Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLOG D'UNE FEMME PASSIONNEE DE POLITIQUE

 

ACTUALITE LOCALE, NATIONALE OU INTERNATIONALE :

 VENEZ DIALOGUER AVEC MOI !

Recherche

10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 10:23
Chazal---Hollande2.jpg
François Hollande n'ayant pas fait montre de l'esprit de synthèse qui le caractérisait lorsqu'il était Pr'mier S'crétaire du P'rti Soci'liste, j'ai résumé pour vous ce que j'ai entendu et qu'il a noyé sous un flot de paroles empêchant, comme il le fit avec Nicolas Sarkozy, Claire Chazal de lui poser des questions.
Claire Chazal : Monsieur le président, qu'allez-vous faire pour regagner la confiance des Français ? (Ndlr : sa plus longue phrase !).
François Hollande : 2012 je progresse.
Claire Chazal : concrètement...
François Hollande : 2012 je progresse.
Claire Chazal : concrètement... 
François Hollande : 2012 je progresse.
Claire Chazal : concrètement...
François Hollande : 2013 je dégraisse, je régresse, je presse, je Grèce, je récesse.  
Claire Chazal : concrètement...
François Hollande : 2013 je dégraisse, je régresse, je presse, je Grèce, je récesse.
Claire Chazal : concrètement...
François Hollande : 2013 je dégraisse, je régresse, je presse, je Grèce, je récesse.
Claire Chazal : concrètement...
François Hollande : 2014 je redresse.
Claire Chazal : concrètement...
François Hollande : 2014 je redresse.
Claire Chazal : concrètement...
François Hollande : 2014 je redresse, enfin si les Français ne sont pas trop pressés ! 
Claire Chazal : concrètement...
François Hollande : Bonsoir Claire Chazal.
Eriam
Pour les détails, reportez-vous à vos chaînes de télé, magazines, journaux, radios préférés. La presse est unanime : l'hiver et toutes les saisons à venir dans les prochaines années, seront rudes, mais... sans rigueur, mot qu'à gauche on refuse toujours de prononcer. Un petit conseil : sortez vos lainages de la naphtaline !
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mamy2yumi 10/09/2012 17:38


Bonsoir Eriam, je n'ai pu voir ce spectacle, préférant les agapes des fêtes villageoises ...


Concrètement, ce que j'en comprend, c'est que beaucoup de bruit pour rien, peu de mots pour les maux, y'a-t-il un docteur dans la salle??


Mon optimisme déjà bien émoussé fini de fondre au soleil, je vais laisser mes cocottes pour les aiguilles à tricoter, pour affronter le frimas annoncé... Soyons prévoyant

Anne-Laure 10/09/2012 11:02


La naphtaline, ça ne sent pas bon... le programme de Hollande, non plus! Encore du verbiage pour noyer le
poisson... s'il n'est déjà pas noyé!