Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LE BLOG D'UNE FEMME PASSIONNEE DE POLITIQUE

 

ACTUALITE LOCALE, NATIONALE OU INTERNATIONALE :

 VENEZ DIALOGUER AVEC MOI !

Recherche

16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 12:33
Journée de la langue française dans les médias

J'aime tellement le Français (oui, avec une majuscule !) que, si je veux me régaler, je prononce, à la suite les uns des autres, des mots n'ayant aucun rapport entre eux.

Au menu d'un délicieux festin : Amourettes (de veau), billevesées (les promesses des partis... politiques), belliqueux (Manuel Valls), crétin (Manuel Valls), décadent (notre pays aux mains de François Hollande)... et bien d'autres que l'on peut éructer, sucer comme des bonbons, ou encore croquer à belles dents... s'il nous en reste.

Notre belle langue est si riche que l'on peut s'en gaver à l'infini, pour autant que l'on veuille bien la respecter. Je ne suis pas contre son évolution qui, en son temps, a donné l'argot, mais je supporte difficilement les mauvais traitements que lui infligent les journalistes et les hommes politiques, par exemple : "la France elle a..." dont s'enorgueillit souvent le président de la République, mais aussi le verlan ou le jargon et les borborygmes inventés par une certaine génération.

Je ne suis pas toujours en accord avec les rédacteurs de dictionnaires qui rajoutent chaque année quelques-uns des mots et expressions inventés l'année précédente au risque de nous perdre.

Manuel Valls, qui ne fait pas dans la demi-mesure, s'arroge le possessif lorsqu'il dit : "MA France". Peut-être songe-t-il à la très belle chanson de Jean Ferrat dont on célèbre ce mois-ci le cinquième anniversaire de sa mort ? Jean Ferrat (clic) dont les chansons, même engagées (d'ailleurs elles le sont toutes), furent écrites dans un excellent français et réjouissent les oreilles et les sens tant par leur musique que par leurs paroles.

Manuel a-t-il le droit d'être le seul à utiliser ce pronom possessif, déniant aux autres le droit d'en faire usage ?

Le Français, c'est aussi la langue de bois des politiques (voir ma précédente chronique) qui est souvent une bouillie incompréhensible de jolis mots mal utilisés mais dont le mauvais goût plaît sans doute à ceux qui la préparent.

Eriam

Repost 0
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 12:20
Réforme des collèges : quelles langues ?

La ministresse de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche qu'elle a récupéré depuis la démission de Geneviève Fioraso (excusez du peu !), j'ai nommé Najat Vallaud-Belkacem, a constaté que les enfants s'ennuyaient à l'école. (Autrefois, les enfants s'ennuyaient seulement le dimanche) (clic). Elle a donc décidé de rajouter quelques matières à leur cursus, et surtout de mélanger les genres (clic).

Ne vous méprenez pas ! Je n'ai pas dit qu'elle voulait mélanger les genres féminin, masculin et transgenre !

Najat souhaite seulement, pour ne pas traumatiser ceux qui ne veulent rien apprendre, leur enseigner tout en même temps dans un joyeux melting pot : les professeurs de français enseigneront les maths, tandis que les profs de maths enseigneront l'histoire, etc.

C'est ça la diversité !

De surcroît, et je trouve que c'est une excellente idée, la ministresse voudrait que les enfants apprennent deux langues au lieu d'une, dès le primaire.

En ce qui la concerne, combien de langues parle-t-elle ? Ce n'est pas parce qu'elle a "fait" l'ENA (et échoué deux fois) qu'elle est pour autant polyglotte. On sait combien les énarques sont faibles, donc peu fiables, en matière de langues étrangères (François Hollande).

En revanche, Najat est sortie majorette (major au masculin) de la promotion "Langue de bois" 2014, et risque bien de décrocher le même trophée en 2015 !

Eriam

PS. Ne croyez pas que je pratique un quelconque acharnement littéraire sur la ministresse. Je suis tout simplement jalouse de son visage lisse, son sourire éclatant, ses yeux rieurs qui se moquent de nous, et ses cheveux brillants fraîchement recolorés.

Repost 0
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 14:03
Manuel Valls : la haine

Qui arrêtera le Premier ministre dans son escalade de la terreur ? Nous le savions d'un tempérament sanguin, risquant la crise d'apoplexie à chaque phrase de ses discours ou interventions dans les médias. Le voilà maintenant dans le registre de la haine à l'encontre des représentants du FN, et particulièrement de Marion...

