Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LE BLOG D'UNE FEMME PASSIONNEE DE POLITIQUE

 

ACTUALITE LOCALE, NATIONALE OU INTERNATIONALE :

 VENEZ DIALOGUER AVEC MOI !

Recherche

2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 08:08

Du haut du mont Mezenc en Haute-Loire Laurent Wauquiez a annoncé, cette semaine, sa candidature à l'élection présidentielle 2017.

Oui, vous avez bien lu, "élection présidentielle"... à la présidence du parti éclaté de Les Républicains. Lui qui ne recule devant rien, a chaussé ses croquenots de montagne pour escalader ce mont dont je n'ai jamais entendu parler, renouant ainsi avec les vieilles pratiques des partis morts et presque enterrés. 

À 42 ans, il est convaincu que ce poste laissé vacant par tous les vieux héros politiques qui s'y sont succédé, lui revient de droit d'autant qu'il est le plus à droite de tous les candidat(e)s.

Balayés les fillonistes (Fillon est mort pour la politique), Sarkozystes (idem pour Nicolas Sarkozy), juppeistes (Juppé n'est pas encore mort mais trop âgé pour tenter l'aventure présidentielle), j'en passe et des pires. La voie est libre !

Ce ne sont pas deux femmes inconnues et un homme non connu de moi, qui vont lui barrer la route. Du moins le croit-il !

N'ayant pas adhéré au parti Les Républicains, je ne pourrai pas voter, donc aucune possibilité de lui barrer la route.

Néanmoins si Francois Baroin, grand, beau, intelligent, compétent, se portait candidat, peut-être reverrais-je ma position.

Malheureusement je doute qu'il revienne, préparant peut-être son entrée chez LREM en tant que Premier ministre ?  

Pourquoi pas ? Macron n'est ni de droite, ni de gauche, et toutes les opportunités sont bonnes à prendre. Édouard Philippe était bien de droite !

Mes propos n'engagent que moi. Je n'ai reçu aucune confidence de la part de Michele Laroque, pas plus que de Brigitte.

Eriam

Repost 0
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 10:12

Hier je suis allée acheter le magazine Le Point aux fins de lire la géniale interview que les journalistes ont "arrachée" en exclusivité au président de Sa République, et de vous en donner la synthèse.

Point de ruée sur le magazine. Alors que Elle (Brigitte) s'était vendue à trois millions d'exemplaires et n'était plus en kiosque très tôt le matin, j'ai trouvé Le Point près d'une gare, à 15 h et il en restait encore !

Cool l'entretien ! Parfaite la com' !

Comme vous en avez entendu parler et que l'on nous en a rebattu les oreilles, je ne retirerai que deux points : "la France doit redevenir une grande puissance tout court. C'est une nécessité." Sous-entendu il n'y a que MOI qui puisse y arriver.

Mais aussi et surtout : "il faut renouer avec l'héroïsme politique".

Il est vrai que depuis qu'Emmanuel Macron a fait main basse sur la France, les héros politiques d'autrefois sont fatigués, voire épuisés.

Eriam

 

Repost 0
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 16:02

 

Une telle chute vertigineuse dans l'opinion des Français a suggéré et obligé Emmanuel à un changement de cap radical.

De petit roi de sa com' personnelle, il est passé à "ma com' c'est vous qui vous en chargez". Vous, les Français ? Un peu, beaucoup mais pas à la folie car tout excès nuit.

De plus, il a recruté un journaliste classique, Bruno Roger-Petit pour porter sa précieuse parole et twitter à sa place sur le site de l'Elysée.

Attention aux liaisons dangereuses entretenues par les présidents de la République avec les journalistes ! Francois Hollande l'a appris à ses dépens.

Grande nouveauté : il ne veut plus réformer la France mais la transformer !

Philippe Édouard ou Édouard Philippe je ne sais plus très bien, enfin celui qui est censé être Premier ministre, est chargé de nous enfoncer dans le crâne ce mot magique : TRANSFORMATION !

