Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LE BLOG D'UNE FEMME PASSIONNEE DE POLITIQUE

 

ACTUALITE LOCALE, NATIONALE OU INTERNATIONALE :

 VENEZ DIALOGUER AVEC MOI !

Recherche

24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 09:30
Mort, où est ta victoire ?

A l'heure où un nouvel immortel entre sous la coupole, et en dépit du fait que les parlementaires n'ont toujours pas trouvé de solution pour le droit à l'aide à la mort naturelle, ils s'apprêtent à légiférer sur "le droit à la mort numérique".

Dans quelle époque vivons-nous donc ? Les hommes qui tentent par tous les moyens de prolonger, souvent au-delà du raisonnable, la vie de leurs concitoyens, revendiquent le droit de programmer la leur sur internet. On marche sur la tête !

Il est vrai que depuis quelque temps les scientifiques ont quelque peu baissé les bras puisqu'on nous a annoncé cette semaine que notre espérance de vie avait diminué pour la première fois depuis 40 ans !

A quel âge commence la "vie numérique" ?

C'est selon, mais de nos jours, hélas, elle commence avant la naissance puisque, smartphone en mains, l'ex futur papa guette la venue au monde de son rejeton et, avant qu'il n'ait eu le temps de pousser un premier vagissement, il le jette cruellement sur la toile où il devient la proie de la planète. Tout le monde avait du reste déjà pu se délecter des échographies postées bien avant que la maman n'arrive en salle de travail !

Forts de cette violation de leur vie privée par leurs parents, les jeunes d'aujourd'hui, et bien qu'ils aient par la suite abondamment posté de photos de leur enfance, adolescence, premiers émois, etc. j'en passe et des meilleurs, les jeunes disais-je, revendiquent maintenant le droit à leur mort numérique, sous certaines conditions cependant.

Il va donc falloir que les parlementaires se penchent sur ces nouveaux problèmes pendant des semaines, voire des mois et des années étant donné l'évolution d'internet.

Comme l'aide à la mort naturelle, l'aide à la mort numérique n'est pas encore pour demain.

En attendant, faites comme Michel Onfray pas encore immortel, qui, pour éviter d'être critiqué, mais pas oublié, a fermé ses comptes Twitter, Facebook et autres Snapchat.

En ce qui me concerne, il me plaît de penser que, lorsque la mort naturelle, avec ou sans aide, m'aura arrachée à ce monde, et parce que je ne programmerai pas ma mort numérique, je serai immortelle sur la toile, à défaut de l'être à l'Académie Française.

A ce sujet, il y a bien longtemps que je n'ai pas re-postulé à un fauteuil quelconque !

A moins d'une raison valable, et encore, il ne faut jamais renoncer à ses rêves. (Smiley nuage)

Eriam

Repost 0
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 09:39
Finkielkraut : oh la vache !

Qui plus qu'Alain Finkielkraut a mérité d'entrer sous la divine coupole de l'Académie française ?

Sans doute un grand nombre d'autres personae gratae, puisque le philosophe qui dit ce qu'il pense, est devenu persona non grata depuis un certain temps.

Ce n'est pas pour autant qu'on l'évince des plateaux puisqu'il fait monter les audiences !

Jeudi dernier, Alain a donc été reçu à l'Académie française par Elizabeth de Fontenay, grande philosophe devant l'Eternel.

Sur son épée une vache a été sculptée ainsi que la lettre hébraïque Aleph et cette phrase de Péguy, comme un étendard : «La République, une et indivisible, notre royaume de France».

Pourquoi une vache ? Peut-être pour son allure paisible que ne dément pas celle du philosophe attaqué de toutes parts, bien qu'il se défende quelquefois avec une certaine véhémence mais avec une gestuelle très élégante. C'est mon ressenti. Dieu sait que le ressenti est de nos jours la seule valeur acceptable en toutes matières, et particulièrement en matière de météo.

Vous n'avez rien compris ? Pas étonnant, c'est de la philosophie ! (Smiley moqueur).

En revanche, Alain Finkielkraut, avec Michel Onfray, et c'est sans doute pour cela que le monde des intellectuels les honnit, sont les deux seuls philosophes que comprennent le commun des mortels.

