Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LE BLOG D'UNE FEMME PASSIONNEE DE POLITIQUE

 

ACTUALITE LOCALE, NATIONALE OU INTERNATIONALE :

 VENEZ DIALOGUER AVEC MOI !

Recherche

26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 11:03
Loi Macron : évolution ou révolution ?

Y aura-t-il un avant et un après la loi Macron qui doit se discuter aujourd'hui à l'Assemblée Nationale ?

"Profitant" des récents événements qui l'ont plongé dans la semi-obscurité, notre petit ministre des Finances économiques (je sais, ce n'est pas son vrai titre !), a déjà fait discuter en commissions une partie (il y en a plus de 3 000 !) des différents amendements proposés ou qu'il pensait qu'allaient proposer les différents partis, avant de présenter son projet de loi "fourre-tout".

Les notaires de province (auxquels les médias comparent Bernard Cazeneuve pour son apparence - mais il ne faut pas s'y fier !) ont des cheveux à se faire ou plutôt, s'ils en ont, à s'arracher. Les médecins généralistes tremblent - ou plutôt nous tremblons qu'ils ne soient à nouveau en grève - d'avoir à ne rien faire payer du tout à leurs patients.

Nous tremblons à l'idée que l'accession au permis de conduire soit simplifié et ne déverse sur les routes encore plus de chauffards.

La SNCF tremble d'être confrontée à la concurrence loyale puisque autorisée par la loi, des bus et autocars en tous genres.

Mais surtout, et c'est ce qui, apparemment, fait le plus de bruit, les socialistes tremblent à l'idée que le repos dominical soit mis à mal par une loi scélérate qui autoriserait ceux qui veulent gagner plus pour boucler leurs fins de mois, à travailler plus !

Ce qui serait révolutionnaire et mériterait sans doute que la France descende dans la rue, serait que l'on interdise le travail dominical à toutes les catégories de travailleurs.

Tremblons que les infirmières, médecins urgentistes, personnels de tous les hôpitaux, maternités, personnels de la restauration, des autoroutes, de la police... j'en passe et non des moindres, ne refusent de travailler le dimanche pour faire plaisir à Martine Aubry !

La loi Macron sera-t-elle la loi du 26 Pluviôse ?

Eriam

Repost 0
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 11:39
Valls : même pas peur !

En principe, je respecte la trêve dominicale et m'abstiens d'écrire car je sais que ma plume peut me conduire à dire du mal de mon prochain.

Toutefois, nombre d'entre vous viennent me rendre visite quel que soit le jour de la semaine. Je considère donc que j'ai un devoir envers eux.

Comme, par ailleurs, l'actualité ne respecte ni la prière du vendredi, ni le shabbat, ni la messe du dimanche, je me permettrai de travailler le dimanche, même si mon blog n'est pas dans une zone touristique (ah ! ah ! ah !).

Pendant toute la semaine qui vient de s'écouler, l'on n'a parlé que de laïcité. Tandis que Najat Vallaud etc. parcourait les écoles de France - mais surtout parisiennes - Manuel Valls s'est déplacé en personne (on ne voit pas comment il pourrait faire autrement !) en Seine-et-Marne (quel effort !) pour dire aux jeunes des collèges difficiles qu'ils allaient "devoir vivre avec le terrorisme". Quel merveilleuse perspective d'avenir !

Tous les efforts, les belles paroles, les mesures de protection etc. de nos dirigeants à quelque niveau que ce soit, ne conduiraient-ils qu'à nous obliger à vivre avec la peur au ventre ?

Pourquoi alors laisser les humoristes continuer à caricaturer le prophète et de ce fait à provoquer les terroristes, puisque l'on sait d'où vient le mal ?

Je croyais que, du fait que Najat Vallaud etc. avait dit qu'elle allait restaurer le respect dans les écoles et faire chanter la Marseillaise, tous nos problèmes seraient résolus !

Pas de doute, il y a quelqu'un qui nous ment ! (LOL)

Eriam

Repost 0
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 11:04
Hollande : j'aime la finance... laïque et républicaine

Tandis qu'Emmanuel Macron, ministre de l'Economie et des Finances, va se jeter dans la gueule des loups qu'il avait qualifiés "d'illettrés" au début de son mandat (abattoirs Gad), François Hollande prend sa place et se rend au très chic forum de Davos (clic) qui regroupe tout le gratin de la finance mondiale.

Mais que va-t-il faire dans cette somptueuse galère ? Après l'ouverture des robinets de l'Europe hier jeudi par le soudainement très charismatique Mario Draghi, l'argent va couler à flots pour racheter les dettes des pays pris à la gorge. Combien pour la France ?