Je n'ai aucune envie de défendre qui que ce soit adhérant aux thèses du FN (j'exclue tous les désespérés qui ne savent plus vers quel parti se tourner). Ce que je réprouve en tant que citoyenne d'un pays démocratique, est le déferlement de propos haineux que l'on a pu entendre hier à l'Assemblée Nationale dans la bouche de Manuel Valls.

Manuel critique encore et toujours la fébrilité, et le trublionnisme (barbarisme) de Nicolas Sarkozy.

A part l'image du futur président de la République qu'il cherche à voir chaque matin dans son miroir en se rasant, ne voit-il pas que son visage enlaidit chaque fois qu'il ouvre la bouche ?

Ce n'est certainement pas de cette façon qu'il arrivera à séduire les Français en mal de repères !

Eriam

Repost 0
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 10:45
Mourir en pleine gloire

Drame épouvantable qui touche tous les Français quels qu'ils soient, la collision entre deux hélicoptères dans le ciel d'Argentine a fait 10 morts dont 8 Français, sportifs de haut niveau, qui voulaient vivre une grande aventure pour le plaisir des téléspectateurs de TF1.

Les mots ne sont pas assez forts pour décrire ce que nous ressentons. Je serai donc sobre.

Paix à leur âme, quelle que fut leur religion ou leur non croyance, et sur les conseils d'une psychiatre spécialiste du deuil, je dirai à chacun : "ce deuil n'est pas le nôtre contrairement à ce que Manuel Valls veut nous faire croire". Notre Premier ministre, de plus en plus sinistre, ajoute chaque jour un nouveau fardeau sur les épaules des Français !"

Aujourd'hui débute à l'Assemblée Nationale le débat sur la loi sur la fin de vie et le "droit à la sédation profonde et continue".

C'est tout ce qu'a trouvé le gouvernement pour aider les malades incurables, jeunes ou très âgés, à finir une vie qui n'en est plus une depuis longtemps pour certains.

Alors que François Hollande a institué le mariage pour tous, le plus grand chantier (LOL) de son septennat, avec une détermination qui force l'admiration (enfin, n'exagérons rien...), il est totalement timoré concernant ce problème tellement délicat mais où il y a nécessité de légiférer vite et bien.

Trop de cas douloureux, dont nous avons ou pas connaissance, amènent certaines personnes à agir elles-mêmes au risque de se perdre.

Nous avons tous envie de mourir dignement, sans être une charge pour nos proches et pour la collectivité.

Devrons-nous nous suicider en réunion pour que le gouvernement prenne véritablement conscience de ce tragique problème ?

Eriam

Repost 0
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 09:40
Manuel Valls ou la folie des grands mots

"Je suis angoissé, j'ai peur pour mon pays !" déclamait hier Manuel Valls sur Europe1, retransmis par Itélé où l'on a pu voir le Français pas de souche, les sourcils et le regard plus sombres que jamais.

Après l'islamo-fascisme, l'apartheid, la ghettoïsation, quelle inflation dans les propos !

Depuis le 7 janvier, nous le savons, nous sommes entrés dans une ère de terreur. On nous dit cependant qu'il faut faire face, faire bloc, ne pas céder à la peur. Alors, pourquoi en rajouter une couche chaque jour ? Pour assombrir un peu plus les non-perspectives d'avenir de la France ?

D'un autre côté, on essaye de nous faire sourire en nous faisant croire que la croissance repart, ou tout au plus, frémit, que les ménages français (de souche ou non) sont plus optimistes (?) François Hollande marivaude à l'Elysée avec 100 femmes, creusant avec les dents le budget alimentaire du palais, mais n'ose plus, pour le moment, parler de la courbe inversée du chômage. Il en laisse le soin à l'autre François, Rebsamen, ministre du Travail dont on découvre seulement maintenant qu'il travaille le dimanche.

La terrible menace qui pend désormais au-dessus de nos pauvres têtes n'est plus seulement celle du terrorisme islamo-fasciste, de la paupérisation du pays, de l'apartheid, (excusez-moi d'en rajouter une autre couche) mais la chevelure blonde de la personne dont je vous entretenais hier et dont je ne citerai pas le nom de peur qu'elle ne prenne un point dans les sondages.

Qui a peur de la grande blonde avec des idées noires ?

Mais le PS, bien sûr ! Les élections départementales approchent à grands pas (22 et 29 mars pour les étourdis).