Il est donc bien normal qu'Alain, qui refuse d'être prisonnier de la pensée unique, devienne aujourd'hui immortel bien qu'athée comme tous les philosophes dignes de ce nom.

Eriam

Repost 0
22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 11:23
Sarkozy : le suicide

Depuis quelques jours on n'entend plus que ça : "Nicolas Sarkozy va sortir un livre !".

L'Europe ne sait plus quoi faire des centaines de milliers de migrants qui affluent chaque jour dans le vent et le froid...

Enfin, le livre de Nicolas est sorti !

Personnellement, mais ça n'engage que moi, je considère que faire des confessions intimes et les publier quand on n'est pas écrivain mais homme politique, relève du suicide.

En effet, qui voudrait redonner sa chance à un ancien président de la République qui avoue avoir pratiquement tout mal fait ? Et cela, dans une conjoncture qui, si elle n'était pas favorable, du moins était meilleure qu'aujourd'hui.

Nicolas reconnaît des qualités à son successeur, mais croit toujours qu'IL était, est, et sera le meilleur candidat pour protéger les Français.

C'est vrai, il a changé, il est toujours avec la même épouse, Carla, depuis qu'il s'est fait marier à l'Elysée après avoir répondu à Laurent Joffrin : "Avec Carla, c'est du sérieux". Il lui a même fait un enfant après le mariage, c'est dire si nous pouvons lui faire confiance !

Ce n'est pas François Hollande qui pourrait en dire autant ! Aux dernières nouvelles il serait encore avec Julie Gayet, mais n'a toujours pas l'intention de l'épouser. Il paraît que c'est écrit dans un livre : "Julie Gayet, une intermittente à l'Elysée". (Voir le dernier Gala). Et pourquoi ? Parce qu'il ne peut pas faire ça à Ségolène.

L'on pourrait en conclure que Ségolène garde toutes ses chances de se voir un jour passer la bague au doigt et porter le même nom que ses enfants.

Pour revenir à Nicolas Sarkozy, je suis au regret de lui dire, non pas la phrase qui lui colle encore à la peau, mais : "Trop tard Nicolas, t'es trop vieux pour la fonction !"

Et pan ! Ca lui fait les pieds à ce petit énergumène mal embouché qui ne respecte pas les grands seniors !

Eriam

Sarkozy : le suicide

Les DCD de la semaine

Suicidé : Bison Futé qui, après 40 ans de bons et loyaux services, va disparaître de notre environnement routier et sera remplacé par de drôles de zèbres : TomTom, Waze, Google... Oups !

Le PC de Rosny-sous-bois célèbre dans toute la France, se saborde. Au secours !

Michel Tournier, 92 ans, écrivain, a quitté la plume après une vie pleine de mots.

Ettore Scola, 84 ans, s'est endormi après avoir enchanté le cinéma pendant des décennies. Une journée particulière lui sera dédiée.

Edmonde Charles-Roux, 96 ans, résistante, muse d'Aragon, amie d'Orson Welles, prix Goncourt et décorée de la Croix de guerre, romancière, femme de lettres et accessoirement socialiste et épouse de Gaston-Deferre, a expiré après avoir vécu des milliers de vies dignes des plus folles histoires rocambolesques.

Cette semaine, seules deux personnes âgées de moins de 70 ans, SDF - les sans noms - se sont endormis dans le froid, ce qui leur a valu une ligne dans les journaux.

Repost 0
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 12:03
Qu'est-ce qui fait pleurer le monde ?

Si nous avons du mal à retenir nos larmes devant la misère du monde, les migrants errants sur les routes de l'exil dans le froid et la neige, devons nous pour autant pleurer sur les canards et oies gavés défendus avec tant de fougue par Pamela Anderson ?

Qu'est-ce qui fait courir la blonde ? Que veut-elle ? Affoler la gent masculine par ses rondeurs bien en vue ? De l'Assemblée Nationale aux plateaux de télé, bec en avant et griffes dehors, elle représente ce qu'est devenue la politique aujourd'hui : du spectacle, encore du spectacle, toujours du spectacle.

Est-il bien décent d'accueillir dans l'hémicycle de la République, cette femme contre le foie gras (et pourtant, elle a dû en manger beaucoup), qui veut mettre en péril l'un des fleurons de notre savoir-faire bien français, même si, souvent, les canards et oies que l'on gave à la française sont élevés dans les pays de l'Est ?