Non, François n'a pas l'intention de parler d'argent à Davos, mais de "réchauffement climatique et de terrorisme". Qu'entend-il par là ? Réchauffement des relations avec ceux qui détiennent l'argent, donc le pouvoir ?

En attendant, en France, on ne parle que religion et laïcité. La très lisse Najat Vallaud-Belkacem, grandes oreilles, mais petite écoute, se balade de plateau en plateau pour promouvoir ses "nouvelles" propositions pour l'école. Rien que du réchauffé d'après le NouvelObs (clic).

Malgré tout, et bien qu'en cuisine l'on réchauffe pour éviter de jeter et dépenser plus, La ministresse de l'Education Nationale, pour être plus crédible, est prête à dépenser 280 millions d'euros supplémentaires pour former les professeurs.

Où les prendra-t-elle ? Sur la cagnotte de la BCE ?

Eriam

Repost 0
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 11:37
Liberté, égalité, charlicité... et le foot ?

Depuis quelques jours la ministresse de l'Education Nationale, en partenariat avec le Premier ministre, le ministre de l'Intérieur et même le président de la République, cogitent sur le moyen de faire entrer dans la petite tête des enfants de France, le principe de la laïcité.

François Hollande a même décrété que le 9 décembre de chaque année (clic) serait consacré à cette grande cause nationale.

"La liberté de conscience et les règles qui font que les religions n'ont pas la place dans l'école ; ce qui n'empêche pas qu'il y ait un enseignement laïc des religions". (Extrait des vœux de François Hollande au monde éducatif mercredi 21 janvier 2015.)

Le monde éducatif ne comporte-t-il pas les enseignants sportifs ? Quid de la laïcité sur les terrains de foot ?

Les Français sont accros au football qui est une religion en soi. De surcroît, ils admirent, voire idolâtrent, et voudraient bien imiter ceux qui représentent ce sport tant en France qu'à l'échelle de la planète.

Comment introduire la laïcité sur les terrains de foot alors que les plus grandes vedettes se signent, souvent à genoux, en entrant sur le terrain, et remercient Dieu par de multiples signes de croix en levant les yeux au ciel, lorsqu'ils ont effectué un beau coup ? Et ne parle-t-on pas également de "main de Dieu" ? (Maradona 1986).

Eu égard à la prise de conscience de nos élus à la suite des attentats du début janvier, je propose que 2015 soit décrétée année de la Charlicité !

Eriam

Repost 0
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 12:44
Hollande : câlins malins

Depuis quelques jours tout le monde encense François Hollande et lui accorde un crédit de popularité jamais égalé eu égard à son immense impopularité récente.

Mais le très gentil (hum !) Jean-Pierre Raffarin le met en garde : "Cette popularité lui est seulement prêtée", à charge pour lui de répondre aux misérables attentes des Français.

Aujourd'hui, nous dit-on, c'est la journée des câlins. N'hésitez donc pas à câliner votre patron en lui demandant une augmentation, mais prenez garde à ce qu'il ne cherche à en faire autant arguant que tout le monde doit câliner tout le monde !

Soyons sérieux ! François Hollande a passé beaucoup de temps ces deux semaines dernières, à câliner les uns, les unes et les autres et cela lui a rapporté un capital de confiance hors norme. Doit-on le taxer sur ce capital ? Pourquoi pas ? Il nous taxe bien sur tout et n'importe quoi, et ce ne sont pas les mesures qui vont être prises pour rétablir la République dans les écoles, les casernes etc. qui vont arrêter l'hémorragie de nos petits capitaux déjà surtaxés.

Toujours à propos de câlins, John Kerry, au nom de Barack Obama, en a fait un énorme à la France en enserrant François Hollande dans ses bras, dont le tour de taille a considérablement augmenté ces jours derniers, si l'on en juge par le fait qu'il se déboutonne (littéralement) chaque fois qu'il respire.

Cet énorme câlin était un câlin malin qui ne revenait pas trop cher aux Américains, et confortait le président de notre République dans son attitude guerrière. Tout ce que font les Français contre les peuples en guerre, les Américains n'ont pas à le faire.

De même, si la devise de l'Europe est : "Unis dans la diversité".

Quid de l'union dans l'adversité ?

Eriam

PS. Je fais un gros câlin à Lassana Bathili qui pourrait être mon fils, mais à hauteur de sa poitrine car je suis une "petite maman de poche".

Repost 0
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 09:41
Chrétiens : ni lapins, ni crétins

En écoutant la radio ce matin l'information qui m'a le plus "amusée" (entre guillemets, bien sûr, ce qui laisse libre cours à l'interprétation) est la phrase du bon pape François qui a fustigé une femme, catholique ayant eu 7 enfants par césarienne et enceinte d'un 8ème au péril de sa vie : "Arrêtez de procréer comme des lapins".

