France en liesse, que dis-je, en délire depuis l'arrivée de Neymar devrait calmer son enthousiasme et respecter une minute de silence.

Il est vrai que Neymar devrait rapporter des millions d'euros à notre pays alors que les pandas que nous louons aux Chinois nous coûtent quelques millions d'euros chaque année pour leur location, leur entretien ainsi que celui des spécialistes chinois qui veillent sur eux.

La question se pose maintenant, alors qu'on lui avait trouvé une mission, de savoir laquelle, de la première dame de France ou de Chine, sera la marraine de la rescapée ?

Etant donné les bonnes relations que notre président entretient avec le dirigeant de la Chine, Brigitte devra sans doute s'effacer et laisser la première dame de Chine baptiser la nouvelle-née.

A ce stade de mes investigations secrètes, je pense qu'elle se consolera bientôt en devenant la marraine du prochain porte-avions qui sortira de nos chantiers navals. Chut !

Eriam

Erratum : il ne s'agit pas d'une femelle mais d'un mâle. Brigitte sera bien la marraine du nouveau panda, donc pas de crêpage de chignon en vue. Pour le porte-avions il faudra attendre encore un peu.

 

Repost 0
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 16:12

En cette fin de semaine j'ai ouï dire qu'Emmanuel Macron se proposait, d'une part de servir de médiateur (ou quelque chose comme çà) entre le peuple vénézuélien et son dictateur, d'autre part de parcourir l'Europe à grandes enjambées pour "la faire repartir".

Est-ce parce qu'il est en perte de vitesse et dégringole dans les sondages ayant perdu plus de 20 points depuis l'avant-dernier week-end ?

Combien de temps a duré son état de grâce si tant est qu'il y en eût un, excepté dans la bouche des journalistes bénis oui-oui ?

Et Brigitte ? Depuis l'épisode de l'hôtel de Brienne, elle a totalement disparu de la circulation. Elle n'a même pas accompagné son petit chéri dans le centre de loisirs des Yvelines où il s'est rendu hier pour faire sa pub auprès des enfants. "Pourquoi elle est pas là ta femme ?". Sans doute parce qu'elle fait la cuisine à l'Elysée.

Il est étrange de constater que cette femme qui revendiquait un statut de Première Dame cousu main par un grand couturier, n'imite même pas Valérie Trierweiler qui passait autrefois tout une journée avec les enfants du Secours Populaire. Serait-elle en passe de devenir général des Armées ?

Je vous ai promis des chiffres : 36%. Cote d'Emmanuel. 5 euros en moins pour l'APL, mais on va revenir dessus. Concernant les impôts, je vous ai donné les chiffres précédemment.

De mieux en mieux et de plus en plus gros : 150 euros, le coût d'un maillot N°10 au nom de Neymar le génial footballeur brésilien acheté pour 222 millions d'euros (je ne l'écris pas en chiffres, trop difficile à compter) au club espagnol qui n'a plus les moyens de l'entretenir.

(NdlR. J'ai entendu dire que le bois de Boulogne pullule de Brésiliens qu'on peut s'offrir pour quelques euros.)

Quid de l'argent qui finance le coût exorbitant d'un seul homme ? On murmure haut et fort que le Qatar, qui peut s'offrir la planète, financerait l'achat de cet esclave des temps modernes.

Bonne denture, belle chevelure, muscles impeccables, jambes et bras en pleine forme. Le Qatar n'achète que du luxe.

Souvenons-nous que récemment, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et Bahreïn, ainsi que l'Égypte, ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha, lui reprochant son soutien aux islamistes et une complaisance à l'égard de l'Iran.

Il est vrai que, bien qu'il provienne du gaz et du pétrole, l'argent n'a pas d'odeur.

Eriam

Repost 0
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 16:08

Parce que la moralisation de la vie publique est en passe de moralisation et que, avec une nuit d'avance (3 août), les députés et sénateurs ont voté, bien que démoralisés, pour l'abolition de leurs privilèges, j'ai reproduit in extenso l'article que j'ai lu dans Les Echos et qui en intéressera plus d'un. 

"Il faudra bien se demander un jour quel sectarisme mal assumé a poussé François Hollande à infliger à une toute petite fraction de Français l'essentiel de l'effort fiscal démesuré qu'il a demandé à la nation sous son quinquennat. Les chiffres concernant l'impôt sur le revenu que nous publions aujourd'hui sont en effet accablants : 40 % des recettes de l'IR sont apportées par seulement 2 % des ménages français. Un tel ciblage des foyers aisés, constant et progressif d'année en année, ne laisse pas d'étonner chez un président réputé social-démocrate. Il semble davantage répondre à cette « haine du riche » qui a nourri jusqu'à leur déroute une frange des dirigeants socialistes, mal guéris de leurs pulsions marxistes et de l'héritage de la Révolution. Comment oublier qu'en 2007, interrogé par nos confrères du « Parisien », celui qui n'était encore que premier secrétaire du PS avait promis une hausse d'impôt sur le revenu pour les contribuables gagnant plus de 4.000 euros net par mois ? Elu président cinq ans plus tard, il a, sur ce point au moins, largement tenu parole, même s'il s'y est pris autrement, augmentant massivement l'impôt mais en exonérant de plus en plus de contribuables, ceux qui gagnent le moins d'argent. Le résultat, nous l'avons sous les yeux : jamais, depuis les années 1960, la part des ménages français acquittant l'impôt sur le revenu n'avait été aussi basse. Seuls 16,1 millions l'ont payé en 2016 pour 37,7 millions de foyers imposables. Le problème est que cette décision est inique socialement et économiquement stupide. Est-ce, en effet, une conception moderne de la gauche que d'attiser les fractures françaises et les défiances entre classes en dressant fiscalement une France contre l'autre, celle qui est exaspérée de payer et celle que l'on stigmatise pour ne plus avoir à le faire ? Est-il vraiment conforme à l'esprit de notre Constitution d'exonérer la moitié d'une population de l'effort collectif au moment où la situation de nos finances publiques exige des efforts de tous ? N'est-ce pas fragiliser le consentement à l'impôt au risque de mettre en péril la démocratie ? L'autre conséquence de cette démagogie fiscale d'un autre âge - aucun autre pays d'Europe ne la pratique - a été très documentée : c'est la panne de croissance qu'a longtemps connue la France quand les autres économies développées repartaient. Là encore, tirer au canon fiscal sur les agents économiques les mieux à même de sortir une économie de l'ornière tout en continuant à laisser dériver les dépenses publiques est un non-sens. Désencombrés de la vielle mythologie socialiste, Emmanuel Macron et sa nouvelle majorité ont donné heureusement des nets signes de « désidéologisation » fiscale.

En témoigne le projet de « flat tax » sur les revenus du capital ou de réaménagement de l'ISF. Mais les vieux réflexes ont la vie dure : la première intention de la réforme prévue de la taxe d'habitation est que les 20 % des Français les plus aisés continueront pendant un temps à la payer. Pourquoi ?"
 
Daniel Fortin - Rédacteur en chef "Les Echos".

Je vous donne maintenant rendez-vous pour mon billet du vendredi.
 
Eriam
Repost 0
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 09:00

L'épisode SNCF qui a mis en danger les vacances de milliers de Français est terminé. Alléluia ! Après trois jours de galère, ils ont enfin pu rejoindre leurs familles, leurs plages, et la fraicheur de la Normandie.  

Guillaume Pepy, président de la SNCF, qui s'était bien gardé de commenter les événements depuis leur survenue, a conclu l'histoire hier par une déclaration dont il a le secret. Si vous avez compris bravo ! C'est un peu comme lorsqu'il avait présenté les nouveaux trains InOui. Non pas, c'est Inouï comme tout un chacun aurait pu le comprendre, mais, accrochez-vous bien : "In (dedans) OUI". Super ! Tout le monde continue à les appeler TGV, mais ils sont de plus en plus lents, voire inexistants.

