Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLOG D'UNE FEMME PASSIONNEE DE POLITIQUE

 

ACTUALITE LOCALE, NATIONALE OU INTERNATIONALE :

 VENEZ DIALOGUER AVEC MOI !

Recherche

7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 11:46

La-guerre-des-dames.jpg

Il m'arrive, bien épisodiquement, de vous livrer mon sentiment sur tel livre que j'ai eu le plaisir de lire, ou de vous faire partager certaines de mes émotions.

Fidèle lectrice du NouvelObs avec lequel il m'arrive d'être d'accord, surtout lorsque les critiques sont objectives (en particulier à l'encontre du gouvernement Ayrault), dans le numéro de rentrée du magazine papier, j'ai découvert quelques passages du livre écrit par le journaliste politique Sylvain Courage : "L'EX".

En couverture, pour allécher le passant Valérie Trierweiler face à Ségolène Royal, toutes les deux en gros plan (c'est beau les rides !), photo titrée : "La guerre des dames".

Tout n'a-t-il pas été dit et rabâché sur le sujet ?

Eh bien non ! Sylvain avec courage nous entraîne dans un feuilleton qui reprend l'histoire du trio François, Ségolène et Valérie, depuis le début. Avec des phrases de roman de gare, il nous fait vivre ou revivre cette grande saga d'amour et de rivalité qui a fait trembler la France.

Lisez plutôt cet extrait :

[...]1988-1991. Premiers émois

Le premier secrétaire n’a pas toujours été fidèle, sans doute… Mais cette fois, l’affaire est sérieuse. François Hollande est amoureux. Et cela se voit. À chaque fois que cette ravissante journaliste paraît, ses yeux pétillent. Il tombe en arrêt. Il cherche par tous les moyens à se rapprocher d’elle. Il l’appelle sans raison. Une seule intervieweuse lui manque et tout est dépeuplé...[...] (Ndlr : Alors là, il va un peu fort !)

Le reste est à l'avenant. Si le coeur vous en dit, cliquez sur le lien et faites-vous votre opinion vous-mêmes car j'ai ôté ce paragraphe de son contexte et certains pourraient me le reprocher. Cependant, cela ne nuit en rien au style de roman pour midinette, si toutefois l'on peut parler de style.

Il paraît que les ventes de journaux "people" ont chuté de 30% pendant l'été. Qui est responsable ?

Tous les intellectuels qui lisent ce magazine et dans lequel, depuis un bon moment, ils trouvent tout, comme autrefois à la défunte Samaritaine.

Eriam

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires