Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LE BLOG D'UNE FEMME PASSIONNEE DE POLITIQUE

 

ACTUALITE LOCALE, NATIONALE OU INTERNATIONALE :

 VENEZ DIALOGUER AVEC MOI !

Recherche

20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 10:44
Inaugurer, commémorer, décorer, honorer...

Le quinquennat de François Le Nul n'aura été qu'une succession de commémorations en tous genres, hommages rendus, décorations à vivants courageux ou morts qui n'avaient rien demandé, et inaugurations. Salon de l'Agriculture, Cité du vin, musée de l'histoire de l'immigration, du monument de l'esclavage, du luxe, d'un bateau, d'un cinéma, d'un festival... et pourquoi pas d'un bar ou d'une "fan zone" ? Le tout, sous la pluie !

Heureusement, il y a de temps en temps un moment de répit pour cet homme harassé par tous les problèmes de la France.

L'ouverture de l'Euro en fut un qui lui permit de poser son postérieur enrichi après n'avoir pas chanté la Marseillaise mais bredouillé comme un écolier de CP. Postérieur qu'il tenta cependant de lever lorsqu'un but fut marqué par je ne sais plus qui. Tel un diable trop nourri sortant d'une boîte de gâteaux au chocolat, on le vit se dresser en levant ses bras trop potelés pour aller bien haut.

Les autres matches (je suis toujours gênée quant au pluriel du mot match qui est d'origine anglaise mais qui, au pluriel devient allumettes - c'est sans doute pourquoi les supporters mettent le feu aux stades !) auxquels il a assisté lui ont permis de ne pas bouger de sa posture de bouddha repu.

Décidément, et malgré tous les problèmes auxquels il est confronté, je n'arrive pas à éprouver une once de sympathie à son endroit.

Etant donné le nombre de candidats qui se pressent aux portes des primaires de droite comme de gauche et qui font le jeu du FN, je crains bien que nous ne soyons obligés de le garder 5 ans de plus !

Rien qu'à cette idée j'ai peur d'ajouter à tous mes maux un ulcère à l'estomac !

Eriam

Inaugurer, commémorer, décorer, honorer...

Le grand décédé de la semaine : LE SOLEIL

J'ai bien essayé de le retenir mais il m'a fait un pied de rayon et a laissé la pluie s'abattre sur nos têtes.

Les météorologues aussi nous mentent !

Eriam

Repost 0
15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 08:44
Heureux les Alzeimer...

Ils oublieront tout.

Que les accompagnants de malades d'Alzeimer me pardonnent à l'avance.

Ce titre est volontairement provocateur mais dans l'esprit de ce que je ressens jour après jour.

Oublier, dans les minutes qui suivent leur annonce, les horreurs que nous venons d'entendre et passer à autre chose, par exemple un rayon de soleil fugitif, un peu de bleu dans le ciel, un merle moqueur (ils le sont tous) qui siffle en picorant une des rares cerises que la pluie n'a pas endommagée...

On croyait avoir tout entendu la veille au soir, mais ce matin l'on se réveille avec l'annonce d'attentats imminents de djihadistes belges (?) sur notre territoire.

Mais les terroristes ne sont-ils pas ceux qui hier, sous le prétexte de manifester contre la loi travail qui, soit dit en passant, n'aura jamais autant fait travailler les vitriers, ont jeté des pierres dans les fenêtres du bloc opératoire de l'hôpital des enfants malades ?

Les informations passant en boucle tant sur les radios qu'à la télévision, il est difficile d'y échapper. Notre mémoire est donc rafraîchie à chaque instant et nos cerveaux lavés en permanence tant par la pluie que par les journalistes.

Sortons couverts mais bouchons nos oreilles. Gardons cependant les yeux ouverts sous peine d'aller droit dans un mur.

Ne sommes nous pas déjàdans une impasse ?

Eriam

Repost 0
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 11:16
Alors... euro ?

Désolée, mais euro ne peut s'écrire au féminin. On ne dit pas : "Alors, eurose ?".

L'Euro c'est la fête nous dit-on, la fête pour qui ? Pour les sponsors ? Pour les marchands d'alcool ? Pour les cinglés qui viennent refaire la guerre de Crimée ?

Certainement pas pour la Police avec un grand P. Cette police qu'on use à toutes les manifestations et qu'on assassine jusque dans ses draps. Horrifiant !