Hier, j'ai commenté l'actualité en off pour mon ami Jacques souvent de mauvaise humeur envers et  contre notre gouvernement actuel. Je vais résumer ici ce qui me rend, moi aussi d'humeur frondeuse.

Voici maintenant que le gros Collomb, Gerard de son prénom, (assez maigre du reste) veut rétablir la peine à vivre pour les habitants de Calais, sur "injection" (entendu hier sur Europe1) de l'Europe, ainsi que les camps de migrants. J'ai beaucoup de compassion pour toutes ces personnes déracinées et qui veulent à tout prix rejoindre l'Angleterre, la mère Teresa étant bien contente que nous fassions la police à nos frontières.
Revers de la médaille en août pour Teresa May : il semblerait que les banques veuillent abandonner la City et s'installer ailleurs en Europe ou le ciel est toujours bleu pour la libre circulation des personnes et des biens. Manque à gagner de quelques centaines de milliards d'euros et plus de quarante mille emplois pour le royaume de Sa Majesté dont la liste civile pourrait bien être drastiquement rabotée.
J'ai également beaucoup de compassion pour les Français qui se réjouissent que nous ayons les jeux olympiques à Paris en 2024.
Gouffre à milliards que peu de pays veulent accueillir, même Los Angeles s'est désistée pour obtenir quelques milliards d'euros de plus de la part du CIO à titre de lot de consolation s'ils acceptaient de prendre 2028. Malins les Américains et il n'est même pas certain qu'ils organisent les jeux en 2028 !
Et l'Anne Hidalgo qui se réjouit de mettre la France en difficulté.
En 2024 elle ne sera sans doute plus maire de Paris, donc pas trop difficile de contracter des dettes.
partir d'aujourd'hui mercredi 2 août, les hommes consomment plus que ce que la planète peut produire, tapant ainsi dans le capital biologique. Mais pour la première fois depuis le début du décompte,  à l'aube des années 1960, on constate un ralentissement dans l’exploitation des ressources naturelles.
 
Seule bonne nouvelle de la journée.
  
Eriam
 
PS. Que mon ami Jacques se rassure, je suis toujours en quête de découvrir pourquoi Brigitte Macron était à l'hôtel de Brienne le jour où son époux président de la République a humilié le général Pierre de Villiers, elle qui n'a ni titre ni fonction.
 
A propos de fonction, le zoo de Beauval vient de lui en trouver une : la Panda de ce zoo va accoucher d'une paire de jumelles. Les premières dames de Chine et de France vont devoir trouver chacune un nom pour les bébés et seront désignées marraines ! Une nouvelle famille pour le président.
Repost 0
1 août 2017 2 01 /08 /août /2017 07:27

 

Déshérités, moralisés,  recadrés, déshabillés de leurs régimes de retraites et de chômage spéciaux, plus de gratuité ni en première classe ni du tout dans les trains, les députés et sénateurs font grise mine.

Monsieur chamboule tout met tout le monde au pas et tout le monde pleurniche. Les rescapés des anciens partis qui ont résisté (PS, LR), ceux qui sont arrivés (FI, LREM) et qui croyaient que la soupe étaient bonne, l'ont en travers de la gorge.

Francois de Rugy l'a dit, lui aussi c'est lui le chef... de l'Assemblée. Avec quelle fermeté (pouffons !) il a pris en main cette armée d'incapables et de velléitaires et leur a asséné toutes les mesures qu'ils doivent prendre eux-mêmes à leur encontre !

Droit dans ses petits mocassins, il a fait passer en rougissant les ordres du vrai patron qui dit qu'il l'est.

La rentrée sera chaude. Peut-être pas où l'on croit.

Et si les députés dépités, démissionnaient tous en bloc ? LREM bien sûr !

Pour résumer la pensée de mon ami Jacques : Le vrai chef est celui qui ne le dit pas.

Eriam

PS. Je n'ai encore entendu personne faire le rapprochement entre Jacques Mézard, ministre de l'Agricuture, et le général De Gaulle. Ressemblance physique uniquement, évidemment.