Il est vrai qu'il est magique Emmanuel. N'a t-il pas, lui qui ne voulait pas se couler dans le moule traditionnel des présidents de la République, été chercher un chien à la SPA ? Et pas n'importe quel chien ! Un Labrador comme tonton Mitterrand et les successeurs, excepté Jacques Chirac qui s'était distingué avec ses bichons maltais. Ouah, ouah !

La presse s'enflamme : le petit Emmanuel aime aussi les chiens, il a caressé celui qu'il a généreusement adopté comme il faisait avec les chiens de sa bonne grand-mère. C'est un homme à chien ! Et Brigitte aussi, une mémère à son chien-chien ! Wahou !

Attention cependant : à force de grimacer avec son chien l'être humain finit par lui ressembler.

Et pendant que les Français s'extasient sur l'homme qui aimait les chiens, ils ne pensent pas à autre chose.

Quand je vous disais qu'il réussirait à leur faire faire sa com' !

Eriam

Repost 0
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 09:18

 

Les maires s'arrachent les cheveux pour trouver l'argent nécessaire à assurer les cours dans les écoles qui, pour certaines et par manque de moyens, doivent décaler la rentrée des classes.

Dans la même tranche horaire d'information, triomphants, les journalistes annoncent le "prêt avec option d'achat" du nouveau prodige du football (encore un !) M'Bappe.

Combien ça coûte un petit esclave du club de Monaco ? Seulement 180 millions d'euros. Il est vrai qu'il est plus jeune que Neymar et doit encore prouver qu'il rapportera beaucoup au PSG son "emprunteur-acquéreur".

En trois semaines, le club "Qatar Français de Paris" a déboursé la modique somme de 400 millions d'euros pour s'offrir le roi de Barcelone et le prince de Monaco.

C'est la rentrée. Que va faire notre petit roi qui déçoit de plus en plus et déchoit encore plus ?

Ce week-end il a effectué un virage à 180° et modifié sa façon de communiquer. Il ne fait plus ses selfies au bout d'une perche, il la tend maintenant aux rares Français qui ont encore envie d'être photographiés avec lui.

La République serait-elle en train d'être rétablie ?

Eriam

 

Hommage à une grande dame

 

Espérons qu'il restera dans l'esprit des Français une autre image de Mireille Darc, décédée ce matin, que celle de son fabuleux décolleté dorsal.

Ce fut une grande dame de cœur qui souffrit du sien toute sa vie et l'offrit aux autres par ses actions caritatives.

Au revoir Mireille, reine des coeurs !

Eriam

Repost 0
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 13:20

 

Trois millions d'exemplaires du magazine "Elle" vendus grâce à l'interview de Brigitte Macron.

J'ai un peu de mal à penser que les hommes également se soient rués sur les révélations que tout le monde connaissait. Néanmoins, cela fait le double de lecteurs si chaque mari, pour autant que les lectrices de "Elle" aient toutes réussi à en attraper un, a emmené le magazine aux toilettes pour le lire. Bingo ! Trois millions de lecteurices sans compter tous ceux et celles qui le liront chez le coiffeur, le médecin ou ailleurs. Quel manque à gagner pour le groupe !

J'aurais tendance à envisager une autre hypothèse tout aussi crédible : des femmes d'un certain âge, pour ne pas dire d'un âge certain, divorcées, veuves ou n'ayant jamais été mariées, ont peut-être cherché dans cet interview la clé qui leur ouvrirait la porte de cœurs plus jeunes de la gent masculine.

Après tout, pourquoi elle et pas les autres ?

Toujours est-il que, si Brigitte touchait, ne serait-ce qu'un euro par exemplaire vendu, ce qu'elle vaut bien, son avenir à l'Elysée serait assuré au moins pour deux mandats, puisque, avec trois millions d'euros devant elle, elle pourrait même s'offrir les services onéreux d'un secrétaire particulier, sans coûter un centime à la République.

CQFD.

Eriam 

PS. Que mes chers lecteurices me pardonnent de traiter un sujet si futile alors que le monde va si mal. Mais après tout, pourquoi ne parler que de choses tristes ?