Brigitte Bardot qui avait lutté, en son temps, pour la sauvegarde des bébés phoques (elle aurait mieux fait de s'occuper du sien) n'a jamais demandé à être entendue à l'Assemblée Nationale, et pourtant, elle avait autant de répondant, et même plus car elle était authentique, que la blonde américaine.

Tout fout l'camp diraient les clients du café du commerce, de moins en moins nombreux puisque, nous l'avons appris hier ou ce matin, je mélange un peu, il y a de moins en moins de cafés où l'on peut venir s'exprimer en buvant un petit n... (celle-là je l'ai déjà faite) un petit calva !

Et pourquoi n'y a t-il plus de cafés sympas en France ? Mais à cause des géants américains qui viennent s'installer dans nos campagnes les plus reculées avec leurs Mc Café, Starbucks etc.

Qui, de nos gouvernants, aura le culot de demander à être entendu au Congrès américain pour défendre les petits cafés de nos provinces et des quartiers parisiens ? Emmanuel Macron ?

J'en doute ! Il préfère mesurer son intelligence française à l'intelligence artificielle américaine.

Eriam

Repost 0
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 09:50
Que diable allait-il faire dans cette galère ?

Nous en avons tous assez de n'entendre parler que de déchéance de nationalité ou physique, de plans pour remettre les chômeurs au travail ou pour faire embaucher des chômeurs et les licencier quelque temps après que l'employeur ait touché la prime offerte par le "gouvernement" (c'est nous), ou de la prestation de Manuel Valls sur le plateau du rigolo qui rit de ses propres blagues, Laurent Ruquier. Ca suffit !

(A propos de Manuel Valls, à cause du décalage de l'émission, il n'avait pas eu le temps de twitter "Je suis Ouaga" ! Quelle erreur de se faire enregistrer à l'avance !)

J'évoquerai donc la promotion dans laquelle s'est lancé le délicieux mais très narcissique Jean d'Ormesson qui, à 91 ans bientôt, s'attarde plus que de raison sur les plateaux de télé pour nous proposer son dernier livre : "Je dirai malgré tout que cette vie fut belle".

Une vie qu'il nous a déjà racontée en long, en large et avec ses travers, ses joies, ses joies et encore ses joies. Il s'est maintenant attelé, pour nous donner envie de le lire, à son propre procès en diffamation, en étant certain de n'être ni condamné, ni de ne faire condamner personne. Trop facile !

Je ne dirai pas que j'ai beaucoup d'indulgence envers cet homme eu égard à son grand âge car je me ferais attaquer par tous ceux qui prônent la non-ségrégation par l'âge, le sexe (il n'y en a plus pour personne à moins de le choisir soi-même), la couleur, j'en passe et des meilleurs.

Je ne dirai pas non plus qu'il est bien tard pour une personne de l'âge de Jean d'Ormesson, pour se produire sur un plateau de télé dont l'émission se termine à 2 ou 3 heures du matin. En effet, elle avait été enregistrée le jeudi précédent, dans la journée.

Depuis un certain temps, voire un temps certain, on entend le vieil écrivain répéter les mêmes choses à l'envi, quelle que soit l'heure de la nuit ou de la journée, sur toutes les radios qui repassent leurs émissions la nuit, tous les plateaux, dans des "talk-shows" interminables.

Il est en effet difficile de ne pas se répéter lorsqu'on fait la promotion de son œuvre, même si l'on a l'esprit aussi éveillé et aiguisé que Jean d'O.

Du moins est-il beaucoup plus agréable à écouter que certains pédants qui pensent que dire que "Le petit prince" est le livre le plus extraordinaire de la littérature française et même étrangère, les hisse au rang de génies.

Une fois encore, déçue par les redites des livres commis par l'académicien le plus célèbre des 20ème et 21ème siècles les années précédentes, je m'étais jurée de ne pas lire le suivant, qui est toujours le dernier.

Rien à faire, une fois encore j'ai succombé au charme irrésistible de ce Grand vieux Monsieur et à ses yeux pétillants dans un visage merveilleusement ravagé par des rides qui ont le même âge que lui.

C'est tellement rare de nos jours !

