Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LE BLOG D'UNE FEMME PASSIONNEE DE POLITIQUE

 

ACTUALITE LOCALE, NATIONALE OU INTERNATIONALE :

 VENEZ DIALOGUER AVEC MOI !

Recherche

21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 10:50

Ou : les tribulations d'une épargnante dans un bureau de La Poste.

Vendredi dernier, j'accompagnai une amie d'un certain âge à La Poste où elle souhaitait retirer ses petites économies, eu égard au très faible taux d'intérêt qu'offre maintenant cette vénérable institution.

Elle se présenta donc au guichet et fit sa demande, en espérant qu'on lui donnerait son chèque sans attendre.

Quelle ne fut pas sa déception de s'entendre dire qu'elle devrait revenir dans 48 heures pour récupérer son bien. Mais auparavant, elle dut se soumettre à un interrogatoire en règle de la part de la préposée du guichet qui voulut savoir de quelle dépense inconsidérée elle voulait se rendre coupable.

Fermement, cette dame rétorqua que çà ne regardait qu'elle et que cette intrusion dans sa vie privée était fort désagréable. Mais, forte de son autorité, la guichetière lui répondit que : "c'était la loi". Elle inventa donc l'achat d'un véhicule, sans toutefois préciser lequel. 

La guichetière qui se prenait pour la chef de l'Ecureuil, lui dit qu'elle devrait laisser son argent fructifier et plutôt faire un emprunt au regard des faibles taux d'intérêts offerts actuellement. La dame lui répondit que sa suggestion était assez étrange et qu'il lui semblerait plutôt stupide, et sans doute impossible, de contracter un emprunt à son âge, et que, d'autre part, un taux de rendement de 0,75% chez l'Ecureuil ne lui permettait pas d'espérer engranger des noisettes pour l'hiver.

Quelques considérations de cet ordre et des paperasses remplies plus tard, on lui demanda de revenir dans 48 h pour récupérer son chèque. Sans doute un délai de réflexion imposé avant de se lancer dans des dépenses inconsidérées.

Lundi matin, la dame, ses papiers et le p'tit prince, sont retournés à La Poste pour y chercher les économies et les dépenser, peut-être, avant de mourir.

Ce n'était plus la même guichetière, et tout fut à refaire en dépit de la photocopie de l'acte - délictueux sans doute - qui avait été remis à la dame pour retirer son chèque.

A nouveau, suspicion sur l'usage qu'elle ferait d'une telle somme. Vous ne me croirez peut-être pas, mais la nouvelle guichetière exigea que la dame produisit un justificatif, devis ou facture, prouvant l'usage qui allait être fait de la somme que la pauvre voulait se réapproprier ! Ce qu'elle refusa menaçant d'alerter tous les rats du pays !

Au sortir de La Poste, son chèque en main après 40 minutes de renégociations, la dame monta dans son véhicule, poussa un grand cri, démarra et se tira à toute vitesse de peur qu'on ne lui reprenne son oseille.

Eriam

De tout ce que dessus il a été dressé le présent procès-verbal. Tout ce qui est écrit est absolument véridique ! Juré, craché !

Repost 0
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 09:25

Mais, pour l'homme qui a du nez, la valeur n'attend pas le nombre des années...

Et il en a Emmanuel ! Quitter le gouvernement en pleine crise pour faire son chemin en dehors des sentiers battus, avant même que Hollande n'ait eu le temps de prendre une décision pour un éventuel second mandat, il fallait le faire !

En fait, ce n'est pas pour laisser la place à Manuel Valls que François Le Nul n'a pas redemandé le suffrage des Français, qui, de toute façon lui auraient refusé, mais bien pour laisser Emmanuel Macron tracer sa route en toute quiétude. Enfin, sauf lorsqu'il se prend pour Jésus-Christ ou engage la parole des Français à leur insu en se repentant en Algérie de crimes que nous n'avons pas commis.

Je trouve le jeune homme brillant, ses joues reluisent de propreté, bien mignon, bien habillé, mais pour toutes ces raisons et bien d'autres, je pense qu'il ne doit pas dire à tout le monde, et en particulier aux pieds-noirs ce week-end : "Je vous aime".

Si d'aventure je votais pour lui, ce ne serait ni par amour ni pour ses beaux yeux bleus, et surtout pas pour sa petite taille.

