Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LE BLOG D'UNE FEMME PASSIONNEE DE POLITIQUE

 

ACTUALITE LOCALE, NATIONALE OU INTERNATIONALE :

 VENEZ DIALOGUER AVEC MOI !

Recherche

21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 10:33

Bien que le dimanche soit le jour du Seigneur, c'est aussi le premier jour de la semaine et celui du soleil. Je ferai donc travailler mes neurones et mes mains pour vous livrer ma petite réflexion sur la semaine passée.

Après une brillante intronisation dimanche dernier et une semaine de Pouvoir, la personnalité d'Emmanuel Macron s'affirme de plus en plus et nous pouvons avoir une idée plus précise de l'homme qu'il est réellement.

Tout d'abord, cela est incontestable, il est le nouveau Président de la République de notre pays. Mais pas que... (comme diraient les journalistes). Il est le chef des Armées françaises, le pote d'Angela Merkel qui l'a pris sous son aile. Ne nous y trompons pas. Le petit Emmanuel ne va pas se laisser séduire, malgré son âge, par la mama allemande.

Emmanuel est maintenant le Chef de l'Europe. Si Donal Trump est destitué, il pourrait bien postuler au siège qu'il laissera vacant, et devenir ainsi le Maître du Monde !

Ne nous emballons pas ! Pour le moment, et même s'il parle plusieurs langues, excepté le russe qu'il va devoir apprendre s'il veut piquer la place du maître du Kremlin, il devra se contenter de notre hexagone. Nous sommes là pour lui rappeler qu'il n'a pas encore gagné le droit de diriger complètement le pays.

Ici et là on entend qu'Emmanuel Macron, c'est le renouveau : un peu de De Gaulle, de Pompidou et de Giscard d'Estaing. Un saupoudrage de perlimpinpin en quelque sorte !

Je m'insurge ! Ce n'est pas parce qu'il passe les troupes en revue au pas de la Légion Etrangère qu'on peut le comparer à De Gaulle. Il n'a pas les sourcils fournis de Georges Pompidou, ni la classe de Valéry Giscard d'Estaing.

Quant à Brigitte, Anne-Aymone ou Yvonne ? Je pencherais plutôt pour Claude Pompidou !

A l'étranger, l'on n'hésite pas à le comparer à Napoléon. De ce côté l'on s'approcherait plutôt de la vérité, ce d'autant que Napoléon aimait les femmes mûres.

Même si Delphine Ernotte s'en défend, l'éviction de David Pujadas du JT de France2 lui a bien été dictée par quelqu'un. Quid de la chasse aux journalistes qui ont dû quitter la cour de l'Elysée après la nomination du gouvernement, sans pouvoir photographier la nouvelle équipe ?

Emmanuel Macron, qu'on se le dise, entend régner en maître sur nos vies, et utilisera pour ce faire tous les moyens existants et qu'il inventera.

Une analyse approfondie du vote des Français à l'élection présidentielle montre qu'il fut élu en majorité par des sénior(e)s. Il y en a un certain nombre dans son équipe gouvernementale.

C'est çà qu'on appelle le renouveau ? J'en tombe à la renverse !

Eriam

PS. J'aurais dû commencer par là : Emmanuel ira-t-il à la messe aujourd'hui ? N'est-il pas le chef de l'Eglise catholique de France, sa fille aînée ?

Repost 0
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 09:09

A l'heure où le soleil levant rosit la nature, déchirant le manteau de nos angoisses nocturnes, je me tourne vers l'avenir... de cette journée.

Sortir de sa vie ne veut pas toujours dire la quitter pour l'au-delà, mais quitter une vie où l'on pouvait marcher, même lentement, même en faisant attention où l'on mettait les pieds. Humer le parfum du printemps librement, sans la contrainte de l'heure pour soi-même ou celui ou celle qui nous a obligés, sans le vouloir, à être présent à chaque instant de sa vie. Que ce soit à cause d'un accident, d'une maladie ou les deux à la fois.

Sortir de sa vie c'est souffrir, physiquement et moralement pour accompagner un être dont on ne sait pas toujours ce qu'il se passe dans sa tête.

Sortir de sa vie c'est ne plus faire de projets. C'est vivre au jour le jour, à l'heure l'heure.

Sortir de sa vie c'est regretter ce que l'on n'a pu faire parce qu'on pensait avoir le temps, et ne plus pouvoir le faire maintenant car la notion de temps nous échappe.

Sortir de sa vie c'est aussi savoir que c'est définitif car, quelles que soient les circonstances, demain il sera trop tard.

