Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLOG D'UNE FEMME PASSIONNEE DE POLITIQUE

 

ACTUALITE LOCALE, NATIONALE OU INTERNATIONALE :

 VENEZ DIALOGUER AVEC MOI !

Recherche

27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 14:11

La-peau-de-l-ours.jpg

Est-il bien raisonnable de faire appel à l'ancien président de l'UMP, ex-président de la République, pour régler un différend entre un président que les sondages avaient élu avant le vote, et un président mal élu par les adhérents de l'UMP ?

Après l'échec de la tentative de médiation d'Alain Juppé, ex-président du RPR devenu UMP - qui fut avortée dans l'oeuf par la mauvaise volonté de celui qui y avait cru et celui qui a cru qu'il le devenait - aucun conseil, de quelle que sorte que ce soit, ne me semble pouvoir ramener à la raison l'un et l'autre des belligérants.

Nous l'apprenons aujourd'hui, François Fillon, qui a toujours prêché qu'il était "le rassembleur", fait sécession à l'Assemblée Nationale.

J'ai volontairement employé le mot "sécession" plutôt que "sotte scission", l'ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy, ayant créé son propre groupe parlementaire à l'intérieur du parti : "le rassemblement UMP". Belle façon de rassembler !

François Fillon a dit : « Personne n’est aujourd’hui président de l’UMP. L'UMP, c'est vous ici sans complexes. Nous ne sommes ni vaincus, ni muets, nous sommes debout » [...] « Je souhaite très officiellement que l’on revote. L’UMP est le parti de la France. La démocratie, la vraie, est la seule solution. » NDLR. Parlons-en de la démocratie ! 

Comme les dizaines de milliers, voire plusieurs centaines de milliers (280 000) adhérents de ce beau parti, j'ai été heureuse d'être consultée et de pouvoir choisir mon candidat-chef en toute confiance.

Et, patatras ! On me conteste la seule élection que j'ai réussie cette année !

Bien que depuis très longtemps bénévole-militante-adhérente de tous les partis qui ont abouti à l'UMP, et donc un peu habituée aux querelles d'humains, je n'aurais pas imaginé que la droite fut aussi retorse que la gauche et put tricher dans une élection démocratique !

J'ai encore beaucoup à apprendre !

De tout ce que dessus il ressort néanmoins que François Fillon ayant pêché par orgueil, eût été bien inspiré de se souvenir de cette citation, ô combien sensée, du grand phillosophe Jean-Marie Bigard :

"Il ne faut pas vendre la peau de l'ours... Non, il ne faut pas !" 

Eriam

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Myrtille 27/11/2012 19:29


Et il s'en est mêlé mais çà n'a pas démêlé grand chose