Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LE BLOG D'UNE FEMME PASSIONNEE DE POLITIQUE

 

ACTUALITE LOCALE, NATIONALE OU INTERNATIONALE :

 VENEZ DIALOGUER AVEC MOI !

Recherche

3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 09:09

 

Je commence à être sérieusement inquiète pour la santé de notre président. Je n'ajouterai pas "nouveau" car il s'est si bien installé dans notre paysage que bientôt nous oublierons totalement son prédécesseur. C'est qui au fait ?

Depuis son accession au trône, il n'a pas pris une minute de repos. Brigitte non plus. J'ai ouï dire de la bouche en bec de canard d'Arielle Dombasle dont les fenêtres donnent sur celles de l'Elysée, que la lumière dans les appartements royaux, ne s'éteignait pas avant 2 heures du matin.

En cette veille de Pentecôte alors que presque tous les Français sont en vacances quelque part, ayant bien rempli sa mission pendant la semaine, je lui suggérerais d'aller se reposer. La Lanterne ? Trop emplie de souvenirs de Sarkozy ou Trierweiler. Bregançon ? Trop Chirac.

A son accession, tout le monde s'en souvient, Nicolas Sarkozy s'était fait offrir quelques jours de vacances à bord d'un yacht avec toute sa famille pour reprendre son souffle après une rude campagne contre Ségolène Royal. Vous avez dit : "rude ?". Cela fait bien rire aujourd'hui ! 

Tout au plus une promenade de santé sur la muraille de Chine, comparé à ce qu'Emmanuel, nous-mêmes et tous les autres avons vécu cette année.

J'ai une idée ! Et pourquoi pas un weekend à Venise pour rafraîchir un peu leur relation amoureuse qui a dû en prendre un coup ces temps deniers ?

Chut ! Ne le dites à personne ! J'ai tout organisé pour eux, même un carnaval privé. Car ils le valent bien !

La biennale de Venise est passée, à part les millions de touristes habituels, tous les snobs sont rentrés à Paris pour assister au tournoi de Roland Garros.

C'est le moment ou jamais de profiter de la plus merveilleuse ville que l'homme ait jamais construite ou reconstruite après l'avoir endommagée. Napoléon par exemple.

Et puis, notre président, qui n'a pas besoin du Saint-Esprit pour apprendre les langues étrangères pourrait exercer son italien. Au fait, parle-t-il italien ?

Je souhaite à toutes et à tous que l'Esprit-Saint vous habite et surtout vous aide à vivre sereinement pendant ce week-end, encore prolongé.

Eriam

Photo Eriam. Peintures Arlette Gilleron-Prod'home (clic)

Repost 0
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 09:12

Je suis très mécontente d'avoir eu raison. Trump, du bout de son bec de canard, a lancé l'anathème sur les accords de Paris, donc sur la planète entière, sauf lui. Heureusement, les grandes villes américaines, y compris les grands groupes américains, ont décidé d'aller à l'encontre de la décision du président de continuer à polluer la planète pour son bon plaisir. Car il ne faut pas s'y tromper, c'est uniquement pour em...der le monde, et en particulier la France, que Donald a décidé, tout seul, de sortir des accords de Paris.

Mais qui va pouvoir arrêter cet homme (hum) ?

Emmanuel, qui s'est senti touché, mais ne veut pas couler, a pris son temps pour concocter une réponse courtoise, ferme, diplomatique et bien envoyée au second plus grand pollueur de la planète. Sa parole est si rare que lorsque, à deux heures du matin, il la lance à la figure d'un Trump, elle résonne avec d'autant plus de force.

Personnellement, ma nature passionnée m'eût dicté une réponse plus violente, en anglais : "F... Donald Trump".

Je ne suis pourtant pas tout à faire d'accord avec Emmanuel sur un point : Oui, il y a une planète B. Ne dit-on pas que la terre est "la planète Bleue" ?

Demandez à Thomas Pesquet*. Cela fait six mois qu'il l'observe de la stratosphère.