Récemment, un jeune homme de 70 ans, ami de longue date avec lequel j'ai souvent échangé sur un mode plaisant, diagnostiqué Alzheimer, m'a dit : "Tant que j'aurai de l'humour, je serai vivant !"

Cette petite phrase illustre bien celle de Boris Vian que je citais récemment :

"L'humour est l'élégance du désespoir"

Eriam

Repost 0
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 10:12

Chantal Brunel, ancienne chef d'entreprise, Conseillère Régionale d'Ile-de-France sous le règne de Jean-Paulochon (de son vrai nom Jean-Paul Huchon), députée UMP de la 8ème circonscription de Seine-et-Marne de 2002 à 2012, puis maire de Bussy-Saint-Georges de 2014 à l'hiver 2016, a exactement le profil requis pour repiquer à la députation. Expérience professionnelle, politique de terrain, et âge puisqu'elle aura 69 ans en septembre prochain.

Elle a donc décidé, n'ayant plus aucun mandat, de récupérer son siège de députée qui lui avait été ravi par Eduardo Rihan Cypel, copain de "la clique à Hollande".

Opiniâtre, volontaire, expérimentée, elle repart donc en campagne, bien décidée à faire son come-back sous les couleurs "Les Républicains".

Il n'en fallait pas moins pour qu'Emmanuel Macron décide de lui envoyer un homme de choc, bien décidé à la flinguer sans autre forme de procès. Ce sera donc Jean-Michel Fauvergue, 60 ans, ancien patron du Raid dont on se souviendra qu'il fit quelques bavures d'importance lors d'assauts contre des terroristes.

Amie de longue date dont j'ai toujours apprécié le caractère bien trempé et la fidélité à ses idées, je soutiens à nouveau Chantal Brunel, envers, et surtout, contre Jean-Michel Fauvergue.

Tant pis si je m'attire des ennuis !

Eriam

Repost 0
18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 11:13

Mais peut-être pas pour Cyril Hanouna, le pollueur de cerveaux.

Ca y est ! Il a réussi ! Le plus offrant a réussi à embrigader Nicolas Hulot dans son gouvernement. L'homme qui pendant des années a gagné des millions sur TF1 en nous offrant de magnifiques reportages de contrées où l'homo ordinarius ne mettra jamais le pied. L'homme qui a pollué la planète avec ses inventions déambulatrices toutes plus extraordinaires les unes que les autres et qui se veut le censeur du monde en matière d'écologie, est sorti de son apnée pour respirer le bon air d'un poste régalien.

Bien joué Nicolas ! Les autres ne proposaient que de petits postes de secrétaire d'Etat. Macron n'a pas lésiné !

Dieu reconnaîtra les siens. C'est ainsi que Gérard Collomb, l'homme qui pleurait sur l'épaule du président de la République lors de son investiture, a été récompensé de son engagement de la première heure (au fait, quelle heure est-il ?) par la place laissée vacante par le petit Cazeneuve. Cet homme qui aura 70 ans le 20 juin résistera-t-il au régime imposé à un ministre de l'Intérieur ? Pas certain !

Je ne vais pas énumérer tous les ministres et secrétaires d'Etat que vous connaissez aussi mal que moi.

Une seule réflexion féminine : elles ne sont pas toutes belles, belles, belles les ministresses d'Emmanuel Macron, à part Sylvie Goulard. En revanche elles sont toutes mûres, mûres, mûres, donc femmes d'expérience.

Attention Brigitte !

Eriam

Repost 0
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 11:57

Et Nicolas Hulot fait sa chochotte comme à son habitude. Cet homme qui se fait désirer par tous les futurs présidents de la République, commence à m'échauffer les oreilles et ce n'est pas bon pour le climat.

Revenons à Macron. Aurait-il l'intention, en ce premier jour du 70ème festival de Cannes, de voler la vedette à Monica Bellucci qui, en dépit de sa maturité épanouie, le laisse sans doute de marbre ?

Depuis deux jours le temps suspend son vol au bon vouloir du petit prince, et ce sont nous qui serons baisés. Excusez ma vulgarité occasionnelle, mais je n'ai pas l'habitude de procrastiner et cette valse hésitation m'indispose. L'heure, c'est l'heure que diable !

Pouvons-nous être vraiment certains que tous les ministres qui seront nommés aujourd'hui sont tous absolument irréprochables financièrement parlant ? Je pense que Macron devrait pousser plus loin ses investigations.