Eriam

PS. A propos de rides. J'ai entendu dire que Pamela Anderson allait être reçue à l'Assemblée Nationale pour plaider en faveur des canards et oies que Stéphane Le Foll a décidé d'éradiquer. Y aurait-il un rapport avec le bec de canard qui sert de bouche à l'actrice ?

Repost 0
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 08:37
Kippa ou pas ?

Jésus en croix ou Marie en médaille, ou pas ? Barbe et bonnet d'homme ou pas ?

Depuis l'agression d'un professeur marseillais portant la kippa, les avis sont partagés concernant les signes "ostentatoires" de la religion.

Dans une république laïque, avec Marseillaise à toutes les sauces et avant tout républicaine, la religion doit se vivre en silence et sans se voir. C'est sans doute pourquoi l'Etat a placé des militaires et des policiers devant les écoles confessionnelles, les synagogues, les mosquées, et même les églises après qu'elles se soient enflammées.

Depuis que Manuel Valls et François Hollande ont porté la kippa dans la grande synagogue de Paris l'an dernier après les attentats de Charlie, nous pouvons douter qu'il soit approprié de montrer son appartenance, ou pas, à l'une, l'autre ou l'autre des religions majoritaires dans notre pays.

Il paraît même qu'Emmanuel Macron, qui n'est ni juif, ni musulman, s'est rasé la barbe qui avait tant fait se poiler (excusez ce mot très familier) les réseaux sociaux. De quoi a-t-il peur ?

Manuel Valls, lui, est sur tous les fronts. Hier matin, pendant que François Hollande qui ne sait plus quoi faire pour redresser sa cote de popularité, inaugurait un cinéma à Tulle et un centre de rééducation à Brive-la-Gaillarde, avant d'aller serrer la main de Jacques Chirac (ça lui fait un bien fou paraît-il), et après s'être offusqué des attentats perpétrés au Burkina Fasso, il a déclaré : "Je suis Ouaga" !

C'est quoi ce langage ? Encore du grand n'importe koua ? Ou est-il devenu complètement gaga ?

Dommage que les smileys ne passent plus. J'aurais pris celui qui a les yeux écarquillés dans une expression de totale incompréhension.

A propos de "gaga", Jean-Christophe Cambadélis, qui n'est guère plus jeune qu'Alain Juppé, mais terriblement jaloux de la verdeur de mon poulain préféré, l'a traité de "vieux cheval de retour" et "d'arrière-grand-père". Quelle insulte pour tous ceux qui ont suffisamment procréé dans leur jeunesse pour voir leurs vieux jours illuminés par des arrière-petits-enfants !

A-t-il seulement été capable d'être grand-père ce socialiste sans convictions ni ambitions personnelles ?

Aurait-il traité Ségolène Royal de "vieille jument de retour" si elle avait eu à nouveau la prétention de se présenter à la primaire socialiste ?

Il est vrai qu'avec elle, on ne peut jurer de rien !

Eriam

Dernières nouvelles du matin : François Hollande, à la suite des attentats du Burkina Fasso, demande aux Français de ne pas avoir peur. Effet Chirac ?

Le festival du film de l'Alpe d'Huez couronne "La vache" avec Jamel Debbouze. Bien sûr !

Repost 0
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 08:35
Tous en cellule... psychologique

En ce matin du 9ème anniversaire de mon blog (366 pages de 10 articles chacune, soit 3660 articles !), gelée blanche sur l'herbe de mon jardin. Un coq stupide parqué chez mon voisin a passé la nuit à chanter. A qui la faute ? Pourquoi lui laisse-t-on la lumière allumée toute la nuit ? Grâce à sa vitalité je suis rassurée. Il ne semble pas avoir contracté la grippe aviaire, sinon le village serait en quarantaine et une cellule psychologique serait mise en place, enfin... peut-être !

Cellule psychologique il y a quelques jours devant la porte d'un lycée de Lyon où, par la faute d'un professeur déboussolé par les moqueries - trop "baba cool" d'après ses élèves - (ça se dit encore ? Drôle de langage pour des d'jeun's !), 3 personnes sont mortes dans une avalanche, dont un Ukrainien. Précision fort utile pour faire son deuil.