Eriam

*Bon retour sur terre !

Repost 0
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 12:37

Emmanuel Macron a décidé de faire des économies sur le dos des Français : augmentation de la CSG qui devrait rapporter 22 milliards d'euros à l'Etat. Mais ce n'est pas suffisant.

L'économie selon Macron c'est aussi l'économie de la lumière.

Sous François Hollande, après chaque attentat ici ou là, on illuminait la tour Eiffel en bleu, blanc, rouge ou aux couleurs du pays concerné. Après l'attentat de Manchester, 22 morts, on a éteint la Tour Eiffel tout une nuit. Après celui de Kaboul, près de 100 morts, idem. Espérons que la capitale ne sera pas plongée dans le noir ad vitam aeternam.

L'économie selon Macron c'est surtout, en ces temps particulièrement troubles de moralisation de la vie politique, l'économie de sa parole.

Emmanuel ne parle pas aux journalistes. Il ne répète pas ce qu'il dit aux gens qu'il rencontre lors de manifestations ou dîners en ville. On dit qu'il soutient Richard Ferrand mollement, sans le dire. La preuve ? Selon une indiscrétion, ce dernier n'a pas dîné à la table du président hier soir. Serait-il en disgrâce ?

La parole du président est d'autant plus importante qu'elle est rare. Il ne parle pas pour ne rien dire. "En même temps", les autres parlent pour lui, ce qu'il n'apprécie guère, mais en silence.

L'économie selon Macron c'est aussi ses costumes "bon marché" à 350 euros. Mais quand on est bien de sa personne, élu avec 66% des voix, l'on peut tout se permettre, même d'acheter chinois.

Ce n'est pas une constatation, mais simplement une boutade qui, je l'espère, ne déplaira pas au Premier ministre chinois Li Keqiang qui, contrairement à Donald Trump*, maintient sa décision de respecter les accords climatiques de Paris et veut même aider l'Europe à développer ses énergies renouvelables.*  谢谢 (merci en chinois - prononcer Xié, Xié).

Eriam

*Concernant la parole de Trump annoncée pour ce soir 21 h (heure de Paris), et qui n'est malheureusement pas rare, je m'avance peut-être, mais, connaissant maintenant un peu mieux la personnalité du président américain, je le soupçonne de vouloir se venger d'avoir eu la main broyée par Emmanuel lors du G7. Emmanuel économise sa salive, mais il a de la poigne !

 

 

Repost 0
31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 15:32

 

De toute évidence, Brigitte Macron est une femme de notre temps et va devenir un modèle pour toutes les femmes qui ont du mal à assumer leur âge, leurs penchants amoureux, et qui veulent garder une place dans la société. Et non la moindre !

Bien sûr, nous ne pouvons pas toutes devenir la Madame Première de la République ! Ce qui, pour elle, ne s'est pas fait en un jour mais au fil de dix ans de vie commune avec un élève, Emmanuel, qui a dépassé sa maîtresse.

Mais cette histoire romanesque en diable donne à toutes les femmes l'espoir de devenir encore meilleures et plus ambitieuses malgré ou grâce aux années qui passent.

Arlette Gilleron-Prod'Home est l'une de ces femmes qui se sont construites au travers de leur art, la peinture en l'occurrence, avec une passion que le temps n'a pas émoussée et qui, bien que d'un âge certain, n'a peut-être pas encore atteint la maturité.

N'oublions pas de mentionner son mari Claude, légèrement plus âgé, qui a cru en elle, l'a encouragée et accompagnée tout au long des décennies de leur vie commune.

Je partage avec vous quelques-unes de ses toiles les plus récentes et vous invite à la rencontrer plus intimement sur son site internet http://artettoiles.com/

Thème de ses dernières créations : femmes d'hier et d'aujourd'hui 

 

Eriam 

Repost 0
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 10:32

Dans la foulée, et après avoir arpenté les tapis rouges du G7 dans cette merveilleuse ville de Toarmina où j'ai eu la chance de séjourner autrefois (mais qui s'en souvient ?), Emmanuel s'est rendu à grande enjambées sur le tapis vert du Stade de France pour serrer gentiment la main de tous les joueurs du PSG et d'Angers pour la finale de la coupe de France.