Quid de leurs habitudes sexuelles, leurs penchants, leur façon de s'alimenter, de s'habiller, de faire ou non du sport ?

A ce régime là, nous connaîtrions peut-être leurs noms après les législatives, ce qui ferait gagner du temps. "Il faut laisser le temps au temps" disait l'un des prédécesseurs du Président. 

Des Républicains ont décidé de prendre la main tendue d'Emmanuel au risque de se voir chassés de leur famille.

Pourquoi pas après tout ? De "Les Républicains" à "La République En Marche", il n'y a qu'un pas à franchir, plus ou moins grand selon la pointure des traîtres.

Et après tout, sont-ils vraiment des traîtres puisqu'ils ont voté pour élire le nouveau Président ?

CQFD.

Eriam

Repost 0
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 10:09

Et, une seconde fois n'est pas coutume, je me lâche et je retweete. Mais sur plus de 140 caractères.

Dimanche, invitée à l'Elysée pour le couronnement du prince, j'ai décliné l'invitation pour ne pas faire d'ombre à Brigitte, et ne pas déclencher de scène de ménage en ce beau jour. Il n'y eut donc que 399 invités au lieu des 400 annoncés. 😁.

Ce ne sont donc pas mes propres photos dont je vous ai fait profiter, mais des captures d'écran de la chaîne France2 que j'ai un peu bidouillées pour mieux vous faire partager l'atmosphère de cette exceptionnelle journée. J'avais, pour ce faire, décidé de m'octroyer un petit congé de quelques heures.

Ce n'est pas tous les jours qu'on se retrouve avec un président de 39 ans et quelques mois, pour lequel on a voté presque malgré soi.

Je rassure mes lecteurices, je regarde tout cela avec un certain recul, mais néanmoins un œil bienveillant, ayant connu d'autres fonceurs dans ma vie, dont aucun, à part Nicolas Sarkozy, n'est arrivé à la fonction suprême.

En fait, ce n'était pas vraiment leur truc. Et puis, il n'y a qu'une place à prendre tous les cinq ans. Ca limite les ambitions.

J'espère qu'il sera vraiment le président de tous les Français ainsi qu'il l'ambitionne, sachant que jusqu'ici aucun président n'y a réussi. Un challenge à sa mesure ? 

J'ai l'espoir que mes enfants et petits-enfants (12 et 8 ans) qui ont aussi voté pour lui au second tour, ne m'en voudront pas de les avoir accompagnés dans leur choix.

Vive La République ! Vive La France !

Et, pourquoi pas ? Vive Eriam !

Repost 0
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 10:01

Le tweet du matin n'arrête pas le pèlerin. En substance, que ce petit encart ne vous empêche pas de lire la chronique qui suivra mais apparaîtra en premier sur votre écran.

Edouard Philippe est le nom (?) du nouveau Premier ministre du nouveau Président de la République qui est arrivé en retard au rendez-vous fixé par Angela Merkel. Honte à lui ! Il se permet tout, même de faire attendre une femme, qui plus est, la Chancelière du plus fort pays d'Europe.

Ca mériterait une fessée et j'espère que Brigitte la lui a administrée lorsqu'il est rentré hier soir.

Edouard Philippe : peut-on faire confiance à un homme qui n'a pour nom qu'un prénom ? Il y eût des précédents qui me font redouter le pire : Emile Louis ou encore Guy Georges.

De surcroît, il porte la barbe. Que cache-t-il derrière ses poils ? La barbe, c'est de gauche ! Et pourtant il se dit de droite.

Voici un quinquennat qui s'annonce sous de bizarres auspices.

Gens de droite, allons-nous succomber et accepter d'être dynamités par Macron ?

NON ! C'est François Baroin qui l'a dit !

Eriam

Repost 0
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 15:03

 

Exceptionnellement je tweete !

Bonne nouvelle ! Macron est le maître des horloges mais il n'est pas notre roi.

L'attente interminable subie par les journalistes ce jour pour la nomination du seul candidat que tout le monde connaissait, Édouard Philippe, le démontre : l'exactitude est la politesse des rois.

L'annonce attendue avant midi est arrivée à presque 15 h !

Espérons qu'il ne fera pas attendre Angela Merkel !

Eriam

Repost 0
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 10:23

Ne cherchez pas lequel. Je vous le dévoile d'emblée : c'est celui ou Francois Hollande a quitté l'Elysée !