 

Repost 0
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 19:20

 

Mademoiselle Jeanne est morte dans la nuit du 30 au 31 juillet 2017 à l'âge de 89 ans. Merveilleuse actrice, grande Dame entre les plus grandes, elle avait encore tourné en 2015. Quelle carrière ! Mais aussi, quel bel âge pour disparaître de la scène qu'elle a occupée si longtemps !

Je suis toujours étonnée que l'on soit surpris qu'une personne humaine soit emportée par la mort à un âge aussi avancé.

Ce qui me surprend davantage est qu'un Immortel disparaisse, quel que soit son âge.

Eriam

PS. Arte et le service public ont décidé de changer leurs programmes pour rendre hommage à Jeanne Moreau. Toujours rien concernant le grand Claude Rich disparu il y a deux semaines.

Repost 0
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 15:20

 

C'est ballot de dire que le pouvoir isole celui qui le détient. Si je dis "ballot" ce n'est pas parce que j'utilise ce terme couramment, mais seulement parce qu'il est dans l'esprit du langage d'Emmanuel Macron.

En cette semaine  les Français s'apprêtaient à se "chasser-croiser" le Parlement a dû "faire fissa" pour faire passer quelques lois qui puissent les rassurer avant que de s'étaler sur un sable plein de microbes prêts à les dévorer tout crus.

Exit les emplois familiaux... Mais qui va s'occuper de nos seniors ? Rassurez-vous, je plaisante. Il s'agit pour les députés et sénateurs de ne plus employer à leur service leur famille "du premier cercle". Rien de clair concernant les amants, les maîtresses, le plombier du coin ou son boulanger préféré.

Quant aux ministres ils se sont faits "recadrer" par Sa Majesté agacée de les entendre se plaindre et jacasser à tort et sans raison.

Il est vrai que notre petit roi s'est également fait recadrer par les maires qui ont dû lui rectifier le portrait pour le faire entrer dans le sous-verre réservé à cet effet.

Que diable ! Qui est le patron dans cette pétaudière ?

Pour qui se prennent tous ces manants que Sa Majesté a tirés de leur fange pour les placer à l'Assemblée Nationale ? 

Toutes ces femmes et ces hommes de peu de reconnaissance et sans connaissances qui se la jouent personnes d'importance ?

Jean-Luc a eu bien raison de quitter l'hémicycle en colère.

Allons-nous encore longtemps nous laisser dicter notre conduite par des gens qui n'avaient en tête que l'usage qu'ils feraient de la réserve parlementaire ?

Nous n'avons pas le choix, mais eux ils se sont bien fait avoir !

Exit la réserve !

Eriam

 

Repost 0
Eriam
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 13:14

 

Bison futé l'annonce : samedi sera noir ou ne sera pas. C'est pourquoi les plus prévoyants se sont lancés à l'assaut du bitume dès jeudi ou vendredi. Donc, jeudi orange et vendredi rouge.

Sur l'échelle du danger terroriste le noir n'a jamais été utilisé, mais sur la route le noir est couleur du suicide.

15% de plus de morts sur les routes en ce mois de juin 2017 qui ne comportait pourtant qu'un seul jour férié, le lundi de Pentecôte. Effet Macron ? Les Français ont-ils, comme des moutons de Panurge, décidé de se suicider pour échapper aux sévices que veulent leur infliger les nouveaux députés ?

Malgré toutes les mesures de rétorsion prises à l'encontre des mauvais conducteurs, surtout au niveau du porte-monnaie puisque les retraits de permis ne semblent pas les gêner outre mesure, les automobilistes reprennent le tempérament suicidaire qu'ils avaient dans les années 70/80.

Les causes sont différentes puisque le téléphone mobile n'existait pas alors, mais le résultat est le même. 

"Boire ou conduire, il faut choisir" était le conseil que nous donnait autrefois Bison futé. L'an dernier avec la mode des Pokémon il s'était transformé en "Jouer ou conduire il faut choisir".

Et maintenant, que pourrions-nous inventer pour responsabiliser les millions de Français avides de se reposer sous les pins, un verre dans une main et le téléphone mobile dans l'autre ?