Dur, dur le métier de Président de la République ! Il devait avoir la main droite complètement broyée !

Hier, à Versailles, il a tenu la dragée haute à Vladimir Poutine, ne craignant pas d'accuser les médias russes à la botte de Poutine de propagande à son encontre.

Il est quand même gonflé notre président ! C'est vraiment lui qui mène la danse !

Et toute la presse de l'encenser. De la macronpatibilité nous tombons dans la macronite aiguë, une nouvelle pathologie dont on n'a pas encore trouvé le traitement.

Alors que se déroulent toutes ces mondanités mondiales (ça ne sonne pas très bien, mais tant pis) toutefois sans dîner de gala à Versailles pour cause de célibat du président russe (je vous expliquerai une autre fois), la campagne pour les législatives fait rage !

Ainsi que je vous le disais hier, la macronpatibilité commence sérieusement à faire des ravages car l'on ne sait plus pour quel parti l'on vote, tous ayant explosé.

Il est particulièrement jouissif, pour un observateur pointu, de constater avec quelle duplicité les sortants d'un parti en lambeaux font disparaître leur étiquette historique en se réclamant de la Majorité Présidentielle, dans le but de tromper les électeurs dont on pense qu'ils vont glisser vers la macronpatibilité, voire la macronmania.

Il y a même possibilité de confusion chez Les Républicains. En effet, notre logo est LR, tandis que celui du parti du Président de la République est LREM (La République En Marche). Il est si facile de céder à la tentation et d'accoler, l'air de rien, les deux petites lettres EM. Hum, hum !

Certains, sans vergogne, n'hésitent pas à tenter de créer la confusion reniant leurs principes républicains. Soyons vigilants !

Paf ! Ce matin notre chef de campagne bien-aimé, le séduisant quinqua François Baroin, appelle à voter LREM au second tour des législatives dans le cas de triangulaires LR, LREM, FN !

Le PS (Parti Suicidé) n'aura certainement pas ce problème, faute de candidats bien placés.

Nous vivons vraiment une époque formidable !

Eriam

*Certains d'entre vous, orthographistes distingués se sont sans doute posé la question de savoir si l'on devait mettre un m à macronpatibilité du fait de la règle : "devant un b ou un p on doit toujours mettre un m". L'exception confirme la règle.

Demande d'emploi

C'est bien volontiers que je diffuse la petite annonce ci-dessous que l'on m'a fait parvenir ce matin :

"Ex député, maire, sénateur, Premier ministre, gagnant de la primaire de la droite et du centre, perdant de l'élection présidentielle, retraité de tous ces postes, recherche emploi bien rémunéré, et surtout... fictif."

Ecrire à François Fillon, château de Sablé-sur-Sarthe.

Repost 0
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 09:09

*J'emprunte à Nicolas Ungemuth, chroniqueur au Figaro Magazine le titre de sa chronique hebdomadaire. Qu'il en soit remercié.

La semaine passée j'ai pris un peu de recul avec l'actualité, quoique.

Ayant eu une conversation particulièrement passionnée avec deux amis samedi, je me suis rendue compte que, petit à petit, insidieusement, nous devenions tous plus ou moins, et plutôt plus que moins, accros à Macron ou Macron compatibles, ou, pour faire court : Macronpatibles. (Une de mes inventions comme Lecteurices. A utiliser sans modération.)

N'avons-nous pas apprécié la façon rapide, brutale et efficace dont le petit Emmanuel (que l'on appellera bientôt Emmanuel le Grand), s'est emparé du pouvoir, a réduit presque à néant les partis historiques et rendus ridicules tous les autres ?