Que la famille se rassure, les deux policier et policière tués hier soir recevront la Légion d'Honneur à titre posthume des mains de François Le Nul. Leur enfant deviendra pupille de la Nation. Attristant !

Mais Philippe Martinez n'en démord pas : il veut mettre le gouvernement à genoux, quelles qu'en soient les conséquences. Atterrant !

Hier François Le Nul a eu cette phrase concernant le massacre d'Orlando : "C'est la liberté qui est visée, la liberté de choisir son orientation sexuelle...". Atterrant !

C'est lui qui a fait passer une loi pour le mariage des homosexuels. Dire que les homos choisissent leur orientation sexuelle est une stupidité de plus. On ne va pas repartir dans le vieux débat de l'inné et de l'acquis.

Oui, les transexuels choisissent, mais parce que la nature les a fait pencher d'un côté plutôt que de l'autre.

Alors que le monde entier s'est peint en bleu, blanc, rouge le lendemain des attentats du 13 novembre, et que tous les peuples ont appris la Marseillaise, on s'est contenté de sortir le drapeau gay sur la façade de la mairie de Paris (il y en a encore beaucoup en réserve grâce à Bertrand Delanoë). Personne n'a entonné l'hymne américain (clic). Trop nuls les Français. Ils n'ont même pas eu le courage d'inonder les réseaux sociaux de : "Je suis gay !" ou "Je suis lesbienne".

Le foot a tout emporté. Je ne veux pas priver le peuple de son opium, mais, même si les Américains veulent nous inonder de poulets à l'eau de javel, même si la Grande-Bretagne (pas si grande) veut sortir de l'Europe, nous pourrions faire un beau geste et annuler l'Euro.

Cela permettrait à la Police de se concentrer sur les vrais problèmes

Il ne faut rien attendre d'un Philippe Martinez gonflé de l'orgueil de sa puissance médiatique ! Terrifiant !

Eriam

Repost 0
13 juin 2016 1 13 /06 /juin /2016 17:50
Détox ou intox ?

Pour revenir sur la chronique de Nicolas Ungemuth que je vous ai fait partager hier, ce Monsieur n'a pas encore parlé des cures de "détox" qui font fureur aux USA. Rien à voir avec le jeûne. Seulement un magnifique nettoyage général mensuel dont raffolent les folles d'Hollywood et qui leur permet de manger à leur faim.

J'ai appris ce matin que Henri Guaino avait, lui aussi, décidé de se présenter à la primaire des Républicains. Pourquoi pas après tout ?

Pour tout vous dire, je suis dans un tel état de sidération depuis que j'ai vu les images des primates russes et britanniques qui, tels des hommes des cavernes, se cabossaient mutuellement à coup de bouteilles et de chaises à Marseille, que je ne sais plus de quoi parler.

Sidération qui m'a conduite à une tétanisation du cerveau à l'annonce du massacre d'Orlando qui, pour moi, jusqu'à maintenant, était la patrie de Mickey et pas celle de DAECH.

Physiquement et moralement, j'ai du mal à avancer. Et vous ?

Eriam

Repost 0
12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 15:20
Le retour aux vraies valeurs

Pas celles du foot qui ne m'aime pas plus que je ne l'aime puisque je dois subir certains matchs de l'Euro à mes oreilles défendantes. Pas celles de Marine Le Pen, et pourtant... Ni celles de Nicolas Sarkozy que j'ai définitivement rayé de ma liste d'amis. Ni celles de... Et de... Et de...

Bon je ne vais pas vous infliger l'énumération de toutes les valeurs qui ne sont pas les miennes au risque de vous ennuyer et de vous voir déserter.

En ce joli dimanche de fin d'automne, je préfère ne pas me fatiguer et reproduire in extenso la chronique de Nicolas Ungemuth qui écrit chaque semaine dans le Figaro magazine et m'apporte toujours un moment de détente. Bref, certes, mais savoureux. Je vous laisse juges.

De surcroît, sur la couverture de ce numéro du FIG MAG on peut se payer la tête de Donald Trump !