Par affection pour mon parti, car il est difficile aux cœurs fidèles de cesser brutalement d'aimer, je soutiendrai les candidats UMP de mon secteur.

Mais que l'UMP se bouge les fesses que diable ! Il serait aujourd'hui selon les sondages, le second parti, loin devant le PS.

Qu'il cesse de suivre la femme et, sans souci de la bienséance, lui passe devant.

La journée de la femme, c'était hier.

Eriam

PS Faisons bon usage de ces pronostics qui n'ont de valeur, je le rappellerai ici, qu'à un instant "T" (et pourquoi pas instant "I" ?).

Repost 0
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 09:24
Journée de la femme : pour elle c'est tous les jours

Dimanche matin, l'herbe de mon jardin, couverte d'une légère gelée blanche, scintille sous un soleil radieux. Ce pourrait être une belle journée, d'autant plus qu'elle m'est dédiée.

Mais... en allumant la radio, j'entends que François Hollande va recevoir à l'Elysée cent femmes qui comptent... sur lui ?

Que veut dire : "cent femmes qui comptent" ? Et les autres, blondes ou brunes, elles comptent pour des prunes ?

Parlons-en des blondes, ou plutôt de LA blonde, celle avec laquelle l'autre blonde, Madonna, voudrait prendre un café.

Sur le plateau de Canal+ vendredi, Franz Olivier Giesbert (FOG pour les intimes), vilipendait tous "ces connards de journalistes qui avaient fait sa notoriété en ne cessant de parler d'elle", connards dans lesquels il s'incluait heureusement.

Il a malheureusement raison, nous en mangeons du matin jusque tard dans la nuit de la blonde du FN qui rime avec Le Pen ! Depuis quelques mois, ce n'est plus pour cracher sur ce parti qui, selon François Hollande est dans la République mais n'est pas républicain, mais pour l'aider à grimper dans les sondages.

Le moindre des faits et gestes de Marine, les moindres paroles proférées par ses sbires, sont repris à l'envi et permettent au FN, même pas en catimini, de devenir le parti préféré des Français.

Même les vieilles dames de 93 ans entrent dans la campagne des départementales en s'inscrivant de force pour l'aider à gagner des élections où elle n'avait pas sa place jusqu'alors.

C'est dire s'il y a une envie de changement dans notre beau pays !

Et contre çà, qu'opposons-nous ? Une espèce de débat atone, le PS rejetant la faute de cette montée sur l'UMP qui en fait autant dans le sens inverse.

En attendant d'arracher les électeurs du FN, gageons que François Hollande tentera sa chance aujourd'hui à l'Elysée pour arracher le cœur d'une de ses visiteuses, car tout le monde le sait : il aime les filles (clic).

A la place de Julie, je me méfierais !

Eriam

Repost 0
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 17:46
Journée des droits de la femme : à quoi ça sert ?

Si votre patron vous fait un compliment sur votre tenue, surtout, ne rougissez pas et regardez-le bien en face en lui disant : "Je trouve que vous portez bien le caleçon".

Si, plus intrusif, remarquant des cernes sous vos yeux, il vous demande si vous avez passé une bonne nuit, n'hésitez pas et répondez-lui : "Pourquoi, vous êtes jaloux ?". Et ainsi de suite...

En France, comme ailleurs, les hommes sont tous sexistes et machos. Alors, Mesdames, fourbissez vos armes et engagez un dialogue d'égal à égal.

Depuis 1977, la journée internationale de la femme (clic) a été officialisée par l'ONU. Qu'y a-t-il de changé depuis cette date ?

Si ces dames sont coquettes, bien habillées, ce n'est pas seulement pour elles mais pour être regardées. Si personne ne le remarque, c'est tout de même assez frustrant.

Mais que veulent les femmes ?

Eriam

Pendant que chacun s'applique à célébrer cette journée dignement en proposant aux femmes des remises sur le maquillage, l'électro-ménager (n'est-ce pas Mme Bernier-fille-de-Hara-Kiri-
Charlie qui fait la pub pour Carrefour), Manuel La Menace continue ses vociférations à l'encontre de la société tout entière, du FN, de l'UMP et autres.

Repost 0
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 10:21
Le suicide assisté, c'est maintenant ?

"J'ai 79 ans, je voudrais savoir quand M. Hollande va se prononcer en faveur du suicide assisté ?". Question d'une auditrice d'Europe1 mardi matin.