Bien sûr, ce ne fut pas sans douleur pour nous qui étions peut-être anesthésiés par la vie politique classique des quinquennats précédents. Nous avons été bousculés dans nos habitudes, mis devant le fait accompli, et presque soulagés de voter pour un candidat que nous n'avions pas choisi et auquel nous ne trouvions rien d'exceptionnel sinon son jeune âge et son épouse (et surtout son âge à elle).

Difficile pour nous, couples classiques, de nous identifier à un genre aussi nouveau.

En une décennie, nous avons vécu plusieurs révolutions. La révolution numérique qui apporte le meilleur mais, hélas, le pire ; la révolution dans le couple qui n'a maintenant plus de sexe ou est fait de 1 +1 (formule classique, toi mec, moi meuf) ou de 1+1 (moi mec - toi mec) ou encore 1+1 (moi meuf - toi meuf) mais aussi  1+? (transexuel-le) dont le cas n'est pas encore tranché (si l'on peut dire).

Quant aux enfants, on s'y mélange encore les méninges tant la GPA, PMA et autres formes de procréation non divines ne sont pas encore très claires.

Ne doutons pas qu'Emmanuel mette très vite son gros grain de sel dans ce sujet confus. Un petit 49.3 et l'affaire sera réglée !

Pour ne pas embrouiller plus que de raison vos petites neurones qui chauffent déjà à cause de la chaleur, j'arrêterai là mes digressions de début de semaine.

Néanmoins, vous ne vous en tirerez pas aussi facilement. Je reviendrai bientôt vous faire part de la suite de mes réflexions sur le sujet.

Au fait, avant d'oublier, revenant sur le 1+1 (mec+mec), sur la photo de clôture du G7 côté Premières Dames figurait le mari du Premier ministre Luxembourgeois.

Eriam

PS. Mais qui est donc la gamine en robe noire d'écolière à gauche de la photo ?

Repost 0
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 08:53

Aujourd'hui, fête des mères, il y en a tant qui ne recevront aucun poème, ni fleur, ni composition faite avec amour à leur intention. C'est à elles que je m'adresse tout d'abord.

Ces mères qui ont perdu leur enfant d'une maladie, dans un accident, ou pire, dans un attentat. Qu'elles soient vénérées et sachent que toutes les mamans heureuses pensent à elles en ce moment. Que Dieu leur vienne en aide !

Qui dit mère dit aussi enfant. Mes pensées vont aussi vers tous ces enfants qui n'ont jamais eu de mère, morte à leur naissance ; celle qui les a abandonnés ; celle qui est décédée sous les coups de leur père, ou celle qui, elle-même, fut victime d'un attentat.

Avec tous ces enfants je partage l'affection que je porte à mes propres enfants.

Heureusement, il y a de par le monde des millions de mères heureuses, devenues grands-mères et même arrière grands-mères. 

Avec elles, je partage la joie de ce jour qui nous est dédié sans restriction. Du moins, je l'espère !

Que vive la fête des mères !

Eriam

*Une pensée pour tous ces enfants nés ou à naître par GPA ou PMA et qui ne sauront jamais qui est la maman donneuse, et qui appeler "maman" lorsqu'ils se retrouveront dans un couple d'hommes ou de femmes.

Repost 0
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 11:08

J'ai récemment parlé de mon choix pour l'élection législative de ma circonscription.

J'avais omis de mentionner une jeune femme qui se lance pour la première fois dans la bataille à l'âge de 21 ans. Elle s'appelle Flora Domingues et marche sous la bannière PCF. 

Je l'ai rencontrée par mail. Nous en avons échangé quelques-uns sur la difficulté de faire campagne sans moyens financiers, et pour mieux la connaître, je suis allée sur sa page Facebook pour écouter sa vidéo de présentation.

Les déclarations de solidarité avec le monde entier ne sont pas l'apanage du PCF ni de la France Insoumise, personne n'a le monopole du cœur, mais il y a en elle tant de sincérité, que son jeune âge explique sans doute, que j'aurais presque envie de voter pour elle. Après tout, j'ai bien suivi les conseils du PCF qui appelait à voter Macron pour faire barrage à Le Pen !