Les joies de l'hospitalité

Les modes sont partout : dans la gastronomie (façon de parler), il y eut la déferlante Burgers/ceviches. Dans le domaine de la reconversion la France a connu l'obsession des gîtes et des maisons d'hôtes : par centaines, des quadragénaires et quinquagénaires au bord du burn-out décidèrent d'abandonner le stress urbain pour découvrir les "vraies valeurs" à la campagne. Parmi lesquelles la convivialité et le partage avec des inconnus. Plus dure fut la chute : en réalité il s'agissait surtout de préparer des petits dejeuners sans gluten et des dîners à base de "légumes oubliés", de changer des draps souillés et de récurer les sanitaires. Les clients, loin d'être des humanistes, se montrèrent souvent pénibles transformant leurs hôtes idéalistes en larbins humiliés. C'est pourquoi certains ont affiné leur nouvelle profession : moyennant 400 ou 600 € il est possible de faire souffrir le Parisien de passage. Cela s'appelle la "cure de jeune* encadré". Des gens payent pour crever de faim et avoir la nausée : on leur sert du bouillon et de la tisane et on les fait trotter au milieu des bovins pour parfaire la rigolade... Adieu la "marmelade maison" et les affres du cassoulet concocte** avec des produits bios. Payer pour souffrir, faire payer pour faire souffrir, c'est kif-kif ! Prochaine étape : la maison d'hôtes sans maison. On y ferait dormir le client dans le jardin, si possible sous la pluie. Mille euros la semaine ! Et le Parisien, heureux, rentrerait chez lui ragaillardi après avoir communié avec la nature.

Etape suivante : le client paye pour faire le ménage, la cuisine et le lit des propriétaires.

Car la générosité aussi est une valeur oubliée.

Nicolas Ungemuth

* NDLR . Bien sûr il faut lire "jeune" avec un accent circonflexe car ma tablette refuse de l'utiliser. En ce qui concerne le "jeune" tout court, c'est une autre affaire.

** Concocte avec un accent aigu. Najat Vallaud Velkacem serait-elle acoquinée avec Apple ?

Eriam

Repost 0
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 16:37
J'ai même rencontré des séniors furieux

Soucieuse de vous donner des informations que personne avant moi n'a dévoilées, ce qui, vous en conviendrez, est une gageure dans notre monde de l'instantané, j'ai rencontré récemment un groupe de "jeunes" séniors retraités, pas heureux du tout.

Comme tout le monde, ils - et je n'emploierai que le masculin car les femmes semblent plus passives (dommage !) - en ont plus qu'assez de nourrir à l'Elysée une bande d'incapables dont, de surcroît, la compagne du plus gros, reçoit à nos frais une autre bande d'incapables jamais contents, intermittents et nombreux.

L'un de ces séniors qui supporte mal de jouer au bridge avec des retraités qui ne parlent que des maux qui les tracassent, est en permanence révolté. Tellement révolté que sa révolte est contagieuse et quasi palpable. J'en suis encore tout imprégnée !

A côté de lui, JLM l'insoumis (Jean-Luc Mélenchon pour les non-intimes), est un agneau et son discours une prière psalmodiée.

Et que préconise cet homme en colère ? Tout simplement de refuser de payer ses impôts et de faire en sorte que François Hollande n'ait plus d'argent à promettre et à distribuer à tous vents pour assurer sa re-élection l'an prochain.

Je trouve que l'idée a beaucoup plus de panache que celle que l'on entend ici et là, de porter plainte contre la CGT.

Personnellement, je suggère que d'une part on porte plainte contre la CGT en la personne de Philippe Martinez, et d'autre part, que l'on refuse de payer nos impôts.

Peut-être cela aura-t-il plus d'efficacité que laisser pourrir une situation qui n'a que trop duré, et les ordures s'entasser sur les trottoirs de nos grandes villes.

En effet, il n'y a pas que Paris qui est touchée par la grève des éboueurs. Il faut aussi penser aux autres !

Vive la révolution !

Eriam

Repost 0
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 17:04
Et maintenant il y'a Zyka, Zyka !

Le déluge s'est abattu sur nos têtes et malgré le début du ramadan, les crues ne se sont pas arrêtées, mais les serveuses de bar sont menacées par les musulmans si elles font leur métier.

Après l'invasion des escargots, des limaces, les inondations, les meubles et souvenirs pourris, les barrages de la CGT, les grèves de la SNCF, celle des pilotes pourris-gâtés d'Air France, les manifestations, l'Euro... la dixième plaie qui va s'abattre sur la France sera le moustique ZYKA !

En effet, on nous l'a assez répété, le moustique qui prépare les JO de Rio en contaminant les femmes enceintes, pond ses œufs dans les eaux stagnantes. Si l'on ajoute la chaleur humide qui règne maintenant dans nos contrées dévastées, nous allons devoir faire face à une autre menace, et non des moindres.