Peut-être parce qu'il n'a jamais été parlementaire et, de ce fait, n'a jamais demandé à Brigitte d'être son assistante. Brigitte c'est sa dulcinée, c'est son Amérique à lui. Enfin, ce n'est pas un bon exemple en ce moment avec un président plus fou que le plus fou des fous. Mais Brigitte est sa meilleure amie, sa conseillère, mais elle n'est pas rémunérée. Croix de bois, croix de fer, tous les fonds de sa campagne électorale ne sont que des dons, car il est digne d'un don et même de plusieurs. Non mais alors !

Je n'ai pas besoin qu'il m'aime, mais qu'il soit efficace.

38 ans ? Oui, et alors ? Giscard en avait 48 lorsqu'il fut élu président de la République. C'était un autre temps. Après, avec Mitterrand, çà s'est gâté. Dans un monde où la courbe des naissances, comme celle du chômage s'est inversée, où il y a de plus en plus de centenaires, un peu de fraîcheur juvénile ne serait pas une mauvaise chose.

Son programme ? Eh bien, il nous l'annoncera en mars, quand chacun des candidats en aura terminé avec son catalogue de mesures toutes plus ou moins intéressantes, il fera son marché et, s'il est si intelligent qu'on le dit, il retiendra tout ce qui fait vibrer les Français. Une pincée de sel à l'extrême droite, quelques grains à l'extrême gauche, une petite cuillère à droite, au centre, à l'écologie et ainsi de suite, jusqu'à proposer un programme qui fera, sinon l'unanimité car il y a toujours des grincheux, mais tout au moins dans lequel chacun pourra trouver quelque chose à aimer.

Chez Hamon, je retiendrai la libéralisation du cannabis pour... soigner les douleurs des grands malades mais aussi de ceux qui les soignent.

Eriam

 

Repost 0
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 11:21

Bon sang ! Mais c'est bien sûr ! Ce sont les vacances scolaires ! C'est donc pour cette raison que vous avez été moins nombreux à me rendre visite la semaine dernière. Bien qu'il n'y ait que 8% des Français qui partent en vacances à la neige pour cause d'absence de moyens financiers, il y a bien d'autres façons de s'occuper pendant les vacances scolaires. Par exemple, pour les parents qui travaillent : confier leurs enfants aux grands-parents. Chouettes vacances garanties pour les enfants, pas forcément pour les ancêtres.

Après cette mise au point qui risquait de me faire oublier ce pourquoi je vous écris aujourd'hui, je reviens à mon sujet. C'est quoi au fait ?

Ah oui ! L'influence des réseaux sociaux sur la maladie d'Alzheimer. Si l'on creuse un peu tout ce qui se dit et s'écrit, tous les gens qui croient avoir quelque chose à dire sur tous les sujets, des plus banals aux plus graves, et surtout à écrire sur Tweetter et autres réseaux, ne se creusent pas forcément la cervelle pour lancer leurs 140 signes sur la toile.

Aussi vite envoyé, aussi vite oublié ! Et ceux qui reçoivent un petit morceau de cette cervelle en pleine tête, le retweettent aussitôt sans même avoir compris ce qu'ils ont reçu.

Et il en est ainsi 24 h sur 24, 365 ou 366 jours par an, sans une seconde de respiration.

Internet participe t-il activement à l'appauvrissement des neurones de ceux qui l'utilisent ?

On peut le penser, si l'on en prend le temps. Cette maladie neuro-dégénérative qui, en principe, touche des personnes âgée, s'invite de plus en plus chez des sexagénaires, voire des quadras. Gageons que bientôt, nos ados en seront victimes !

Triste temps pour la planète en perspective !

Eriam

PS. Rien à voir mais à ne pas oublier : Emmanuel Macron n'est pas homosexuel mais soutient la communauté LGBT. Pfuitt...

Repost 0
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 14:35

En dehors des révélations faites par Wikileaks sur les écoutes de la NSA pendant la campagne présidentielle de 2012, on m'informe que les Français de droite se désintéressent totalement de ce qui peut arriver à leur pays.

Pour preuve : la fréquentation en baisse de votre blog préféré. Et pourtant, je ne vous harcèle ni textuellement, ni autrement.