Flora, très joli prénom, a pour adversaires 5 femmes et 5 hommes, dont Eduardo Rihan Cypel qui a pris du poids durant son mandat et n'a même pas peur de jouer son siège sous le logo du PS. Vous avez dit : "PS" ? "S" pour "Suicide" ?

Certains de ces candidats sont aguerris, d'autres se lancent dans l'aventure pour la première fois, comme Flora.

A tous les néophytes je souhaite bonne chance !

Eriam

 

 

Repost 0
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 11:08

 

Après avoir pleuré,  kippa noire juchée sur sa moumoute jaune et glissé une prière dans le mur des lamentations, Donald Trump déchaîné, passant d'une religion à l'autre, a rencontré le pape François ce matin. Entretien de courte durée, 30 minutes, largement suffisante pour un homme qui ne peut se concentrer plus de 4 minutes.

Le pape, très optimiste, lui a demandé d'être l'artisan de la paix. A-t-il compris ? Quant à Melania et Ivanka qui avaient refusé de se voiler devant le roi d'Arabie Saoudite, elles ont porté la mantille.

Ce soir, notre président doit rencontrer Donald, dans le trou du c...l du monde, Bruxelles. Il est à craindre que l'anglais d'Emmanuel soit meilleur que celui de Donald.

Toujours à propos de canard, mais enchaîné celui-là, le voilà qui remet ça avec les révélations. C'est maintenant Richard Ferrand, tout nouveau ministre de la cohésion territoriale, qui est sur la sellette pour avoir fait un montage financier douteux avec sa compagne.

En ce qui me concerne,  vous le savez, je me garde bien de colporter des bruits que je ne peux vérifier, sachant quels dégâts peuvent entraîner les rumeurs sur les personnes mises en cause...

Si le Président de La République Tout-Puissant dit qu'il a toute confiance en son ministre, il doit avoir raison. Souvenons-nous de Jérôme Cahuzac qui fut soutenu par Francois Hollande en son temps... 

Francois Hollande, mais oui, vous l'avez connu il y a un siècle quand il était un président normal !

Depuis, toute la France ou presque, a adopté et s'est mise en marche derrière le petit Emmanuel, s'apprêtant même à lui donner les pleins pouvoirs.

Nous protégera-t-il contre les terroristes comme il l'a promis ?

Je vous parlais de Louis XIV récemment, notre beau roi soleil. Il s'avère de plus en plus qu'Emmanuel lui ressemble. N'a-t-il pas décidé de recevoir le tsar de toute la Russie, Vladimir Poutine, en grande pompe (mais aussi grandes pompes car j'ai remarqué qu'il avait de très grands pieds, Emmanuel) dans notre magnifique château de Versailles ?

On raconte même que sa majesté privatiserait le château et les grandes eaux pour son hôte, boudé l'an dernier par l'ancien président normal.

Rien n'est trop beau pour éblouir le monde déjà subjugué par ce jeune homme aux yeux bleus qui font craquer tant d'hommes et de femmes.

Quel traitement notre Emmanuel réservera-t-il à la reine d'Angleterre lorsqu'elle viendra présenter son prince consort sur la route de la retraite ?

Mais, pardonnez-moi, je m'égare.

Comme vous, j'ai mal au cœur et au corps lorsque je pense à ces enfants privés de vie par l'explosion d'un gamin de 22 ans peut-être gavé de tweets par les réseaux sociaux djihadistes.

Les seuls tweets qui me réconcilient avec la vie sont ceux des vrais oiseaux qui pépient dans les arbres dès l'aube, lancent des trilles à couper le souffle au meilleur contre-ténor, et ne s'arrêtent que lorsque la nuit devient d'encre, épuisés mais heureux de nous avoir enchantés de leurs merveilleux gazouillis.

Eriam

Repost 0
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 09:19

 

Waking up this morning we heard of the terrible news.

We are horrified and would like to express our condolences to our British friends.

Please believe how much we share your sorrow.

We pray for all the young victims, their families and your country.

God bless Great Britain.

 

Eriam

Repost 0