Difficile de ne pas avoir dans sa maison ou son jardin, voire dans sa rue, un endroit très humide propice à la prolifération des œufs de moustiques qui vont pouvoir éclore par millions.

Quid des rats qui vont remonter des égouts ?

Anne Hidalgo s'est débarrassée du peuple des Migrants atteints de tuberculose - ça fait sale au moment de l'Euro - pour les envoyer dans des villes assez éloignées de Paris, en province. Mais pas suffisamment cependant, car rien n'arrête un Migrant qui veut jouir des bienfaits de la capitale de la France. Ils sont venus jusqu'à Lagny, Meaux... et ont repris le train ou le bus pour Paris avant même d'avoir passé une nuit dans ces villes qui, contraintes et forcées, ont délogé les sportifs qui ne jouent pas au foot, de leurs gymnases, les élèves qui ont presque terminé l'année, de leurs lycées, pour y entasser ces pauvres bougres.

Déplacer le problème ne veut pas dire le résoudre, et la tuberculose est un bacille (Koch) qui se propage à la vitesse d'un éternuement.

Mais heureusement, notre belle équipe de France, qui se fout pas mal de tous ces problèmes, est chouchoutée, entourée, massée, dorlotée, choyée par un chef cuisinier qui a au moins trois étoiles au Michelin du foot.

Et cette belle équipe d'enfants pourris-gâtés jouera avec des ballons tellement élaborés qu'ils iront droit au but tout seuls, sur une pelouse en soie, avec capteurs leur évitant les blessures et surtout les efforts, dont le coût pour chaque stade ne sera que d'un million d'euros.

Et pendant ce temps-là, Ségolène demande aux assureurs de payer les dégâts des inondations évalués pour l'instant entre 900 millions et 3 milliards d'euros (quelle fourchette !) sans barguigner. Le gouvernement envisage de distribuer un RSA (500 euros) à chaque foyer sinistré.

François Hollande donne 1 milliard d'euros à la CGT-SNCF pour entretenir le matériel mis à mal par les grévistes, l'assurance qu'ils ne seront pas touchés par la loi, des augmentations de salaires aux pilotes d'Air France qui dépassent largement la valeur de la compagnie, j'en passe et des meilleures...

Et pour couronner le tout : Nicolas Hulot, qui, comme les deux dernières présidentielles fait sa mijaurée pour se faire désirer, se fait courtiser par Jean-Luc Mélenchon. On aura tout vu !

Eriam

PS. Pardonnez-moi si je vous ai fait peur ! Nicolas Hulot président de la République, je ne peux y croire ;-)

Repost 0
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 11:28
Il tient bon la barre et garde le cap

Vous l'aurez remarqué, pendant ce week-end de désolation je ne vous ai pas inondés de chroniques larmoyantes. Le ciel s'est suffisamment chargé de nous arroser sans ajouter à tout ce déluge les productions de nos glandes lacrymales.

Après une longue méditation, j'ai choisi de suivre néanmoins le courant de l'actualité mais avec plus de légèreté.

"Fluctuat Nec Mergitur" est la devise de la ville flottante que l'on nomme Paris, la seule ville qui intéresse le gouvernement mais aussi les Chinois et les Emirs.

Ségolène Royal, à pieds secs, nous a fait survoler les jolies villes de cette Seine-et-Marne qui intéresse peu de gens d'ordinaire. Vous ne connaissiez pas Nemours ? Moret-sur-Loing ?Maintenant tout le monde sait qu'elles existent mais qu'il ne fait pas bon s'y promener en barque.

Le stade de Roland-Garros où il est de bon ton de se montrer quand on fait partie des "VIP ou beautiful people", n'a pas eu l'honneur d'être visité par Manuel Valls qui a dû mettre les pieds dans l'eau pour faire croire qu'il se sentait concerné. Seule Anne Gravoin, son épouse, s'y est montrée.

Pendant ce temps-là - opportunisme ou provocation ? - Emmanuel Macron se baladait dans une barque sur l'Etang d'Or, dans l'Hérault, à des centaines de kilomètres de Paris, pour relever des filets avec quelques pêcheurs.

Les sous-sols de Bercy étant inondés, mais solidaire du gouvernement, il a trouvé le moyen de faire parler de lui sans mouiller sa chemise.