Najat Vallaud-Belkacem dont je me posais la question de savoir si elle était encore en vie, est arrivée et, dans son langage bien astiqué, sans dérapage, a indiqué "qu'une enquête allait être diligentée et que toute la lumière serait faite sur ce regrettable accident." En attendant, les lycéens, alors que la neige commence enfin à tomber, seront privés de sports d'hiver.

Hier, on a découvert, à Rennes, que des cobayes médicamenteux, pourtant adultes, bien portants et consentants, avaient été intoxiqués par les médicaments qu'ils testaient pour l'ensemble des populations et étaient en piteux état, et même en état de mort cérébrale.

Marisol Touraine "a indiqué qu'une enquête allait être diligentée et que toute la lumière serait faite sur ce drame absolument unique dans notre pays." Petite variante. Entendons par là que ce n'était jamais arrivé en France. Heureusement dirons-nous, mais il y a un commencement à tout. Hélas !

Les médicaments tuent puisqu'ils soignent des pathologies de longue durée, mais à petit feu.

Bien sûr, une cellule de soutien psychologique va être ou a été mise en place mais... pour qui ? Pour tous les Français ?

Quand je vous disais que nous n'étions ni protégés ni soutenus malgré les promesses du président de la République dont je vous parlerai une autre fois des petits secrets de ses cabinets particuliers.

Ca vous intéresse ? (Smiley coquin).

Eriam

Désormais, j'ajouterai, une fois par semaine, une chronique "Décès et commémorations". Il faut bien vivre dans l'air du temps !

Tous en cellule... psychologique

Décès et commémorations - semaine du 11 au 16 janvier 2016

Décès du célèbre chanteur de pop-rock David Bowie à l'âge de 69 ans.

Décès du célèbre pygmalion et époux de Céline Dion : René Angélil à l'âge de 73 ans. Les drapeaux canadiens sont en berne.

Décès d'Alan Rickman, glacial et torturé Professeur Rogue dans la série Harry Potter, à l'âge de presque 70 ans. Il les aurait eus en février. Les fans d'Harry sont en deuil.

Soixante dixième anniversaire de l'hiver 1956 où il fit moins 15° sur la côte d'Azur.

Merci de me signaler tout décès ou commémoration que j'aurais pu oublier et qui vous a particulièrement touchés.

Eriam

Repost 0
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 17:04
La famille "Aidant's", une mine d'or

Avertissement : Cette chronique est très longue (trois parties)

Première partie

Oubliant pour quelques instants le débat qui fait rage dans la classe politique, relatif à la déchéance de nationalité etc. j'aimerais aborder une autre forme de déchéance qui guette chacun d'entre nous.

Je ne vais pas vous parler des "aidants familiaux" attachés à 100% aux personnes dont ils s'occupent, ni de la famille Adam's, feuilleton très célèbre des années 90 et reconnaissable à la main baladeuse de son générique, mais de la grande famille des aidantes à domicile.

Les précédents gouvernements ont essayé de créer des plans de santé destinés à prolonger au maximum la vie de nos concitoyens - et la nôtre par la même occasion - des plans de soutien aux personnes handicapées, et surtout pour le maintien à domicile des personnes âgées, malades, handicapées ou tout à la fois.

Si les Français vivent de plus en plus vieux, ils ne sont pas toujours pris en charge à leur juste valeur, et de nombreux plans, ou bien ont échoué, ou n'ont jamais été mis en œuvre.

Roselyne Bachelot, alors ministre de la Santé, avait acheté 90 millions de vaccins pour piquer toute la population et particulièrement les personnes âgées, contre la grippe H1N1. Qui sait ce qu'ils sont devenus ?

Marisol Touraine actuelle ministresse de notre Santé et ses multiples secrétaires d'Etat auraient dû mettre en œuvre des plans pour aider les handicapés, les Alzheimereux et Alzheimereuses. Quid des bonnes intentions ?

Ce matin j'ai entendu à la radio que le ministre de la santé des animaux (Agriculture) Stéphane Le Foll avait lancé un plan d'éradication de la grippe aviaire - très louable - mais au détriment des éleveurs de canards et oies. Tout cela ressemble à du n'importe quoi !

Ce gouvernement est celui des "bons plans" qu'on échafaude mais qui ne sont jamais mis en œuvre autrement qu'en paroles.

Alors, les vieux et autres malades incurables, qui en a cure ?