Il est vrai que nos oreilles, petites ou grandes, sont rebattues (et pour certains qui ont décidé de ne plus écouter, rabattues) d'informations plus anxiogènes les unes que les autres.

Le feuilleton François V/S Pénélope s'étire par trop en longueur.

J'admire tous les soutiens de FF (François le Félon ou le Filou c'est au choix) qui persévèrent et continuent à se battre de plus en plus mollement pour rabattre des sympathisants vers les salles de meetings.

Nicolas Sarkozy, à peine poussé par les Russes, aurait-il demandé à François Fillon de s'obstiner pour qu'il ne soit pas élu ? Vengeance contre celui qui lui a ravi la première place à la primaire sinon dans le cœur des Français ?

Gilbert Bécaud chantait : "Mon cœur éclaaate...", mais c'était de joie.

En ce qui me concerne, c'est de plus en plus ma tête qui éclate et la campagne qui me saoule.

Et pendant ce temps-là, des personnes très sérieuses se posent la question de savoir si Donald Trump n'est pas vraiment fou !

Eriam

 

Repost 0
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 16:33

Cinq ans pendant lesquels il n'a rien fait d'autre que se déplacer pour commémorer ici et là, guerres, actes terroristes, j'en passe et des meilleurs. Cinq ans à se repentir au nom de la France de tous ses mauvais actes passés. Cinq ans à se tenir debout derrière un pupitre qui rappelle le jour où il se trouvait là, mais pas l'heure. Cinq ans à recevoir à l'Elysée ou se déplacer pour aller voir les footballeurs gagner ou pire, perdre. Cinq ans à espérer que la courbe du chômage va s'inverser...

Au moment où il y a un léger fléchissement en faveur de l'emploi - surtout parce que la population vieillissante de la France nécessite de plus en plus de soins - il renonce à se représenter. Mais il se rend au chevet de la France malmenée des banlieues qui malmènent les policiers. Aurait-il quelque sentiment de compassion caché au fond du cœur, lui qui n'aime personne autant que lui-même ?

Benoît Hamon triomphe, enfin si l'on peut dire. Jean-Luc Mélenchon commence à agacer sérieusement la gauche. François Fillon ne se résigne pas à renoncer à la présidentielle. Et Emmanuel Macron lance une macronnade sur la colonisation de l'Algérie.

J'ai oublié quelqu'un ? Mais oui ! Vous ne me ferez pas écrire ce nom que je ne saurais prononcer.

Nicolas Sarkozy sera-t-il le sauveur de la France ?

Parviendra-t-il à remobiliser les bons et braves gens de droite ?

Et François Hollande ? Va-t-il enfin nous dire qui il va soutenir ?

Trop lâche ?

Eriam

Repost 0
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 11:45

Mais surtout pas espérance.

Quel miracle pourrait sauver le soldat Fillon ? Après le week-end catho à La Réunion où les journalistes ont été admis à traquer François Fillon en prière dans une église, je me suis posée la question de savoir s'il aurait pu en être ainsi dans une mosquée ? Ou même dans une synagogue ?

Ne fréquentant ni l'une, ni l'autre, je n'ai pas la réponse.

En revanche, je suis atterrée (il faut bien que quelqu'un ait les pieds sur terre Hi Hi Hi), de savoir que François n'ait pas envisagé un atterrissage honorable et s'obstine à vouloir nous faire perdre l'élection présidentielle. Et ce n'est pas la candidature confidentielle de Michèle Alliot-Marie, ou celle "j'y vais ou j'y vais pas" de François Bayrou qui me redonnent de l'espoir en une victoire que laissait présager le succès de la primaire de la droite et du centre.

Qu'en pensent les gens du centre qui s'étaient alliés à la droite républicaine ? Trop peu nombreux pour que nous puissions les entendre clairement.

Si j'étais Pénélope, ce qu'à Dieu ne plaise, je dirais à François de lâcher le morceau pour que les chiens arrêtent de s'acharner sur un cadavre.

En ce jour de la saint Valentin (je ne connais que Valentin le désossé), le couple Fillon risque bien d'exploser. Même chez les cathos, il est des attitudes qui peuvent conduire à la séparation, au moins de corps sinon de biens.

Mais j'aborde là un domaine privé que je me garderai bien d'explorer.

A tous ceux qui croient encore à l'amour, je souhaite une bonne fête.