Quant à cette journée, historique à bien des égards, je l'ai trouvée tout simplement formidable. Pour un homme à l'allure de premier communiant, Emmanuel Macron s'est remarquablement comporté. Il a même tapé dans le dos de François Hollande avant que celui-ci, qui avait du mal à comprendre, ne s'engouffre à regret dans sa voiture de nouvelle fonction.

Ensuite les événements se sont enchaînés avec une solennité et sur un rythme remarquables.

L'arrivée de la Première Dame, Brigitte, très distinguée dans un tailleur assorti à la couleur de ses yeux, signé Nicolas Ghesquière, (Vuitton), (jeune styliste né dans le Pas-de-Calais), perchée sur des talons de 15cm, et balançant un petit sac "Capucine" signé Vuitton, fut très remarquée. Ce d'autant qu'elle arpenta seule le tapis rouge du palais.

Aucune fausse note. Personnellement à son âge je n'oserais pas montrer mes genoux, néanmoins, comparés à ceux d'Anne Hidalgo...

Très beau discours du nouveau président de la République. Musique un peu surprenante choisie par Emmanuel. Hommage à Jacques Offenbach avec un french cancan endiablé qui a du démanger les jambes des invités.

Je passerai sur le bain de foule à l'intérieur de la salle des fêtes ou 400 invités se pressaient pour admirer notre nouveau roi et se selfier avec lui.

Quelques personnes remarquables cependant et particulièrement papa et maman Macron, si fiers de leur cadet. A juste titre il est vrai !

Petit tour au jardin. Nous pas pour y respirer le parfum des roses, mais pour passer les troupes en revue.

Le ciel s'étant déchaîné pendant que François Hollande faisait un discours rue de Solférino, notre président dut attendre quelque temps avant de monter dans un command-car de l'armée dont il est maintenant le chef incontestable.

Je chante sous l'parapluie ! Plus le droit de le tenir moi-même.

L'apothéose !

Vive La République ! Vive La France !

Et maintenant, Macron, au charbon !

Eriam

PS. Je viens d'apprendre que François avait déjà lancé un scud sur le nouveau président. Thomas Hollande, son fils bien-aimé (?) avocat, lance une fronde contre la loi Macron !

Repost 0
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 15:30

Le défoulement, c'est maintenant.

Ne m'en veuillez pas si ce qui va suivre vous semble complètement loufoque, mais à l'instar de tout le monde qui fait des supputations sur tout, et en ce moment sur la tenue etc. que portera Emmanuel Macron pour son investiture, j'ai envie de faire mes propres prédictions.

Macron descendra-t-il les Champs-Elysées à pied ou en Zoé ? Bien qu'il soit en marche depuis sa naissance, je ne pense pas qu'il imite Giscard d'Estaing. Trop ringard ! 

Pour le cas où il voudrait montrer aux Français son attachement à l'écologie et envoyer un signal très fort, il choisirait la voiture électrique Zoé. Je sais que Ségolène Royal s'est déjà proposée comme chauffeur.

Eu égard à la solennité qui a entouré sa cérémonie d'adoubement dimanche dernier, je pense qu'il pourrait choisir de descendre les Champs à cheval, mais ne pouvant tenir les rênes lui-même, il opterait de monter, non pas en croupe, mais en amazone devant Marie Sara la torera retraitée.

Avouez que ça aurait de la gueule !

Trêve de billevesées (comme j'aime à le dire).

Quant à sa tenue vestimentaire. Un slip français, cela va de soi, un costume français taillé à Paris dans une maison qui a vu son chiffre d'affaires augmenter de 25% en quelques mois depuis qu'on sait qu'Emmanuel s'y habille. En aucun cas un habit ou une redingote. L'habit ne se porte qu'en soirée, excepté à l'Académie Française, et la redingote est le vêtement favori de Cédric Villani, son mathématicien préféré et peut-être futur député.

N'oublions pas qu'Emmanuel Macron est un start-upper de génie. N'a-t-il pas créé la start-up qui fabrique les députés en quelques heures ? On enferme des femmes et des hommes de tous horizons, toutes couleurs, toutes conditions, tous métiers, sans expérience pendant quelques heures, on leur remue les méninges et hop ! On les lâche sur la voie publique.

Ceux qui transformeront leur essai gagneront un CDD de 5 ans renouvelable, et un salaire très confortable. J'espère qu'on les a prévenus qu'ils ne devront pas demander à leurs parents d'être leurs attachés parlementaires !

Ce sera tout pour aujourd'hui.

Demain, nous saurons enfin (il y en a qui sont pressés) quelle tenue portera Brigitte pour son entrée triomphale à l'Elysée !

Eriam

Repost 0