(Je ne pense pas que l'expression soit bonne car on dit plutôt : "Il n'en a cure". Qui ? François Hollande cela revient au même).

Eriam

La famille "Aidant's", une mine d'or

La famille "Aidant's" - deuxième partie

Heureusement, il y a une armée de l'ombre qui, si elles en ont les moyens, se rend au chevet de toutes ces personnes (voir chapitre précédent) chaque jour, plusieurs fois par jour, et dont les petites mains baladeuses s'occupent de les lever, les "toiletter", les faire manger, prendre leurs médicaments, déceler sur leurs corps les signes d'autres affections que celles pour lesquelles ils et elles sont traités, et une infinité de tâches toutes plus ingrates les unes que les autres.

Ces personnes, jeunes et moins jeunes, ont pour prénoms Laëtitia, Nadia, Angélique (marquise des linges), Sophie, Natacha, Caroline, etc.

Dès potron-minet, elles partent sur les routes, quel que soit le temps, frappent aux portes, entrent dans les maisons si la personne concernée ne lâche pas son chien sur elles ou ne les reçoit pas avec un bâton (genre Tatie Danielle en pire).

Elles lèvent, quelquefois à des heures qui ne sont pas des heures de chrétiens (ni catholiques, ni musulmans, ni juifs), lavent, nettoient dans tous les coins et recoins, changent, habillent, se plient en quatre pour chausser celui ou celle qui en est incapable. Elles soutiennent, rattrapent, portent même des corps quelquefois inertes, infligeant à leur propre corps des gestes contraignants et douloureux. (Ce qui n'empêche pas l'aidant familial de payer également de sa personne et d'être obligé de s'appliquer le même régime).

Jusqu'au soir, souvent assez tard, avec une petite pause dans le milieu de l'après-midi, elles battent la campagne.

Tiens, c'est bizarre ! Il semblerait que ce métier, qui est loin d'être en voie de disparition mais en pleine expansion, soit réservé aux femmes ! Quelle chance ! Une vraie mine d'emplois !

Eriam

La famille "Aidant's", une mine d'or

La famille "Aidant's" - troisième partie

Et c'est ainsi que, jeunes et moins jeunes, sont exposées à des drames qui peuvent survenir à n'importe quel moment de leur travail : Crise cardiaque qui emporte une "patiente" le matin de Noël, chute d'un fauteuil roulant électrique auquel un handicapé avait été mal arrimé, hémorragie chez une vieille femme atteinte d'Alzheimer, etc. qui demandent le recours aux pompiers, toujours prêts à relever un malade, le ranimer ou plus souvent, l'emmener à l'hôpital.

L'hôpital, où chacun pense pouvoir trouver soins et réconfort, la plupart du temps, renvoie la personne chez elle par manque de place et pour cause d'âge avancé.

Heureux sont ceux qui ont une famille qui veille sur eux de près ou même de loin ! Tant pis pour ceux qui sont seuls ou abandonnés.

Au cours des toilettes qu'effectuent ces femmes de tous âges auprès d'hommes plus ou moins séniles, certains se plaignent "d'attouchements sexuels", tandis que d'autres, toujours virils, du moins le croient-ils, font des propositions indécentes à celles qui s'occupent de leur personne... Les femmes, paraît-il, ne sont pas en reste !

Il y aurait des centaines de pages à écrire sur cette profession, ou plutôt ce sacerdoce, rempli par des femmes de tous âges, toutes tailles, tous poids et qui l'exercent la plupart du temps avec gentillesse et une certaine abnégation, s'attachant aux personnes auxquelles elles prodiguent leurs soins, et, lorsqu'elle survient, souffrant de leur disparition.

Alors que des cellules de soutien psychologique sont mises en place dès qu'un arbre tombe sur une route, ces femmes doivent effectuer leur tâche sans que quiconque se préoccupe de leur moral.

Je demande solennellement à François Hollande qui est si fier de nous et a promis de nous protéger, de mettre sur pied un plan d'aide psychologique pour tous ceux qui ont à subir ses carences.

Et ils sont nombreux !

Eriam

Repost 0
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 09:27
Mariage de raison entre riches fauchés

Autrefois, dans la noblesse ou la grande bourgeoisie, soit la fiancée était noble et vendait son titre pour l'argent du fiancé, soit le fiancé était titré et convoitait la fortune de la fiancée.