Rien à voir, évidemment, mais quelques jours auparavant, la France avait célébré le 40ème anniversaire de la mise en application de la loi autorisant l'avortement, dite loi Veil.

Au cours de la revue de presse que j'ai ensuite continuée sur internet, j'ai trouvé quelques informations dont celle-ci : "Des rappeurs gênés par d'anciens propos sur "Charlie hebdo", doivent "justifier" des morceaux antérieurs (clic) à l'attentat contre l'hebdomadaire".

Au nom de la liberté d'expression, allons-nous devoir nous méfier continuellement des propos que nous pourrions tenir, que nous avons pu tenir ou que nous aurions pu tenir à l'encontre de Charlie Hebdo et nous en excuser ?

Najat Vallaud-Belkacem voudrait rétablir l'ordre dans les écoles en obligeant les élèves à apprendre et chanter la Marseillaise (il paraît que c'est au programme du CP), se lever lorsqu'un professeur entre dans la classe, le respecter, et même porter l'uniforme ! On croit rêver !

Dans une émission de Canal+ (la Nouvelle Edition) du 19 janvier 2015, l'on apprend de la bouche de Jean-Marie Pasquier, réalisateur d'un hommage posthume à Cabu, que pour François Hollande, ses caricatures étaient une souffrance car d'un journal à l'autre il s'y retrouvait quotidiennement critiqué. Qui va prendre le relais ?

L'on apprend également, si l'on ne le savait déjà, que Cabu : "combattait toutes les religions".

Eriam

Repost 0
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 09:18
Hollande : la guerre lui va si bien !

Une fois encore, François Hollande bénéficie d'événements totalement indépendants de sa volonté (du moins, je l'espère), et reprend des points dans les sondages de popularité. 21 points en une semaine ! De l'inédit ! 17 points pour les victimes, avec un bonus de 4 points pour anticiper celles à venir. (Ne soyons pas oiseau de mauvais augure).

Les Français se sont-ils trompés de cible pour accorder une telle confiance au président de la République ? Je ne pense pas car, depuis les attentats du mercredi 7 janvier, François a agi SEUL ! "J'ai donné l'ordre, j'ai fait ceci, j'ai fait cela, j'ai embrassé celui-ci, j'ai bavé sur celle-là" etc.

Manuel Valls n'a fait que confirmer l'action du président, et récolter les ovations de la chambre des députés à sa place, pour ses discours pleins de fermeté. (+17 points de confiance, pas de crédit).

Bernard Cazeneuve, en tant qu'ancien secrétaire général du Conseil supérieur de la navigation de plaisance et des sports nautiques dans une autre vie, a su mener sa barque sans bruit au milieu de tous ceux qui, plus importants que lui, se sont appuyés sur sa petite personne. Peu lui importe sa cote de popularité qui a néanmoins augmenté de 12 points.

Il ne faudrait pas oublier tout l'Etat-major qui a œuvré discrètement, mais ne récoltera pas les fruits de son efficacité car c'est Lui, le Seul, le Grand François qui a tout fait !

N'a-t-il pas organisé la Grande Marche de la République ?

N'a-t-il pas manifesté à grand renfort d'embrassades, mais aussi de bizouillages mouillés, sa compassion aux amis et familles des victimes ? Que de belles et émouvantes images nous a-t-on montrées !

J'avoue que j'ai été inquiète pour sa santé en cette période où la grippe, la gastro et autres maladie de l'hiver montrent le bout de leur nez. Il n'a même pas eu la goutte au nez !

Et puis il y eût cette marche historique bras-dessus, bras-dessous avec des chefs d'Etats qui, pour certains, dès qu'ils furent rentrés chez eux, ont oublié ce qu'ils avaient fait la veille à Paris.

Ensuite, vinrent les hommages aux victimes et le réconfort pour leurs familles, exercice qu'il maîtrise parfaitement ne faisant rien d'autre depuis son arrivée à la présidence de la République.

Et maintenant ? Que va-t-il faire ?

Va-t-il rendre les clés de la salle des complots de l'Elysée et s'attaquer aux problèmes du pays ?

Les routiers sont sur les routes. Les chômeurs sont à la rue.

Une semaine de gloire, ça suffit ! La fête des rois est passée.

Comme IL a tout organisé pour lutter contre le terrorisme, eh bien, qu'il délègue maintenant !

Eriam

Repost 0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 10:24
Education nationale : pour cinq cents mots, qu'est-ce que t'as ?

Dans la France d'aujourd'hui, pour cinq cents mots, on arrive à décrocher, sans se faire mal, un Brevet des Collèges.

C'est paraît-il le nombre de mots accumulés par les élèves depuis leur entrée en CP.

Alors que la langue française est d'une richesse inouïe, au risque de passer pour une ringarde, je déplore que l'Education Nationale se contente de n'enseigner qu'un nombre limité de mots aux enfants de la République.