Le voilà maintenant qui pleurniche à chaque fois qu'une petite phrase est lancée contre son attitude. Je me demande s'il parviendra à nager sans couler jusqu'à 2017 ?

Quant à François Baroin, que je tenais en haute estime pour sa grande taille et son joli costume, en se rangeant aux côtés de Nicolas Sarkozy, a peut-être signé son arrêt de mort politique.

Ni François Hollande, ni Nicolas Sarkozy ne veulent de primaire dans leur parti.

Le PS a été assigné en justice pour organiser une primaire. Nicolas Sarkozy a reçu 50 millions d'euros de Khadafi pour sa campagne de 2007.

A qui profitera le "ni - ni" ?

Eriam

Repost 0
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 15:37
France : la guerre civile

À tout seigneur, tout honneur, je commencerai cette chronique par un salut à un ou une nouvelle abonnée. C'est mon compteur qui me l'a dit. Nouveau ne veut pas dire qu'il ou elle ne me lisait pas depuis un temps certain, mais qu'il ou elle a trouvé comment recevoir une alerte dans sa boîte mail. Grand sourire.

Et maintenant, par quoi continuer ?

Mon titre vous a peut-être choqués ? Mais comment qualifier le chaos qui règne dans notre pays qui navigue sur les flots déversés par le ciel comme un bateau ivre, sans personne à la barre ?

Comment qualifier l'attitude de ces grévistes qui viennent apporter leur aide aux éléments déchaînés en coupant l'électricité à des milliers de foyers non concernés par les inondations ? Pour les obliger à être solidaires ?

Comment qualifier les employés de la SNCF qui empêchent la France de se rendre au travail ?

Les aiguilleurs du ciel, les pilotes, les... la liste est longue. Tous ces gens qui se disent français et participent à détruire notre pays en tuant son économie et ceux qui voudraient juste travailler pour faire vivre leur famille ?

Notre pays est en guerre contre DAECH. C'est Manuel Valls qui l'a dit, et François Le Nul aussi.

Ont-ils remarqué que les Français sont en guerre les-uns contre les autres ?

François Le Nul inaugure en toute serenite le tunnel du Saint-Gothard alors que nous sommes dans le noir et qu'aucune lueur n'apparaît dans le ciel chargé de menaces qui déverse sur nos tête ses trombes d'eau incessantes.

Quelquefois j'ai envie de dire : "Mais qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu (ou Allah selon nos convictions) pour être ainsi mouillés ?"

Je ne suis pas assez bien placée pour avoir une réponse directe, mais je pense que là-haut on se moque pas mal de ce qui peut nous arriver, ou bien que Dieu est tellement affligé par la situation de notre pays qu'Il pleure toutes les larmes de son corps.

Afin de parer à toute éventualité je pense que nous devrions tous préparer, dans notre garage ou notre jardin, notre propre arche de Noe et attendre que l'eau monte pour essayer de sauver notre espèce en voie de disparition.

Après plus mûre réflexion il me vient une idée. Le Ramadan commençant le 7 juin il y a peut-être un espoir que tout cela s'arrête ! ;-(

Eriam

Repost 0
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 09:49
Au secours Khadafi revient !

Anne Hidalgo, la belle maire de Paris - au fait, est-elle mère ? - fille d'immigrés espagnols, a décidé d'offrir un camp aux migrants syriens de la capitale.

N'avait-on pas critiqué Nicolas Sarkozy pour avoir laissé le colonel Khadafi planter sa tente dans les jardins de l'Elysée ?

Madame Hidalgo, les jardins de l'hôtel de ville étant trop petits pour y loger 300 personnes, a décidé de planter des tentes près de la gare du nord, sans doute pour leur permettre de prendre le train pour Calais.

Tout le monde le sait, la mairie de Paris constitue un tremplin pour l'Elysée. Jacques Chirac en bénéficia en son temps. Son successeur, Bertrand Delanoë préféra déclarer forfait et déserter la capitale pour couler des jours heureux à Bizerte avec ses petits amis.

Mais, Anne Hidalgo, qui n'est pas pressée, prend son temps et pose ses pions un à un.

Je ne serais pas étonnée qu'elle soit candidate, non pas en 2017 car son mandat de maire n'aura pas expiré, mais en 2022.

Quoique... Elle a déjà 57 ans, et, eu égard au fait que les personnages politiques subiront de plus en plus le principe de l'obsolescence programmée, elle pourrait bien se planter !

Eriam

Repost 0