Aujourd'hui, les deux fiancés, modernité oblige, Patrick Devedjian et Pierre Bédier, tous deux de la même grande famille Les Républicains, seraient en cours de tractations pour marier leurs deux riches départements - Hauts-de-Seine et Yvelines, pour... faire des économies.

Autres temps, autres mœurs ! Un autre exemple, s'il en fallait, que nous avons changé de République, et que nous entrons dans un autre régime... sec celui-là !

Cela n'empêchera sans doute pas les deux futurs mariés de sabrer le champagne, noblesse oblige !

J'ai appris, en feuilletant les journaux du matin sur internet, que "Julie Gayet avait fait sensation vêtue d'une robe bleue transparente, ce lundi, dans les salons de la maison Chaumet place Vendôme, c'était l'événement ! En effet, c'est hier que se tenait la soirée des Révélations César 2016. Lors de cette petite sauterie, il y avait du très beau monde : Laetitia Casta, Mathilde Bisson, Leïla Bekhti, Charlotte Rampling, Audrey Tautou, Florence Foresti, Diane Rouxel ou encore Isabelle Huppert." Quel gratin !

Bien sûr, si vous voulez voir les photos, achetez votre magazine Closer ou Gala préféré.

Je me demande ce que François Hollande, s'il en est capable, peut bien penser de sa fiancée ?

L'Express magazine en couverture, nous le montre, le visage replet, ses horribles verrues bien visibles, les lèvres serrées et le regard fuyant avec ce titre : "Le grand n'importe quoi". Sous-titres : "Déchéance : la confusion. Emploi : de qui se moque-t-il ? Afrique : le traquenard". Tout un programme qui devrait, si les Français sont cohérents, l'envoyer cultiver ses fraises en 2017.

A propos de verrues, j'ai remarqué que Manuel Valls avait dans le cou de très vilains boutons. Sans doute le stress de la fonction.

Ce gros plan m'a rassurée sur moi-même : les cameramen sont encore plus cruels que moi !

Eriam

Repost 0
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 17:32
Primaire ? Vous avez dit : "Primaire" ?

Primaires, certains des ministres et secrétaires d'Etat le sont sans aucun doute, tous sexes, couleurs et origines confondus.

Tiens, on n'entend plus parler la jolie langue de bois de vipère de l'Education Nationale ! Bizarre ! Serait-elle en disgrâce ?

A quoi sert la ministresse du Travail (Myriam El Khomri pour ceux qui ont oublié son nom) ? Elle n'arrête pas de dire qu'elle va se mettre au travail pour présenter un plan qui remettra les chômeurs au travail. Quand va-t-elle retrousser ses manches et commencer à travailler ?

Il paraît que François Hollande ne serait pas vraiment en faveur d'une primaire pour l'élection suprême. En tant que primo-accédant puisque sortant, il juge sans doute, étant donné ses résultats impressionnants, qu'il est en première ligne pour la course à l'Elysée et que personne ne doit entraver une conquête qui lui revient d'office.

Il en est de même de Nicolas Sarkozy qui cherche à éliminer un à un toutes celles et ceux qui auraient des velléités de vouloir prendre une place qui, pense-t-il, lui revient de droit en tant qu'ancien président d'une ancienne République.

En effet, la République n'est plus ce qu'elle était lorsqu'il a quitté son fauteuil de roi de France. Grâce à François Hollande, nous sommes entrés dans le règne de la terreur, terreur qu'il cultive avec une certaine gourmandise. C'est sans doute pour cela qu'il continue à grossir.

Mon Dieu (puis-je invoquer Dieu lorsque je médis ?), cette nouvelle année ne m'a pas rendue meilleure à l'égard des pseudo-socialistes en dépit de mes bonnes résolutions. Au fait, quelles sont-elles ces résolutions que je ne prends jamais étant certaine de ne pas les tenir ? (Smiley au sourire moqueur).

Dans quelques jours, le 16 janvier exactement, je soufflerai 9 bougies pour commémorer (moi aussi) la date à laquelle j'ai décidé de prendre la plume pour vous parler de politique.

9 ans de critiques, de méchancetés, d'éloges (pas souvent) mais aussi de douceur, de tristesse et surtout d'amour pour mes chers lecteurices.

Eriam

Repost 0