Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE BLOG D'UNE FEMME PASSIONNEE DE POLITIQUE

 

ACTUALITE LOCALE, NATIONALE OU INTERNATIONALE :

 VENEZ DIALOGUER AVEC MOI !

Recherche

8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 08:50

Vous connaissez tous cette publicité pour la marque Lidl et ses produits bon marché. Bien que nous ne sachions plus très bien qui est le patron chez LR, nous pourrions dire que nous sommes dans la même situation. Nous sommes très mal !

En effet, LR, et les autres, se trouvent face à une équipe de candidats bon marché, mais bons marcheurs, qui semblerait vouloir tout écraser sur son passage, tel Mammouth qui, il y a bien longtemps, écrasait les prix. (Pour ceux qui ont la mémoire vive et ancienne).

Pourquoi "bon marché ?" Mais parce qu'ils sortent tous de n'importe où, n'ont aucune expérience ni aucun moyen financier puisque leur parti n'en était pas un et n'était pas, jusqu'alors, financé par l'Etat. Avec cette armée de l'ombre, ils risquent de rafler tous les sièges - ou presque - à l'Assemblée Nationale, et ce faisant tout le financement de l'Etat.

Au secours ! Si le PS a des réserves de guerre, très peu, LR est exsangue et doit renégocier ses emprunts avec les grandes banques pour financer son parti. Ne parlons pas des autres, ils ne peuvent rien espérer, même en rêve.

Et ce ne sont pas les résultats d'ores et déjà validés avant d'avoir été connus, qui permettront aux partis de se refaire.

Militants, adhérents, au secours, on est très mal ! Vos partis ont besoin de votre argent !

Eriam

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacques Houbert 08/06/2017 15:03

Eriam, vous devriez recommander à vos lectrices et lecteurs de lire (ou relire) "Rhinocéros"), la pièce de Ionesco. Ils comprendraient mieux comment se forme le phénomène de masse de la macronite, semblable en tous points à la rhinocérite. Ca commence par un Ferrand et ça ne prend pas encore fin avec les Raffarin et autre Juppé enfarinés. Lors même qu'il n'en resterait qu'un seul, je serai celui-là, à l'instar de Bérenger, le seul à ne pas succomber à la macronade. Jacques

Eriam 10/06/2017 12:08

Dont acte. J'attends le résultat des législatives.