Repost 0
23 août 2017 3 23 /08 /août /2017 16:12

Emmanuel est parti en guerre contre les travailleurs détachés. Une intention bien louable si le non-emploi de ces personnes venues du froid profite à nos travailleurs français.

Emmanuel, le justicier, brandit son étendard et fustige les uns et les autres sur tous les fronts, de l'Atlantique à l'Oural.

Emmanuel, le sage élève de sa professeure de français d'épouse, devient le maître d'école de la planète.

Emmanuel qui critiquait François lorsqu'il s'exprimait à l'étranger sur les affaires de la France, s'arroge maintenant le droit de ne pas se gêner et de critiquer et se moquer des Français eux-mêmes. Jusqu'où ira t-il trop loin ?

Le Général de Gaulle, homme d'une autre trempe et d'une stature immense, se permettait de dire que la France, pays où il y a un fromage pour chaque jour de l'année et bien plus maintenant, était ingouvernable.

Il n'a jamais dit que les Français n'aimaient pas les réformes. Mais dans le fond, il devait le penser.

Emmanuel ose tout ! Et les Français qui, après avoir porté des tongues tout l'été ne se sentiront pas bien dans leurs souliers de rentrée, auront-ils le courage de suivre le mouvement que les syndicats leur concoctent, et de se mettre en marche au hasard des rues pour manifester leur mécontentement ?

Jean-Luc, le plus riche des présidents de partis puisqu'il s'est offert 2000m2 de locaux dans un bel immeuble de Marseille, est persuadé qu'il va faire bouger les travailleuses, travailleurs au son de sa voix de stentor.

Pendant ce temps-là, le PS qui va vendre son siège, se pose la question de savoir si les quelques militants qui font encore semblant de croire qu'ils existent, doivent devenir Les Socialistes, pour remotiver les troupes clairsemées.

La rentrée sera chaude. Vraiment ?

Eriam

Repost 0
23 août 2017 3 23 /08 /août /2017 15:34

 

De quelque côté que l'on se tourne, c'est la grande dépression de 2017 qui nous guette.

Ce n'est pas parce qu'Emmanuel Macron a été nommé homme de moins de quarante ans le plus influent du monde, donc pas pour longtemps car il aura 40 ans le 21 décembre, que nous allons nous réjouir.

Le PS n'a plus d'argent et les rares militants dinosaures, car les éléphants ont tous disparu depuis longtemps, ne savent plus où aller sans argent, sans éducation puisqu'il ne peuvent même pas tenir leur université d'été. Tous SDF, sans chef, sans culotte ?

Les rares Républicains qui s'accrochent à un parti qu'ils ont contribué à réduire en cendres, ne peuvent pas non plus tenir leur chère université d'été, autrefois moment de convivialité, de rivalités, de petits meurtres entre amis-ennemis !

Les nombreux LREM sont aussi désabusés. Le patron n'a même plus besoin d'eux puisqu'il fait passer ses désirs par ordonnances. 

Pendant qu'Emmanuel va morigéner les pays de l'Est pour rendre la France aux travailleurs français, ses ministres, ministresses, sous-ministres et sous-ministresses, stressent à mort et n'en peuvent plus d'essayer de suivre le rythme infernal que leur impose leur petit chef.

Apres le grand Amour, vient la saison du désamour et ils sont nombreux à se repentir d'avoir cru en ses promesses de l'aube, au soir de cet été qui, malgré quelques jours de vacances, les laisse exsangues.

Ils auraient tous bien besoin d'une transfusion de sang neuf. Oui mais voilà, avec tous les accidents de la route, les attentats et autres, les réserves des hôpitaux sont à sec. Le seul qui en bénéficie peut-être pour se maintenir en vie, est le vieux Collomb qui, lui aussi, exténué par ses déclarations brûlantes sur les lieux des incendies de l'été, a peine à mettre un mot après l'autre.

Ils n'osent pas se plaindre à voix haute et devant les journalistes, mais pleurnichent tellement fort que tout le monde entend leurs cris de détresse. On n'en peut plus ! Sniff, sniff, sniff !