Notre président, qui malgré son jeune âge veut être le papa du bon peuple et le protéger, aurait-il une formule magique à nous proposer ?

J'en doute ! Il ne sait même pas pédaler !

Eriam

Repost 0
26 juillet 2017 3 26 /07 /juillet /2017 15:56

 

Je reçois à l'instant les nouvelles du journal Le Point à la demi-journée.

Titres alléchants :

- Une femme jetée dans Seine pour avoir refusé de la drogue.

- Une soirée non autorisée tourne mal au Lycée Henri IV.

- Casier judiciaire vierge pour les ministres : retour à la case départ. Tout le monde devrait savoir qu'ils sont tous irréprochables, même Édouard Philippe qui a pourtant été de droite avant de trahir son ancien camp. Tout fout l'camp !

- Disparition de la réserve parlementaire : les députés LREM refusent.

- Moralisation de la vie publique : ce qui aurait été bon pour les anciens ne l'est plus pour les nouveaux qui, bien que novices et ne connaissant rien au métier de député s'accrochent aux  vieux privilèges.

Et l'on nous dit que la France est en marche dans le bon sens. Avant ou arrière ?

Sous Francois Hollande, les "people" avaient le vent en poupe.

Sous Emmanuel Macron ils ont le vent en croupe. Il reçoit la chanteuse Rihanna a l'Elysée.

Eriam 

Repost 0
24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 10:26

Saperlipopette ! La poudre de perlimpinpin ne ferait-elle plus effet ?

Ne voilà t-il pas que le président fait marche arrière ! Même pas 100 jours de règne et dix points de moins dans les sondages.

Il y a quelques jours, après sa prestation tennistique dans la manifestation destinée à éblouir le CIO pour que Paris devienne capitale mondiale des prochains jeux olympiques, un journal, encore plus lèche-bottes que les autres expliquait :

 "Il a un jeu élégant. On sent qu'il a eu des cours de tennis dans sa jeunesse. Il sait jouer. Cela se voit."

"Emmanuel Macron joue au tennis comme l'élite le faisait en son temps. Et il a appris à placer son revers au Touquet, là où son épouse Brigitte possède une maison. D'ailleurs, la veille du premier et du second tour des élections législatives, Emmanuel Macron est allé évacuer la pression sur la terre battue de cette ville que la droite affectionne tant."

Toujours cette façon désuète de faire les choses qui lui réussit si bien.

Et pourtant, trop grisé par son succès, par son autosatisfaction permanente, il a commis la plus grossière erreur d'un quinquennat engagé à toute vitesse. Il est bien connu qu'il vaut mieux tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de dire une bêtise.

En fait d'élégance, le limogeage à la hussarde du général Pierre de Villiers lui a porté un coup fatal. Les Français aiment leur armée. Ils ne supportent pas qu'un jeune blanc-bec l'humilie.

Et les erreurs de toutes sortes de s'enchaîner ! On supprime partiellement l'allocation logement aux plus défavorisés, tollé général ! Sous prétexte d'alléger les impôts du plus grand nombre on supprime la taxe d'habitation qui devra bien être payée par quelqu'un ! Les collectivités locales sont sommées de faire des économies. Qui va payer ? Je vous laisse le soin de le deviner.

On allège les charges des entreprises pour leur permettre d'embaucher et qui ne le feront pas, et l'on taxe les retraites jusqu'alors exonérées de la CSG, CRDS, ETC.

J'ai entendu hier de la bouche d'un nouveau ministre dire que ces mesures avaient été engagées par le précédent gouvernement et qu'il fallait bien les appliquer. Que nenni ! Le ministre de l'époque nie toute implication. C'est pas moi, c'est lui ! Et lui c'était Francois Hollande ! Hou le vilain !

Ces mesures ne sont qu'un apéritif que l'on nous offre pour les soirées d'été.

Le révolution est en marche et nous n'avons pas fini de souffrir !

L'automne sera chaud ! Profitons de la pluie bienfaisante qui rafraîchit nos cerveaux afin de les empêcher de s'endormir !

Saperlipopette !

Eriam

 

Repost 0