Quant aux autres, je leur propose un gros câlin. A consommer sans modération.

Eriam

 

 

Repost 0
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 10:15

Même le curé de La Réunion s'est acharné sur François Fillon lorsqu'il est allé à la messe dans un petit village hier dimanche !

Et pourtant, il ne savait pas encore quelle serait son obole à la quête puisque celle-ci intervient après l'homélie. Espérait-il secrètement que François lui donnerait le million d'euros qu'on accuse son épouse d'avoir perçu illégitimement (et non illégalement ainsi que certains tentent de le faire croire aux Français) ?

Et ce sont des journalistes laïques et fouille-merdiques qui nous ont révélé la chose !

Peppone serait-il réconcilié avec Don Camillo ?

Toujours est-il que, si nous ne savons pas combien François Fillon a laissé dans la corbeille de la quête, nous savons que les journalistes sont toujours suspendus à ses basques et ne lui laisseront aucun répit jusqu'à ce qu'ils aient eu sa peau.

Et nous ? Que devons-nous faire ? Continuer à croire en lui tout en ayant perdu la foi du charbonnier ?

Que ceux qui n'ont jamais péché lui jettent la première pierre. En fait, ils l'ont déjà enterré sous un tumulus !

Eriam

Repost 0
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 17:19

Nous essayons de marcher vers l'élection présidentielle de la façon la plus droite possible, mais l'on nous dit - et je l'avais moi-même déjà dit - que Vladimir Poutine a son candidat et qu'il influencera le vote des Français. En fait, il aurait deux candidats dans sa ligne de mire : Marine Le Pen à laquelle il a prêté de l'argent (on ne prête qu'aux riches) pour faire sa campagne, et François Fillon qu'il a déjà rencontré et qui lui plaît bien. Attention ! Rien de sexuel là-dedans !

Vladimir n'aime pas du tout, mais alors pas du tout, Emmanuel Macron sur lequel on aurait fait courir une sale rumeur, mais dont les Français, adeptes du mariage pour tous, n'ont rien à cirer. De toutes les façons, Emmanuel dément (non, il ne l'est pas encore "dément"). Il est bien ce qu'on croyait qu'il était. Merci Brigitte ! Et s'il a renoncé à avoir des enfants avec son épouse, c'est parce qu'il ne veut pas les lancer dans ce monde pourri dans lequel nous vivons par obligation.

La campagne présidentielle française est complètement dingue ! Tout comme le fut la campagne américaine. Theresa May est brexitdingue. Heureusement, la reine d'Angleterre, toujours très britannique, garde son flegme imperturbablement. Tout au moins quand on ne la regarde pas. Is n't it ?

Je déteste les réseaux sociaux, et heureusement, ils me le rendent bien car personne ne vient me faire un "pouce", un "like", un "pin it", un "tweet". Seule me motive l'amitié que vous me portez et me manifestez en me rendant régulièrement visite.

A ce sujet, je suis désolée de vous avoir laissés quelques jours sans vous écrire, mais j'étais sous le choc des "révélations" de François Fillon sur ses comptes et légendes bancaires.

J'au eu l'impression que cet homme si prude s'était complètement mis à nu devant nous, contraint et forcé et n'ai eu qu'une envie : l'envelopper dans une couverture pour le réchauffer.

A ce jour, il semble bien se porter.

Eriam

 

 

Repost 0
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 09:28

N'ayez pas peur, je n'ai pas l'intention de faire une dissertation sur les mérites comparés du renoncement et de la résignation, mais j'aimerais toutefois vous faire part de ce que je ressens au fur et à mesure que passent les jours qui effilochent la confiance que l'on pouvait avoir en François Fillon.

Tout d'abord, concernant la grandeur du renoncement, je citerai François Hollande qui, comprenant qu'il enverrait son parti droit dans le mur, a choisi de se retirer dignement. C'est le seul grand acte de son quinquennat, mais il marquera les esprits.

Plutôt que se résigner à être victime des quolibets (mot bien faible eu égard au sujet) que n'eurent pas manqué de lui envoyer à la figure tous ceux qu'il aurait fait perdre, il a choisi d'être l'acteur de sa mise à la retraite anticipée. Résignation : passif. Renoncement : actif.

Je suggérerais donc à François Fillon de renoncer avant qu'il ne soit trop tard, afin de lui éviter d'être obligé de se résigner à être remplacé par celui qui fut le second de la primaire.

