Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLOG D'UNE FEMME PASSIONNEE DE POLITIQUE

 

ACTUALITE LOCALE, NATIONALE OU INTERNATIONALE :

 VENEZ DIALOGUER AVEC MOI !

Recherche

20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 11:24

Pecresse-Fillon.jpg

Quand je parle de rasoir, c'est aussi pour qualifier le suspense quasi intoutenable auquel nous avons été soumis pendant les dernières 48 h.

Quant au résultat, personnellement j'en suis très satisfaite car, sur trois élections en 2012, j'en ai enfin gagné une !

Maintenant, il faut tout de même faire une petite analyse de ce vote qui a passionné l'opinion publique.

Il s'avère que les candidats, séparés par 98 voix (dont la mienne) sont presque à égalité dans le coeur des adhérents UMP tant pour leur qualités que pour leur personnalité. 

Néanmoins, Jean-François Copé, donné perdant par les sondages avec un écart de presque 70 points en faveur de François Fillon, a prouvé qu'il était capable de remonter, en quelques mois, une pente savonnée par les médias et autres détracteurs.

Il a grignoté, petit à petit, les suffrages qui se portaient sur François Fillon, pour, en fin de course, le coiffer au poteau d'une demi tête. On pourrait dire, selon une expression devenue célèbre : "qu'il a été chercher la victoire avec les dents". 

Sa mission maintenant, après le pansage des blessures infligées de part et d'autre, est d'aller chercher, sinon la croissance comme son célèbre prédécesseur souhaitait le faire, du moins le rassemblement du peuple de droite.

Eriam 

PS. Comme une victoire politique ne s'obtient jamais seul, il faut rendre hommage à toutes celles et ceux qui, dans l'ombre, ont travaillé opiniâtrement pour porter leur candidat à la présidence de l'UMP.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eriam 21/11/2012 14:26


Tu as raison, Anne-Laure, une autre antichambre pour l'Elysée et non des moindres : la mairie de Paris. Si François Fillon y met un pied, il n'a plus qu'à monter les marches ! Mais, qu'il
fasse bien attention à ne pas monter en scooter

Myrtille 20/11/2012 16:07


A bien regarder les reportages, je n'aime pas ce petit air goguenard,( il parait que c'est naturel)  avec lequel J.FCopé offre ce cadeau dirait-on, de ' consolation' à F. Fillon...Hélas! Oui
il ne faut pas se voiler la face, la paix ce n'est pas pour demain, ce 'est qu'une bataille de gagnée, et la guerre de plus de 4 ans semble-t-il ne fait que commencer!!!Nicolas, reste dans les
parages, ont peut avoir besoin de toi en 2017!

Anne-Laure 20/11/2012 15:44


Fillon a eu raison de refuser le vice-fauteuil! Sinon cela aurait été un cadeau empoisonné... voire vicieux, et il n'aurait pas eu sa totale liberté de pensée. Copé a du souci à se faire car
Fillon va tenter de rassembler jusqu'au centre UDI. En fin de compte pourquoi ce fauteuil devrait il obligatoirement être l'antichambre de l'Elysée????

Myrtille 20/11/2012 15:21


Le combat a enfin désigné son vainqueur qui ouvre tout grands ses bras...à son rival vaincu...de si peu...du sang neuf peut donner un nouvel élan, il ne reste plus qu'à souhaiter que ces deux
ténors du suspens accordent leurs violons et parviennent à parler le même langage pour s'entendre afin de rassembler une majorité de droite quelque peu dispersée, avant les nouvelles élections
Présidentielles...pour ce qui est des blessures, le temps est un grand guérisseur! Faisons lui confiance!