Je me permettrai de répondre à cette dame qui, sans raconter sa vie, paraissait plutôt désespérée : "ce n'est pas pour demain".

En effet, ce matin François Hollande qui recevait à l'Elysée quelques lecteurices du Parisien Aujourd'hui en France, triés sur le volet, a affirmé qu'il allait "arracher" les électeurices du FN, expliquant : "Quand on a essayé de leur éviter le suicide 4, 5 fois on peut essayer une 6ème fois."

De même que Nicolas Sarkozy voulait aller chercher la croissance avec les dents mais on ne lui en a pas laissé le temps, François Hollande qui en possède encore un bon nombre eu égard à sa position privilégiée, pourrait essayer de les utiliser pour finir honorablement son quinquennat.

Alors que ce gouvernement a été sollicité pour légiférer sur la fin de vie dans la dignité, il y a fort à craindre que le suicide assisté ne soit pas pour demain.

Il semble en effet que Hollande soit plutôt pour l'acharnement thérapolitique.

Eriam

PS. C'est en PS et en italique que je parlerai de cette information : les jeunes soldats engagés dans le plan Vigipirate sont exténués car trop peu nombreux et sur le pont 24/24. Est-il besoin de le crier haut et fort au risque de voir des commandos-suicide les attaquer et qu'ils ne puissent riposter ?

Repost 0
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 10:43
J-4 avant la journée mondiale de la femme

De peur de n'être jamais entendue, car personne ne connaissait son existence, Madame Pascale Boistard (mieux vaut tard que jamais !) une personne qui ne manque pourtant pas de poids, a relancé le problème du port du voile à l'université. (Pour ceux qui manquent de culture gouvernementale PS, je précise que cette dame est Secrétaire d'Etat chargée des droits des femmes.)

Belle initiative qui, après la cacophonie sur la mort présumée d'un homme plus vivant que jamais, a ouvert la porte aux caquetages des réseaux sociaux, heureux de s'emparer d'une nouvelle polémique à développer à l'infini.

Madame Boistard (mieux vaut tard que jamais. Ndlr. La redondance dans certains cas n'est pas inutile.) est contre, moi aussi.

On a bien demandé aux chrétiens de ne pas porter de signes ostensibles de leur appartenance religieuse, défroqué les religieuses et les prêtres, pourquoi, au nom de la laïcité, mais aussi de la diversité, les jeunes filles musulmanes porteraient-elles des robes et voiles qui les cachent ? Pour mieux ne pas reconnaître celles qui se radicalisent ?

Mon ras-le-bol est tel depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois et même années, que je ne m'étendrai pas plus sur le sujet qui fait que, au nom du "bien vivre ensemble", tout le monde vit de plus en plus mal avec et à cause des autres.

Honni soit qui mal y pense.

Eriam

Repost 0
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 16:38
Europe : un avertissement sans nuance

Au risque de vous paraître vulgaire, j'oserai demander au parlement européen de s'occuper de ses fesses avant de prendre soin de celle de nos enfants.

J'ai entendu dire que notre gouvernement - pour lequel je n'ai aucune amitié particulière contrairement à ce que vous avez pu croire hier - ne souhaiterait pas légiférer sur les sévices corporels. Effet DSK ? Effet 11 janvier ? Difficile à savoir.

Peut-être, après tout, le procès infligé à Dominique Strauss-Kahn, néanmoins relaxé avec les félicitations du jury pour ses mœurs brutales, servira-t-il à déculpabiliser les parents qui ont la main leste et pensent qu'une bonne fessée administrée avec affection, voire avec amour, est encore le meilleur moyen de calmer un enfant récalcitrant ?

J'entendais ce matin sur les ondes, les témoignages d'adultes qui se souvenaient avoir été giflés ou fessés par leurs parents, et leur en étaient reconnaissants. Mais il y a aussi ceux qui sont marqués à vie par ce genre de correction, surtout lorsqu'elle est injustifiée.

J'en fus la victime en mon enfance. Merci, chers lecteurices, de bien vouloir verser une larme à ma santé.

Personnellement, et tant qu'il n'y a pas mort d'homme ou de femme ni de blessure ouverte, je serais en faveur, de temps en temps, d'une petite correction, administrée à tous les élus ou non qui nous emmènent en bateau et jouent à "pince-mi et pince-moi", nous noyant sous les milliards d'économies qu'ils devraient faire et ne feront jamais.

Eriam

Repost 0