Je ne parle pas, bien sûr, des mots qu'emploie Najat Vallaud-Belkacem - meilleure langue de bois de l'année 2014 selon mon palmarès - et qui sont inutiles dans la mesure où, rassemblés, ils sont totalement incompréhensibles du commun des mortels et même des Enarques !

Sans aller jusqu'à remplacer le mot "complot" qui fleurit dans les lycées depuis le 8 janvier, par "billevesées", tellement plus civilisé et délicieux pour celle ou celui qui le prononce, l'on peut trouver dans notre langue un mot approprié pour dénoncer le négationnisme (ou néga Sionisme selon le point de vue duquel on se place).

Quant à la "douce Marseillaise" qu'a entendue Pierre Lescure - animateur de C à vous (France 5) dimanche dernier dans la marche républicaine, j'ai quelque difficulté à accepter que ces deux mots soient accolés.

Actuellement, les politiques" font du mal aux mouches"* en débattant de l'utilité ou non de lever les couleurs et de chanter la Marseillaise chaque matin à l'école.

Lorsqu'on écoute attentivement les paroles que l'on chante, notre hymne national a de quoi effrayer. Avez-vous essayé ? (clic)

Entendez-vous "une chanson douce" ? Je laisse à Pierre Lescure la responsabilité de son interprétation.

Quant aux jeunes qui voudraient détourner la Marseillaise au profit de leurs mauvais instincts, il leur faudrait un certain temps avant de comprendre tous les mots qu'elle contient.

L'Education Nationale a de beaux jours devant elle !

Eriam

* Version édulcorée

Repost 0
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 12:01
L'amour dure (depuis) huit ans

Le 16 janvier 2007, j'ouvrais ce blog pour dialoguer avec toutes celles et ceux qui, intéressés par la politique, le souhaiteraient.

Même si ce dialogue est souvent très discret et muet, mes lecteurices sont toujours au rendez-vous.

Les événements récents ont frappé les Français de stupeur, et c'est sans doute pourquoi ils ont tous répété et scandé à l'envi le même slogan : "Je suis Charlie", sans quelquefois savoir pourquoi.

Ceux qui ont voulu sortir des sentiers piétinés par la foule se sont retrouvés sur le banc des accusés.

Personnellement, je ne porte pas de lunettes rondes et n'ai pas l'air d'un éternel gamin. Je ne suis pas une obsédée sexuelle ni ne suis machiste. Obsédée textuelle à la rigueur. Je n'ai pas le goût de la provocation et ne suis pas athée.

En quelques mots, je n'ai pas le talent de ces dessinateurs qui ont joué avec leur vie. Mon trait de plume, même si je n'en vis pas (de ma plume) m'incite plutôt à faire grincer les dents avec une certaine douceur, même si elle est parfois violente.

Cela ne m'empêche pas de m'indigner, d'être affligée, horrifiée, de me révolter contre l'injustice, contre la barbarie, contre la misère qui règne en ce bas monde, et contre la stupidité de certaines foules.

Malgré tout, et même si cela paraît utopiste, je ne peux m'empêcher de prier pour retrouver la Paix, l'Amour et l'Espérance.

Eriam

Merci à John Kerry qui est venu faire un "big hug" à la France. Mieux vaut tard que jamais.

Repost 0
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 10:03
Charlie : où sont les femmes ?

Tout le monde le sait : il y a peu de femmes à la tête de grands ou même petits Etats. De là à supprimer de la photo officielle de la marche de dimanche le petit nombre qui marchait en tête du cortège, il y a un grand pas que certains ont osé franchir !

"Le journal israélien ultra-orthodoxe Hamevasser a effacé les silhouettes des femmes sur la photographie qui immortalise les 44 chefs d'État et de gouvernement réunis pour la marche républicaine du 11 janvier 2015. Pour le média israélien, la représentation de la gent féminine est indécente." (Source, Rue89).

Que Carla Bruni-Sarkozy n'apparaisse pas ne gênera personne puisqu'elle avait, d'elle-même, choisi de cacher une partie de son visage.

Mais que Angela Merkel soit purement et simplement gommée de l'histoire est absolument choquant !

Certains en ce bas (très bas et très vil) monde, tout en aimant leurs mères, dénient à la femme le droit d'exister pour ce qu'elle est, et vont même jusqu'à sacrifier des petites filles en les transformant en bombes humaines !

Nigéria weekend dernier : 2 000 personnes massacrées.

Mes drapeaux sont en berne et je déclare un mois de deuil international.

Eriam

PS. A cet instant même, je lis : "Boko Haram tue une femme en plein accouchement, ainsi que plusieurs enfants".

Allait-elle mettre une fille au monde ?

Repost 0