Déclarer forfait lorsqu'on a subi une grave blessure, est tout à fait honorable dans le sport. Pourquoi cela n'en serait-il pas ainsi en politique ? Un parti n'est-il pas une équipe ?

Il en est de même dans la vie courante. S'il nous tombe une tuile sur la tête (en ces jours tempétueux cela risque de se produire - pensez à Marcel*) au lieu de nous résigner et subir notre malheur, nous devons envisager de renoncer par nous-mêmes à ce que nous pouvions espérer de l'avenir.

Même en rêvant très fort ainsi que nous le martèle Benoît Hamon, il est des rêves que nous n'arriverons jamais plus à réaliser.

Alors, François ?

Eriam

* Pour ceux qui ne regardent ni le journal, ni la météo, Marcel est la dernière vilaine tempête qui a ravagé le Sud-Ouest de la France. Hou le vilain !

 

Repost 0
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 09:01

Lorsque le sommeil me fuit, pour ne pas laisser les mauvaises pensées m'envahir, j'allume mon petit poste de radio en espérant que le son très bas me bercera. Mais les nouvelles, toutes plus horribles les unes que les autres, claquent à mon oreille comme le bruit des balles tirées à bout portant (dans les films).

Hier on m'apprenait que des gamins, sans doute trop choyés, s'étalaient du sel sur la peau, y plaçaient un glaçon jusqu'à ce que la douleur d'une brûlure au second degré s'ensuive. Tout çà, bien sûr, posté sur internet pour donner l'exemple !

La semaine dernière, une bonne nouvelle pour les hommes russes : désormais, par la grâce présidentielle, ils ne seront plus punis pour avoir battu leurs femmes et leurs enfants, excepté si les coups portés ont laissé des traces sur leurs corps. Dans ce cas, et si les coups ont été particulièrement violents, une petite amende de 300 euros (ou roubles ?) leur sera demandée. 

D'où afflux de vidéos donnant quelques tuyaux, images à l'appui, pour frapper des personnes enroulées dans des matelas avec des barres de fer et autres armes redoutables. Pas vu ! Pas pris ! Point n'est besoin pour une personne avec un minimum d'imagination, de regarder la vidéo pour se représenter la scène !

Tout ceci a de quoi faire perdre à tout un chacun l'idée qu'il peut y avoir en ce monde des choses que personne ne filme, et qui peuvent apporter quelque réconfort pour autant que l'on ait la volonté d'y accéder.

Je vous ai souvent parlé de la poule noire qui grimpe sur un mur, n'y picote aucun pain dur, n'y laisse aucun œuf, mais vient dévaster les plantations de mon jardin. Comme j'ai eu la bonne idée de nourrir Nestor le merle et Mignon le rouge-gorge pendant la période de grand froid, Satana (c'est le nom que je viens juste de lui trouver) a voulu en profiter et s'est enhardie à venir jusque sous la fenêtre de ma cuisine.

Inutile de vous dire que, même en robe de chambre (les voisins ne peuvent pas me voir), je la pourchasse inlassablement.

Quant aux coqs de la ferme qui, de génération en génération, chantent à tout heure du jour et de la nuit, j'ai renoncé à les faire taire.

Nestor le merle vient souvent siffler avec moi. Lors des grands froids, il venait quémander quelque nourriture, ébouriffant ses plumes noires, ouvrant son petit bec jaune, pour me montrer combien il avait froid et faim.

Mignon le rouge-gorge en faisait autant avec plus de discrétion. Je n'ai pas encore pu donner de nom aux délicates mésanges bleues qui les accompagnaient. Etant très rapides dans leurs mouvements, il m'est difficile de reconnaître leurs petites bouilles adorables et de les nommer.

Néanmoins, tout ce petit monde m'apporte chaque jour un peu de poésie, bien nécessaire pour résister à l'ambiance morbide qui règne sur la planète alors que Trump sème la panique chez les Musulmans, que Poutine fait élire les grands de ce monde et menace la Paix.

A ce propos, plutôt que celle d'Emmanuel, ne serait-ce pas plutôt la main de Vladimir que nous devrions voir dans le Pénélop'gate ?

Mais qui diable pourrait bien être son candidat ?

Eriam

 

 

Repost 0