C'est ce moment d'affaiblissement général des troupes macroniennes qu'a choisi Francois Hollande pour faire ses déclarations, les yeux levés vers le ciel, une blonde à chacun de ses côtés, surtout à gauche, bien en chair comme les aimait Jacques Chirac.

Quoi de mieux qu'un festival de cinéma, Angoulême en l'occurrence, pour faire son propre cinéma et critiquer sévèrement son successeur. Ca remplace largement les universités d'été et leurs phrases assassines.

Soyons certains qu'Emmanuel va avoir très peur et, fort de sa notoriété d'homme de moins de quarante ans le plus influent de la planète, enverra "pépère dans les orties".

Eriam

PS. Un exemple de ministre épuisée. Muriel Penicaud, ministre du travail. Elle sourit en grinçant des dents.

Repost 0
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 00:38

 

Que l'automne vient d'arriver ?

Hirondelles ou martinets, j'ai vu ce soir très haut dans le ciel gris de l'Ile de France, passer quelques gracieux oiseaux que, de si loin, je ne suis pas arrivée à différencier. Hirondelles ou martinets ? Ils se ressemblent tant ! 

Ils ne se sont pas encore rassemblés sur les fils électriques de notre rue ou l'électrification souterraine n'est pas encore d'actualité. Et ce n'est pas avec les dotations de l'Etat en quasi disparition, que nous pourrons enterrer ces fils disgracieux. 

Depuis quelque temps les oiseaux ne chantent plus comme pétrifiés par une météo qui les oblige à rester à l'abri. Ils ont mangé toutes les noires baies des lauriers-cerises, laissant les noyaux souiller l'allée de mon jardin.

Je ne leur en voudrais pas si seulement ils me gratifiaient de quelques trilles en guise de remerciement. Las ! Seules les pies claquent du bec sur les plus hautes branches de mes arbres, et se disputent le meilleur emplacement avec les corbeaux qui guettent les mulots et autres petites bêtes qui s'aventurent à terre.

Brigitte Macron a maintenant son statut "en toute transparence". Comme les précédentes, excepté Valérie la vilaine, elle sera la potiche préférée des Français. Comme Bernadette,  Chirac, pas Soubirou, elle surveillera que l'on dresse de belles tables pour les invités désignés par le petit roi de France. Elle aura un œil sur la fraîcheur des fleurs de la maison Élysée. Elle se fera belle, mais pas trop (pas difficile), pour ne pas éclabousser les épouses des hôtes qui auront le privilège d'être admis au palais.

Comme toutes les femmes, elle devra s'effacer, marchant trois pas derrière son royal époux.

Elle s'occupera de social, de handicap, d'œuvres caritatives, peut-être de la condition féminine, et ne sera pas rémunérée, sera donc bénévole comme la plupart des femmes au foyer.

Contrairement à vous et moi, elle ne répondra pas elle-même au courrier que les Français lui enverront. Emmanuel aurait-il peur qu'elle fasse des fautes d'orthographe ? Saperlipopette ! Elle doit bien connaître le Bled et le Bescherelle que diable ! C'est de son époque.

Enfin, et pour résumer un texte d'une demi page, elle fera, mais sur une autre échelle, ce que font les femmes de..., à part, peut-être la vaisselle.

Certains, les hommes particulièrement, diront : "Nous l'avons échappé belle !"

Eriam

Repost 0
21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 13:05

 

"Nous n'avons pas peur, Nous n'avons pas peur"... scandent les Espagnols et tous les Européens qui se trouvent en vacances à Barcelone en ce moment.

Ces quatre mots ressortent à chaque attentat perpétré dans quelque ville que ce soit. Est-ce si vrai ?

C'est sans doute un moyen de se rassurer, une "méthode Coué" contre le terrorisme "low-cost" ainsi que Christian Estrosi, maire de Nice, a qualifié les attentats de Barcelone car ils ne demandent pas beaucoup de moyens et font le maximum de ravages.

Tout est devenu low-cost de nos jours, et surtout nos misérables vies qui ne tiennent qu'au fil ténu qui sépare la raison de la folie meurtrière.

La semaine dernière un homme a foncé en voiture dans la devanture d'une pizzeria, ne faisant "qu'un" mort, une enfant, et quelques blessés. On privilégie la piste psychiatrique.

Ce matin,  à Marseille, un homme au volant d'un camion volé a foncé sur deux abribus tuant une femme de 42 ans et blessant 6 autres personnes. La encore on privilégie la piste psychiatrique parce qu'il avait sur lui des documents faisant état d'un traitement psy. Ne serait-ce pas pour noyer le poisson ?

Il y a, hélas, des tas d'autres exemples similaires. Ces individus n'auraient peut-être pas pensé à commettre ces crimes s'ils n'avaient entendu à longueur de journée parler des modus operandi des terroristes.

Allons-nous devoir protéger tous nos trottoirs, les magasins, les entrées et sorties de rues par des blocs de béton, des barrières, des vitrines blindées... j'en passe et des pires ?

N'ayons pas peur. Nous ne connaissons ni le jour ni l'heure...

Eriam

Repost 0
20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 21:04

 

Les jours passent et l'actualité des jours précédents est reléguée au second, voire au troisième plan.

Importante information en ce dimanche matin : Nicolas Hulot, ministre régalien de l'Ecologie, veut nous empêcher de nous régaler et nous priver de la bonne viande de nos vaches françaises.

Difficile de suivre. Devons-nous manger, acheter et vivre français et préférer les produits de nos terroirs, donc de nos paysans, cultivateurs et éleveurs, ou suivre la mode "vegan" qui propose d'éradiquer la consommation de viande au prétexte que ce n'est pas bon pour la santé, et que nos chers animaux souffrent ?

Il y a aussi, parmi les critères invoqués, le fait que les vaches, par leurs émissions intempestives de méthane, participent au réchauffement de la planète. Mais ça il y a longtemps que nous le savions. Une question cependant : les vaches relâchent-elles plus de gaz dans l'atmosphère que les milliards d'humains qui peuplent la planète ?

Ceci étant dit, j'ai déjà essayé de manger l'une de ces étranges choses végétales supposées remplacer une bonne viande charolaise ou tout autre race de belles vaches de notre beau pays. Mal m'en a pris. Insipide !  Ca n'a ni l'aspect, ni la texture et encore moins le goût d'un bon steak, même haché.

Quoi de meilleur qu'une belle entrecôte bien persillée (les amateurs savent de quoi je parle) taillée dans une belle vache normande ou d'ailleurs ? 

Une viande pas trop fraîche, pas trop rouge, pas trop tendre non plus comme celle que l'on mange aux USA et qui fondent beaucoup trop dans la bouche pour avoir été trop attendries.

Quel régal ! Je comprends, sans toutefois adhérer au club, ceux qui vont jusqu'à s'offrir une entrecôte ou côte de bœuf à 3000 euros le kilo. Le nec plus ultra paraît-il. Enfin, je plaisante. Point n'est besoin de dépenser une fortune pour déguster une bonne viande. Mais le snobisme n'a jamais de limites.

Une seule obligation cependant : avoir la possibilité de mastiquer sans problème.

Je crains que la nouvelle génération Vegetalienne, Vegannienne ou ni viande, ni ce qui provient d'un quelconque animal, ne finisse par naître sans dents n'en ayant plus besoin puisque ne sachant mordre que par l'intermédiaire des réseaux sociaux.

Eriam 

PS. À propos de souffrances animales, dans mon petit village très rural, des personnes mal intentionnées se sont introduites de nuit dans un champ ou pâturaient les chevaux du manège proche. Non pas pour voler les animaux, ce qui eut été assez difficile, mais pour leur couper la queue. Le crin de queue de cheval, mais pas de jument, se vend, paraît-il, 700 euros le kilo !

En réalité, la souffrance affecte plus les propriétaires desdits chevaux qui sont rouges de colère et de honte à l'idée de présenter des chevaux sans queue bien nattée aux prochains concours d'équitation !

(Il manque encore quelques accents que je vous laisse le soin de rectifier, ma tablette refusant d'écrire correctement).

Repost 0